Retourner vers Fort Verminaard

La messagère

Le fief de l'Ost Pourpre en Draenor, nommé en hommage à un ancien officier de l'ordre

La messagère

Messagepar Lishaasi » Lun 02 Fév, 2015 5:59 pm

Dès que la Chambellan lui avait remis les missives à transmettre, Lishaasi s'était mise en route. Elle avait juste pris le temps de mettre un peu de nourriture et une couverture dans un baluchon, sachant qu'elle en aurait certainement pour quelques jours de voyage, et qu'elle devrait dormir à la belle étoile.

Le message le plus important était pour l'Alliance, à Chutelune, mais vu la situation du Fort, elle préféra d'abord s'occuper de Karabor. Le temple draeneï n'était pas très loin, et on l'accueillit très courtoisement, sinon chaleureusement. Elle porta le pli au chef de la sécurité, qui avait bien voulu lui accorder cinq minutes de son temps. Ce n'était pas si facile, car Karabor était le théâtre d'assauts répétés du clan Ombrelune, et les défenses du temple étaient énormément sollicitées. D'autant plus, apprit-elle, qu'il semblait aux autorités que ces attaques n'était là que pour éroder les forces draenei, et que les Ombrelune préparaient quelque chose de plus gros.
Lorsque le bref entretien prit fin, Lishaasi s'éloigna, presque soulagée de quitter ce temple de Lumière. Pas qu'elle n'aime pas la Lumière, bien au contraire, mais le peu d'affinité qu'elle avait avec la rendait mal à l'aise si près d'un centre protégé par les Naaru. Elle en profita pour louer une monture, et choisit un talbuk, plus maniable que les puissants elekk.

Elle s'était renseignée sur les dangers qu'elle courait pour aller jusqu'à Chutelune, et on lui apprit qu'en journée, si elle restait bien sur la route, elle ne devrait pas s'attendre à de gros problèmes. Des caravanes transitaient entre les villages de la vallée et le camp fortifié allié. Il y a avait toujours le risque d'une embuscade, bien sûr, mais il était faible.
La matinée commençait à être avancée, et elle fit donc faire un peu de galop à son talbuk, histoire d'arriver au camp de l'Alliance avant la nuit et la probable fermeture des portes. Le trajet se déroula sans encombres, la routé était bonne, la chamane croisa et doubla quelques caravanes marchandes. Le soleil n'était pas loin de se coucher quand elle arriva devant les sentinelles postées à Chutelune. Après s'être identifiée, on la mena devant le lieutenant Épine, à qui elle remit sa missive.
Les deux femmes échangèrent les dernières nouvelles non confidentielles, la draenei confirmant les rapports d'attaques Ombrelune sur le temple de Karabor, la worgen parlant de l'avancement du camp allié. Mais elle resta très vague sur l'éventualité d'un retour sur Azeroth. Lishaasi amena alors le sujet de l'avant-poste de Talador, tout en disant qu'elle comptait s'y rendre pour délivrer un message de ses supérieurs.
Le lieutenant hocha la tête, reconnaissant qu'ils avaient besoin de toute l'aide possible au front, et que la Horde de Fer se faisait de plus en plus agressive. Talador n'était pas une région sûre, d'autant plus qu'on y signalait aussi des raids d'arakkoa sur les populations locales. La draenei décida alors de privilégier la sécurité à la vitesse, et de laisser sa monture ici. Elle saurait se déplacer discrètement à Talador, ça lui paraissait une éternité en arrière, mais elle avait arpenté ces terres de nombreuses fois, elles ne pouvaient pas être tellement différentes sur cette Draenor. Lishaasi remercia le lieutenant Épine, qui lui proposa de passer la nuit au camp. La chamane accepta avec chaleur, et profita du confort relatif de la caserne pour dormir profondément.

Elle se leva aux premières lueurs de l'aube, et franchit les portes du fort dès leur ouverture. En progressant à couvert, son avancée était plus lente, bien entendu, mais en contrepartie, elle se sentait infiniment mieux. Ces forêts, c'était son élément, elle y était chez elle. Ses oreilles étaient aux aguets du moindre son, ses yeux du moindre mouvement. Plus elle avançait, et plus elle était à l'aise. Elle se rendit compte qu'elle sentait la moindre brise. Mais c'était étrange, ce n'était pas la simple sensation du vent sur la peau, non, c'était plus intime, comme si le vent la faisait vibrer intérieurement. Elle eut même l'impression étrange que le vent lui avait apporté un son, pour la prévenir. En effet, alors qu'elle entendait surtout ce qui se passait derrière elle à sa gauche, la brise tourna brutalement, lui faisant entendre les voix d'orcs à plusieurs centaines de mètres devant elle. Elle put donc facilement se cacher, et trouver un chemin plus sûr, et c'est plus tard qu'elle se rendit compte que, de nouveau, les sons lui parvenaient de derrière.
Son avancée était relativement lente et c'est après deux nuits passées à la belle étoile qu'elle aperçut enfin l'avant-poste. Elle se présenta à la sentinelle, qui la mena au chef de la base. Là, elle se présenta à nouveau, puis lui tendit la missive. Elle discuta alors un moment avec le chef de la situation en Talador, l'avancée de la Horde de Fer, les attaques d'arakkoas, qui semblaient surtout viser les populations locales, mais aussi des mouvements de forces démoniaques, dirigées par des draeneis corrompus. La situation était très complexe, et le chef allié ne cacha pas que toute aide serait la bienvenue. Lishaasi se fit remettre une missive pour ses supérieurs, et le lieutenant lui proposa d'attendre le lendemain pour repartir, vu qu'il était prévu qu'une patrouille rentre à Chutelune à ce moment. Elle pourrait alors voyager plus vite, et en sécurité, ce que la draenei accepta avec le sourire.

Le retour se fit donc plus vite que l'aller, et il ne fallut que la journée du lendemain pour rejoindre le fort de l'Alliance dans la vallée d'Ombrelune. Là, le lieutenant Épine remit une autre lettre pour la Connétable, puis, après une nuit, Lishassi reprit son talbuk et retourna le rendre à Karabor, avant de rejoindre Fort Verminaard. Cette grande chevauchée lui avait laissé comme un vide en elle, elle savait que la vitesse était de mise, mais elle regrettait de ne pas pouvoir à nouveau avancer dans la forêt, entourée par ce vent si amical. Elle haussa les épaules, et avança vers son camarade en faction à la porte, salua, et entra dans le camp de l'Ost Pourpre.

Elle alla alors trouver la Chambellan, pour lui remettre les lettres qu'on lui avait confié, et faire son rapport sur les informations qu'elle avait pu glaner au cours de son périple.
Avatar de l’utilisateur
Lishaasi
Écuyer
 
Messages: 90
Inscription: Mar 03 Juin, 2014 11:42 am

Retourner vers Fort Verminaard
Retourner vers Index du forum

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron