Retourner vers La Forêt d'Elwynn

(Dé)Raison d'Etat

De l'Abbaye de Comté du Nord au Camp des bûcherons, de la Lisière à la Tour d'Azora, la Forêt d'Elwynn est propice aux balades et aux rencontres.

(Dé)Raison d'Etat

Messagepar Slade » Mar 02 Mai, 2017 7:45 pm

[HRP] Ce post lance la deuxième partie de notre campagne sur les Iles Brisées et suit directement les événements de l'Assaut sur Noirsillage
La première soirée en jeu se fera ce jeudi 4 mai à 21h et débutera au port de Hurlevent.[/HRP]


Quatre jours déjà, et le prisonnier ne semblait guère enclin à parler. Malgré différentes tentatives pour établir un dialogue avec le général, il s'était contenté d'émettre des grognements et de regarder fixement ses pieds décharnés pendant qu'on lui posait inlassablement les mêmes questions : "Que trame Sylvanas ?", "Où se trouve-t-elle actuellement ?" ou encore "Indique-nous sur cette carte les emplacements des camps réprouvés".

Slade fulminait. Ils perdaient un temps précieux avec le haut-gradé et il était à court d'idées pour réussir à le faire parler. La torture ne marchait guère sur les réprouvés, pas plus que les différentes techniques de manipulation de l'esprit. Même les pouvoirs runiques de Saewelune ne leur étaient d'aucun secours. Et pendant qu'ils le retenaient ici, il était obligé de mobiliser les membres de l'Ost en nombre pour sécuriser -et éventuellement défendre- la tour vrykule dont ils s'étaient emparés de force pendant la bataille, ce qui ne manquait pas d'attirer l'attention sur eux à chaque fois que la relève quittait Griseveille. Au vu de la complète illégalité de ce qu'ils y faisaient, le commandant s'en serait bien passé.

Mais pour le moment, il se contentait de prendre un peu de repos à l'extérieur de la tour, assis au pied d'un arbre à quelques mètres des sentinelles. Cette pause bienvenue lui permettait de faire quotidiennement le point sur ce qui leur arrivait depuis quelques mois. Et sur les agissements de cette drôle d'armure flamboyante qui avait remplacé la Connéta...

"Chef, des gens montent vers notre position !"

L'alerte tira le nain de ses pensées. Ils n'avaient guère reçu de visites en quatre jours. Peut-être que Jadïe ou les mercenaires de McGallaway venaient participer aux séances de questions ?

"Ils n'ont pas l'air menaçants mais ils sont armés ... attendez, ils brandissent l'étendard de l'Alliance !"

Une seconde plus tard, Slade se trouvait déjà aux côtés de la sentinelle et observait les arrivants. Dix gardes équipées d'armures de Hurlevent étincelantes et ce qui semblait être un mage les devançant et les pressant d'accélérer. Le commandant étouffa un juron dans sa barbe et fit signe aux autres de se mettre en position.

"Restez sur vos gardes les gars, c'est peut-être une ruse des réprouvés. N'engagez le combat que sur mon ordre ou s'ils lancent les hostilités en premier !""

Il vérifia que son équipement était bien sanglé et dégaina une des bannières portatives dont certains membres de l'Ost avaient le secret. Puis il s'avança à découvert sur un petit promontoire qui surplombait la route et planta là l'étendard pourpre orné en son centre de la cloche dorée de Lordaeron.

"Halte là ! Déclinez votre identité et la raison qui envoie une telle escouade ici !"

Les hommes en armure ne semblaient guère surpris de l'apparition soudaine du nain. Celui qui ressemblait à un mage s'avança légèrement et planta son bâton dans le sol, comme pour répondre à la bannière.

"Nous sommes ici sur ordre du Grand Roi Anduin Wrynn, souverain de Hurlevent et de l'Alliance ! J'ai un message de la plus haute importance à délivrer à la dirigeante de l'Ost Pourpre, Dame Aurys de Nor Laedro !"

Slade déglutit. Si l'homme disait vrai, ça sentait les mauvaises nouvelles à plein nez. Les bonnes étaient toujours annoncées par courrier.

"Qu'est-ce qui me dit que vous n'êtes pas des espions de la Horde déguisés ? C'est tout à fait le genre de ruse grossière qu'ils affectionnent !"

"Maître Nain, je vous assure sur mon honneur et celui de la couronne d'Hurlevent que nous sommes bien ce que nous prétendons ! Mais puisque vous semblez difficile à convaincre, je vous envoie une preuve indiscutable !

Il déchaussa sa bague et la fit doucement léviter jusqu'au nain, qui l'attrapa avec maintes précautions. Toute trace de couleur disparut de son visage et sa voix ne fut qu'un murmure.

"Par la sainte barbe de mes aieux. Le sceau des Wrynn."

"Cette preuve vous satisfait-elle ?"

Le mage semblait très amusé de son petit effet. De son côté, le nain n'avait pas du tout envie de rire.

"Très bien. Montez. Je vais faire mander la Connétable."

Il n'attendit même pas qu'ils le rejoignent pour vider les lieux, laissant des gardes circonspects derrière lui, filant vers l'intérieur de la tour et l'aura rougeoyante de la Connétable. Il la salua rapidement, l'air grave.

"Madame. Une ... ambassade en provenance directe de Hurlevent, portant le sceau du Roi Wrynn. Ils veulent vous voir. Je suggère que l'on déplace le prisonnier en attendant qu'ils...

La voix du mage derrière lui le coupa net.

"Effectivement, il va vous falloir le déplacer, mais pas où vous l'imaginez."

Il déroula un parchemin qui portait également le sceau de Hurlevent, s'éclaircit la voix et lut.

"Par ordre de sa Majeste le Roi Anduin Wrynn, la compagnie de mercenaires pro-Lordaeron "Ost Pourpre" se voit sommée de rendre sur le champ le général réprouvé qu'elle a fait prisonnier suite au raid sur l'avant-poste de la Horde de Noirsillage, désavoué par la couronne et les dirigeants de l'Alliance. De plus, les dirigeants de cette belliqueuse compagnie sont également sommés de se rendre en même temps que leur prisonnier au donjon de Hurlevent afin de comparaître pour les actes menaçants ,dont ils sont les instigateurs, envers le traité de non-agression signé avec la Horde. En attente de cette rencontre, les dotations alloués à l'Ost Pourpre ainsi qu'à la cause des Fils du Nord sont provisoirement suspendus, et ces deux entités ne bénéficient en ce sens plus du soutien et de l'approbation de l'Alliance."

L'émissaire replia le parchemin dans un geste théâtral. Visiblement, la démonstration de force lui plaisait beaucoup. Il tendit finalement le parchemin vers la Connétable.

"Signé, tamponné etc... par sa Majesté, comme vous pouvez le vérifier vous même."
"Le jeune chasseur, dans sa hâte, essaye de faire feu dès que possible, quand le vieillard sait qu'il faut user de patience."
Avatar de l’utilisateur
Slade
Commandant
 
Messages: 1912
Inscription: Dim 28 Oct, 2007 12:18 pm
Localisation: Quelque part sous une pile de docs à la Capitainerie

Retourner vers La Forêt d'Elwynn
Retourner vers Index du forum

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron