Retourner vers Fort Verminaard

Pas de fumée sans feu (ouvert à tous)

Le fief de l'Ost Pourpre en Draenor, nommé en hommage à un ancien officier de l'ordre

Pas de fumée sans feu (ouvert à tous)

Messagepar Durandill » Mar 27 Jan, 2015 3:41 pm

A quelques kilomètres de fort Verminaard, dans un petit bosquet, un feu brûlait sous le ciel nocturne. Une odeur de viande cuite entourait les trois silhouettes installées autours du repas. Les deux premières étaient immobiles, une allongée près du feu, l'autre assise, appuyée contre une souche. La troisième, plus petite, récupéra la viande cuite et commença à manger. La nourriture la rendait bavarde, et peut-être aussi le fait qu'elle n'avait pas souvent l'occasion de converser ces derniers temps.

"Ch'est vraiment *crunch* chentil de m'avoir *slurp* invitée à partacher votre *chomp* repas. J'ose pas trop faire de feu dans la région, on ne chait jamais *rogn* qui on peut attirer, mais bon, comme ça n'a pas l'air de vous poser de problème, j'imagine qu'il n'y pas trop de richques *miam*.

Elle se pencha et attrapa l'outre q'un de ses hôtes avait près de lui, déboucha et renifla son contenu:

"Oulah, ça m'a l'air fort ce truc."

Elle goûta, toussa, et repris ne gorgée: "Pas mal... J'savais pas que vos saviez faire de l'alcool aussi bon. Bon, j'ai pas eu trop de contacts avec votre peuple, même chez moi... Et puis, les spécialités locales, c'est toujours meilleurs quand on est sur place."

Elle finit son repas, et la conversation cordiale se poursuivit jusqu'à ce que la viande ait disparu, ainsi que la moitié du contenu de l'outre.

"Dites, vous sauriez pas ou je pourrais trouver des compatriotes? Ca fait un moment que je crapahute, j'ai croisé quelques cornus qui m'ont parlé d'une sorte de camp de réfugié dans le coin, mais je n'ai pas pu mettre la main dessus... Non ? Bon tant pis. Merci pour le repas, mais je préfère ne pas dormir ici, j'ai mes habitudes, et même si vous montez la garde, je préfère la solitude."

Elle se leva, s'inclina : "Que les vents vous poussent."

La silhouette disparut dans les ténèbres.

Au matin, un marchand draenei croisa une patrouille de fort Verminnard, et il indiqua qu'il avait vu de la fumée monter d'un bosquet, la patrouille s'y rendit et découvrir le reste d'un feu. Appuyer contre une souche, un orc avait le crâne défoncé. Il n'avait sans doute pas vu le coup venir. Son compagnon, lui aussi un orc à la peau brune, avait sans doute tenté de réagir, car il était couché au sol. Près de sa main brisée, son arme. Une fois désarmé, il avait semblait-il subit le même sort que son compagnon, mais dans son autre main, un morceau de tissu, sans doute arraché à son assaillant. Des traces de pas s'éloignant des lieux étaient encore visibles dans la terre meuble du bosquet.

Quand ils déplièrent la pièce de tissu rouge, ils y virent un marteau d'or finement cousu.
Avatar de l’utilisateur
Durandill
Lieutenant
 
Messages: 1266
Inscription: Mer 02 Juil, 2008 10:33 am
Localisation: Le Nid-de-l'Aigle

Re: Pas de fumée sans feu (ouvert à tous)

Messagepar Aurys » Mer 28 Jan, 2015 1:32 pm

Le bureau de la Connétable, à Fort Verminaard, avait été fait, comme tout le mobilier d'ailleurs, en bois d'arbres locaux. Il était difficile de faire la part des choses entre le rejet que lui inspirait tout ce qui provenait de ce monde et un constat objectif, mais il lui semblait que le meuble dégageait une forme de fébrilité, de fragilité, qu'elle n'aurait pas retrouvé avec du chêne, par exemple.

C'est sur ce bureau que trônait, depuis quelques instants, un morceau de tissu rouge sur lequel se trouvait des armoiries bien connues de la dirigeante de l'Ost Pourpre.

Sans doute cela appartient-t-il à un survivant de la bataille du Portail. Je pensais que tous ceux qui s'en étaient tirés avaient déjà rejoint Chutelune, ou l'un des autres camps établis dans la région. Peut-être est-ce d'ailleurs le cas pour celui-ci.

Aurys joua quelques instants avec l'objet, sans regarder l'assistance, composée des chevaliers et officiers qui l'avaient suivie en Draenor.

Mais ce n'est pas forcé. Nous sommes peut-être face à un survivant qui erre encore dans la région. Et s'il n'y a pas dissonance entre ce blason et la personne qui le possédait, il est important de mettre la main dessus, avant que les orcs ne le fassent en premier.
Il me faut trois hommes pour se lancer sur les traces de ce nain. Qui en est ?
Image
Avatar de l’utilisateur
Aurys
Connétable
 
Messages: 8291
Inscription: Lun 01 Oct, 2007 10:34 pm

Re: Pas de fumée sans feu (ouvert à tous)

Messagepar Elisabelle » Mer 28 Jan, 2015 2:48 pm

L'appel avait été lancé quelques minutes auparavant. La ronde de la mi-matinée n'était pas encore terminée qu'Elisabelle avait dû quitter son chemin habituel pour rejoindre la grande pièce où se dressait maintenant le bureau de la Connétable. Arrivée dans les derniers, elle se trouvait au bout de la ligne de ses compagnons, à gauche de leur supérieure.

Comme tout le monde, elle avait regardé avec attention le morceau de tissu rouge brodé d'or que tenait Aurys. L'héraldique azérothien n'était pas le point fort de la paladine, mais il lui semblait avoir déjà croisé ces armoiries. Incertaine, pourtant, elle attendait le fin mot et restait silencieuse et immobile. C'est alors que la Connétable demanda trois volontaires.

Sortir du fort. Pour autre chose que pour une simple patrouille. Enfin voir officiellement les forêts et les plaines de cette Draenor. Elisabelle allait faire un pas en avant lorsqu'elle entendit le raclement d'une botte sur le sol. Le même raclement qu'elle entendait chaque matin, et chaque soir, depuis qu'elle était au Fort Verminaard.

Sortir du fort? Et abandonner son poste. Faire autre chose qu'une patrouille? Pour ne plus garantir la sécurité de ses camarades. Avant même que son sabot aie totalement quitté le plancher, elle le reposa et baissa la tête. Elle aurait aimé chercher ce nain, mais autre chose la retenait ici. Sans doute certains de ses compagnons avaient ils reconnu l'emblème et souhaitaient ils partir à la recherche de celui qui pourrait peut être être une connaissance.

Toujours immobile, elle attendit que les trois volontaires se fassent connaître, se promettant de suivre l'affaire malgré tout.
Fermez les yeux, voyez la Lumière.

Elisabelle de Lénault
Avatar de l’utilisateur
Elisabelle
Chevalier
 
Messages: 1756
Inscription: Sam 10 Nov, 2012 10:00 pm
Localisation: Aux créneaux

Re: Pas de fumée sans feu (ouvert à tous)

Messagepar émmah » Ven 06 Fév, 2015 11:38 am

La jeune magicienne tacha de se glisser sans se faire remarquer dans les rangs. Celui chargé de la relever de son tour de garde était arrivé en retard : Cette histoire de page qui ne l'avait pas réveillé, sous prétexte qu'il faisait chauffer du café pour son lieutenant, elle y croyais moyennement. Mais bon, avec un peu de chance, personne ne remarquerait son retard si elle se faufilait par le fond et s'alignait derrière le dernier du rang. Un petit pas en arrière on pourrait penser qu'elle était juste mal alignée.
Emmah venait à peine de se mettre dans le rang lorsqu'elle entendit la connétable demander trois hommes volontaires. Volontaires pour quoi faire se demandât elle en avançant d'un pas, par principe.

- Trois hommes ou trois femmes ? Interrogera -t- elle en sortant du rang.

Raté pour l'entrée discrète se dit elle !
" Elle n'eût pas été ce qu'elle était si la muse n'eût été là " Chateaubriand
Avatar de l’utilisateur
émmah
 
Messages: 146
Inscription: Mer 21 Aoû, 2013 12:59 pm

Re: Pas de fumée sans feu (ouvert à tous)

Messagepar Durandill » Mar 10 Fév, 2015 8:26 pm

Etait-ce une certaine forme de lassitude ? De la peur ? Ou le simple fait que la dernière fois qu'on avait demandé des volontaires, ils s'étaient retrouvé perdus dans un autre monde, peut-être même une autre époque, avec un espoir de retour mince comme un parchemin ?

Les causes pouvaient être multiples, le résultat lui était unique. Unique comme la seule volontaire à s'être avancée.
Avatar de l’utilisateur
Durandill
Lieutenant
 
Messages: 1266
Inscription: Mer 02 Juil, 2008 10:33 am
Localisation: Le Nid-de-l'Aigle

Re: Pas de fumée sans feu (ouvert à tous)

Messagepar Aurys » Mar 24 Fév, 2015 8:27 pm

Une seule candidate. Ce n'était pas si surprenant. En ce lieu étranger, le courage et la capacité à prendre des initiatives avaient fondu comme neige au soleil, et personne n'avait envie de se lancer à l'aventure loin des créneaux réconfortants de Fort Verminaard.

Pour autant, la Connétable ne pouvait laisser Elisabelle partir seule.

Désignez-moi deux volontaires, Elisabelle, quitte à prendre dans la piétaille. Et partez sur l'heure. Nous n'avons que trop tardé.
Image
Avatar de l’utilisateur
Aurys
Connétable
 
Messages: 8291
Inscription: Lun 01 Oct, 2007 10:34 pm

Re: Pas de fumée sans feu (ouvert à tous)

Messagepar Claryssa » Mar 24 Fév, 2015 9:03 pm

La gnome avançait dans la salle de part son rôle de page a obéir aux ordres qu'on voulait bien lui donner, entourer des officiers et chevaliers qui tenaient visiblement réunion. Cela lui semblait intéressant, et surtout semblait promettre enfin une sortie hors du fort, a ne plus monter la garde.

"Je peut venir? Enfin si les pages le peuvent bien sur?" *d'une voix riante.*

Aussitôt elle se remit à son travail.
"Tout est une question de point de vue"
Avatar de l’utilisateur
Claryssa
Sergent
 
Messages: 488
Inscription: Mar 14 Oct, 2014 1:10 pm

Re: Pas de fumée sans feu (ouvert à tous)

Messagepar Elisabelle » Mar 24 Fév, 2015 10:20 pm

Sainte Lumière, pourquoi moi?

Cette pensée traversa fugitivement l'esprit de la draenei avant qu'elle se morigène intérieurement et hoche la tête puis salut la Connétable. Un ordre était un ordre.

Elle avança, fit face à ses compagnons et hésita un instant. Qui allait elle choisir? À qui devait elle imposer cette mission?

Mauvais approche. Qui était le mieux placé et le plus utile pour cette tache? Son regard parcourut l'assemblée et accrocha celui de Claryssa qui venait juste de prendre la parole. Elle faillit soupirer mais se retint. Une volontaire ne se refusait pas. Elle hocha la tête vers la gnome et poursuivit son questionnement.

Un guerrier? Elle était déjà dans le groupe pour assurer les combats au corps à corps. Incertaine quand au nom qu'elle devait prononcer, son regard se posa sur deux de ses compagnons qu'elle aurait apprécié avoir à ses côtés: Solÿn de Malarme, à qui elle reconnaissait un talent certain pour le soin et certainement pour le combat quoi qu'en plus petite mesure, et Nalwynn, le nain amateur de fusil. Il avait prouvé à quelques reprises qu'il savait s'en servir.

Lequel des deux pouvait elle choisir?
Fermez les yeux, voyez la Lumière.

Elisabelle de Lénault
Avatar de l’utilisateur
Elisabelle
Chevalier
 
Messages: 1756
Inscription: Sam 10 Nov, 2012 10:00 pm
Localisation: Aux créneaux


Retourner vers Fort Verminaard
Retourner vers Index du forum

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron