Retourner vers Aux Portes du Bastion

[Candidature] Ambrosius Malpertuis

Vous y êtes accueilli par l'Adjoint Rainer, qui vous demande votre laisser-passer d'une façon quelque peu tatillonne.

[Candidature] Ambrosius Malpertuis

Messagepar Ambrosius Malpertuis » Ven 05 Avr, 2019 8:18 am

La pomme craqua sous la morsure, cisaillée par l'émail d'une dentition parfaite. Son gout sucré, vaguement printanier, investit la bouche du jeune homme. D'un geste nonchalant, il fouilla dans son sac pour extirper un autre fruit qu'il balança à la volée. La pomme fut brutalement réceptionnée par le vide, nimbée d'un cercle de fumée verdâtre. Un parfum de souffre emplit l'air, aussitôt balayé, par la brise matinale. Le diablotin planta ses crocs dans l'offrande et mastiqua bruyamment.

- T'es chûr qu'ch'est une bonne idée... ?

Le rouquin le toisa en haussant un sourcil.

- N'avons-nous pas déjà eu cette conversation ?

Adossé contre le tronc d'un pin immense, une de ses jambes balançait paresseusement dans le vide. Il gratifia son compagnon abyssale d'un sourire finaud. Du haut de leur promontoire, les deux compères avaient une vue imprenable sur le nouveau fort de l'Ost Pourpre. Dissimulés par les branches d'épines, ils pouvaient à loisir observer sans être vus.
Le petit démon goba le reste de pomme avec le trognon sur un bruit déglutition appuyée. Son compagnon humain, lui, savourait seulement sa deuxième bouchée.

- Ça vaut toujours l'coup d'vérifier, écoute. Des fois qu't'aurais des doutes.
- Aucun doute.
- T'es bien sûr d'ton coup ? C'pas des rigolos les têtes de cloches.
- Sûr de sûr, camarade. Et évite de les surnommer comme ça quand je passerais mon entretien.
- M'okaaaaay ! S'toi qui voit gamin ! T'sais, au pire, moi ça m'libérera enfin mon emploi du temps. J'ai pas qu'ça à foutre d'secourir les miches d'un p'tit d'homme chaque fois qu'y s'fait un bobo.


Son maître ricana devant l'étalage de mauvaise foi. En guise de réponse, il se contenta de se redresser et de lui jeter son reste de fruit dans le gosier. La créature manqua de s'étouffer avec, avant de s'en délecter voracement.

- Je te manquerai, Wart ! On sait tous qu'il y a petit un coeur de poussin mazzranache sous cette peau infernale, fit-il en se laissant tomber de sa branche. En plusieurs bonds souples, il fut au sol, bientôt rejoint par son familier.
- C'parce qu'j'en ai bouffé un y'a pas longtemps. J'digère lentement.

Le démoniste s'esclaffa avant de s'engager sur le sentier. D'un pas alerte, il se dirigea vers les épaisses murailles du pont levis, bien visible des sentinelles.

- Bien le bonjour, la compagnie ! C'est bien ici que crèche l'Ost pourpre ? C'est pour un engagement! Et il agita la main vers les hauteurs, en toute décomplexion.
Avatar de l’utilisateur
Ambrosius Malpertuis
 
Messages: 1
Inscription: Ven 22 Mar, 2019 2:25 pm

Re: [Candidature] Ambrosius Malpertuis

Messagepar Balthamus Finch » Ven 05 Avr, 2019 2:49 pm

Image


A cet instant de la journée, l'inflexible Judicateur prenait son quart sur les remparts. Loin d'être une corvée pour lui, bien qu'à la réflexion, il préférait la compagnie des livres malmenés de la bibliothèque, faire le guet était pour lui de précieuses occasions pour se retrouver seul avec soi-même. En effet, peu de factionnaires prenaient le temps ou osaient s'approcher de Balthamus, quand bien même leur répondait-il sur le même ton égal, serein et solennel qui semblait être indissociable de son être. Il était donc aux remparts, à égrener ses prières dans la vieille langue de la terre qui l'avait vu naître, à louer cette divinité dont il était le seul serviteur, le seul à se rappeler de tous ses noms, tout en gardant le regard aiguisé, l'oeil attentif sur le morne paysage des Maleterres de l'Est, immuable en dehors de quelques animaux corrompus effarés. Survint alors la perturbation du jour. Un homme s'en venait sur le chemin menant à la grande porte qui connaissait une seconde jeunesse de par les mains expertes de Durnil. Sa voix monta alors, décomplexée, hélant les factionnaires.

Balthamus s'avança vers le parapet, jaugeant l'inconnu. De loin, l'on pouvait croire à une statue toute de fer vêtue se mouvoir tout d'un coup et pointer son masque de fer dans sa direction. Du reste il vint lui répondre, sur un ton fort afin de se faire entendre depuis le pied des murailles.

« Hardi, jeune homme ! En voici des façons de s'exprimer ! »

Il quitta le chemin de ronde, signifiant aux autres qu'il allait tâcher d'accueillir le requérant. Le trajet de descente fut un peu plus long que pour un autre, n'ayant jamais vraiment été l'ami des escaliers avec son armure et sa boiterie. Enfin, il parut en bas, de l'autre côté de la herse. Il prit le temps d'étudier brièvement la mise et le maintien de celui qui lui faisait face, puis posa sa première question.

« Qui êtes-vous et d'où venez-vous ? »
"Un soir et quelques heures encore, à tirer sur l'exil,
Filer la beauté disparue, qui ne tient qu’à un fil,
Le dernier soir, la Dernière Nuit, pour savoir qu'elle existe,
Et donner à l'Ange déchu le goût du Sacrifice."

Bernard Lavilliers, Madones.

Balthamus Harold Finch, Dernier Chevalier de l'Ordre du Sacrifice.
Avatar de l’utilisateur
Balthamus Finch
Écuyer
 
Messages: 72
Inscription: Mar 26 Juin, 2018 9:57 am
Localisation: Dans son armure. HAHA.


Retourner vers Aux Portes du Bastion
Retourner vers Index du forum

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron