Retourner vers Fort Verminaard

[Prothéus] Singularités

Le fief de l'Ost Pourpre en Draenor, nommé en hommage à un ancien officier de l'ordre

[Prothéus] Singularités

Messagepar Lomah de Sangre » Mer 03 Déc, 2014 10:37 am

+Musique+

La bataille avait été éprouvante.
Mais j'avais tenue bon.
Je m'accrochais à cette idée de ne perdre personne, mes frères comme mes alliés. Nous sommes tous des enfants perdus de Draenor : Sud et Nord, races et sexes, tout ceci n'a plus du tout d'importance. Nous ne sommes que des âmes égarées se frottant les unes aux autres pour se tenir chaud et ne pas s'évaporer. Nous sommes tous des amas de chair, anonymes, fatiguées, malmenées.

La bataille avait été sanglante.
Mais j'avais tenu bon.
Je suivais les instructions de Solyn, pendue à mes propre nerfs, compensant mon infirmité et mon inefficacité à combattre par un zèle virevoltant : chauffer l'eau, presser les hémorragies avec des compresses, bander, laver, recoudre, rafistoler, éponger. Éponger encore. Éponger toujours. Comment peut-on contenir autant de sang ? Sommes nous des élémentaires aqueux contrariés par une fine enveloppe de peau ? Quelle incongruité !

La bataille avait chamboulé mes émotions.
Mais j'avais tenu bon.
Kothran était là, il n'était pas un mirage. Il était avec nous, depuis le début. Et la colère se disputait au soulagement coupable. M'aime-t-il toujours ? Pourquoi m'a-t-il ignoré ? M'observe-t-il sombrer petit à petit sans réagir ? Et nos enfants ? Et son Chapitre ? Et ses responsabilités ?

La bataille avait pris fin.
Mais j'avais tenu bon.
Je m' agrippais à ce cigare comme un rempart. Il me faudrait remercier Thion pour ce cadeau inespéré. Mon cerveau est un mélange informe d'images abruptes baignées de sang, de sentiments confus et de brumes. Les brumes d'une fatigue aiguë. Il me faut trouver Kothran, lui parler, comprendre.

La bataille avait été douce.
En comparaison de la violence cinglante de ses mots, tout aurait paru plus doux.

"Tu n'aurais pas pu te défendre sans moi", " Tu n'as rien à faire sur un champ de bataille. Tu as d'autres qualités mais ta place n'est pas ici", "Je me suis dissimulé et je ne t'ai pas approchée parce que tu me rappelles mon échec. Je ne voulais pas te parler."
Kothran. Kothran, tu es si cruel. Je n'aurais jamais imaginé que la survivante que je suis puisse être fauchée par l'homme que j'aime. Je sens mon noyaux manquer plusieurs battements. A la vérité, il s’est ralenti depuis quelques minutes. Je ne l'avais pas remarqué avant que la souffrance affecte mon cœur.
"J'en ai marre, je vais me coucher."
Attend Kothran.. att...
Je n'ai pas assez de bras pour le retenir, mon corps s'engourdit. Les mots ne franchissent pas mes lèvres. Je vois les épaules larges de mon mari s'éloigner, me tourner le dos, comme tous les autres avant lui. Ils sont toujours tous parti, Lomah. Tous.
Je réalise avec horreur que ce soir j'ai oublié. J'ai oublié de demandé à Claryssa de m'abreuver en mana pyromatique. Mon noyau n'en a déduit qu'une chose : il est temps d'entamer enfin les travaux de rénovation. Il me pousse à l'hibernation forcée. Les croutes de lave froide sur mon moignon se sont animées, incandescentes comme des braises. Les veinules irradient de chaleur, concentrant toutes mes forces, toute l'attention de mon noyau. Me garder éveillée n'a plus sa priorité.


La bataille est terminée.
J'ai flanché.
Je n'ai plus rien auquel m'accrocher. Ma conscience s'effiloche en bribes. Je crois rêver ce visage aux yeux vitreux et gris flottant au dessus de ma carcasse. Ces yeux vides et infinis qui me happent et me noient. Il est une anomalie, tout comme moi. Une singularité.


-A l'aide...
"The show must go on, I'll face it with a grin, I'm never giving in
On with the show
I'll top the bill, I'll overkill, I have to find the will to carry on
On with the show..."
[QUEEN]

+Fiche personnage+
Avatar de l’utilisateur
Lomah de Sangre
Chambellan
 
Messages: 5835
Inscription: Mar 02 Oct, 2007 12:13 am
Localisation: Là où on s'y attend le moins

Re: [Prothéus] Singularités

Messagepar Protheus » Sam 06 Déc, 2014 10:09 pm

Quelle intensité ! Voilà des heures que ses yeux se sont braqués dans ma direction, et je sens encore l'emprise de son regard. Malgré la bataille, je ne peux me débarrasser de cette chaleur qui m'enveloppe. Que m'a-t-elle fait ? Est-ce un envoûtement ? Après tout, elle est magicienne. Elle ne semblait pas très douée pourtant. Comment aurait-elle pu passer mes barrières mentales ? Je pensais être entouré d'alliés, je n'ai peut-être pas été suffisamment attentif. Ou bien est-ce la surprise d'avoir raté ce sort qui m'a fait baisser ma garde ? Il n'était pas simple, mais j'en ai vu d'autres. Je suis sûr d'avoir correctement inversé la téléportation. Le lancer depuis un autre noeud que celui prévu au départ ne devrait pas être un problème : j'ai déjà fait ça plusieurs fois. En Azeroth. Est-ce que cette Draenor fonctionne différemment ? Non, j'ai passé plusieurs jours à étudier les lignes telluriques du coin, il n'y avait aucune différence. Ca aurait dû marcher.

Il fait tellement chaud, dans ce monde. Peut-être que c'est ce corps : je suis beaucoup plus musclé qu'avant. Ce serait plus simple de me concentrer dans mon corps originel. Que s'est-il passé ? Le pentacle était correct. Les magiciens ont appliqué les consignes. Tous ne maîtrisaient pas le sujet aussi bien, évidemment, mais je connais la magie de cercle, je sais compenser. Et puis j'ai bien senti que cette sorcière du Kirin Tor essayait de m'aider. Alors pourquoi le sort a-t-il été déstabilisé ? Il y a eu comme un blocage au début. Comme si des passagers refusaient d'être téléportés. Peut-être les nains ? C'est bien connu, leur race a une résilience exceptionnelle face à la magie. Je n'avais jamais téléporté de nains. J'ai déjà téléporté des kaldorei, pourquoi serait-ce plus difficile ? Non, ce ne sont pas les nains. Mais quelque chose résistait.

J'ai eu du mal à briser notre échange de regard. J'avais l'impression de brûler de l'intérieur, mais c'était comme si ça n'avait pas d'importance. Il m'a fallu toute ma volonté pour baisser les yeux. Est-ce que le fait de ne plus être dans le Néant Distordu a émoussé mon esprit ? Il faut que je me concentre. Quelque chose résistait, j'ai accentué l'effort et c'est passé : tout le monde a été téléporté. A quel moment est-ce que le sort a commencé à être déstabilisé ? Avant ou après le déplacement ? Avant ? Non, c'était après le déplacement ! La téléportation s'est parfaitement déroulée, c'est après que mon énergie a commencé à se disperser. Elle s'écoulait dans les mailles du sort, comme si l'espace à téléporter était de plus en plus grand. J'ai cru que c'était un des magiciens du cercle qui faiblissait, j'ai surcompensé. J'ai trop forcé, je n'en pouvais plus, il a fallu que je trouve un moyen.

Je perds le fil. Je n'arrive pas à oublier ces flammes dans ses yeux. Elles me dévoraient... Elle me dévorait ! C'est évident, c'est elle ! C'est pour ça qu'elle semblait en pleine forme alors que j'étais épuisé. Comment a-t-elle fait ? C'est une élémentaliste, ça saute aux yeux. Je n'ai jamais été très fort en magie élémentaire. Est-ce que ce serait une technique que je ne connais pas ? Voilà qui est intriguant. Pourquoi les autres magiciens du cercle n'ont-ils pas été affectés ? Un pentacle est un cercle magique simple, tous les lanceurs de sorts sont reliés les uns aux autres. Dévorer le mana aurait dû nous affecter tous. C'était donc une attaque ciblée, qui a utilisé la toile du sort comme vecteur. Comme un feu qui se propage. Pourquoi moi ? Ils se connaissent tous. L'exorciste, la gnome, elle. Même la sorcière du Kirin Tor, bien qu'elles ne soient pas en bons termes. Ou bien cette altercation était une ruse ? Non, elle a un tempérament explosif, comme tous les élémentalistes, elle n'aurait pas pu me tromper à ce point. Alors quoi ? Suis-je victime d'un complot ? Je n'ai pas été très prudent ces derniers temps. J'ai été seul très longtemps, j'avais besoin de parler à mes semblables. Et puis, il fallait que je sache ce qui s'était passé durant mon absence. Je ne peux pas juste me cacher et attendre que ça passe. Je vais aller au-devant de mon destin.

Protheus modifie ses tatouages avec des sorts basiques de protection contre les attaques élémentaires, et se dirige vers le dernier endroit où il a vu Lomah.
Je suis votre Protecteur.
Protheus
 
Messages: 58
Inscription: Jeu 12 Aoû, 2010 1:21 pm
Localisation: Lyon

Re: [Prothéus] Singularités

Messagepar Lomah de Sangre » Dim 07 Déc, 2014 1:20 pm

Un homme s'éloigne de sous une haute tente abritant du matériel d’approvisionnement. Il est courroucé. Il fulmine. Il abandonne une femme, rousse, manchot, la robe maculée de terre et de sang. L'expression de cette dernière est douloureuse, poignante. C'est elle : C'est cette Lomah. Elle tente mollement de rattraper l'homme furieux mais quelque chose cloche : ses gestes sont lents, maladroits. Elle vacille quelques secondes, en suspens, puis s’écroule, comme terrassée par un javelot invisible.
Prothéus a tout vu.
Il est sans doute le seul.
La bataille a rincé les combattants qui sont partis se coucher pour la plupart.

En s'approchant, il entend sa respiration difficile. Elle lutte. Elle lutte pour rester éveillée. Son moignon présente un aspect anormal, comme si il était fait de roches volcaniques soumise à une forte chaleur. Un réseau de sillons veineux pulsent lentement d'une lumière chaleureuse. La rousse elle-même semble produire une température inhabituelle. Elle agrippe un pan de la tunique du jeune homme. Un souffle rauque, un filet de voix. Il n'est pas certain qu'elle le reconnaisse tant son regard se voile.


"A l'aide..."

[HRP : Je t'ai fait une réponse courte décrivant à nouveau la fin de mon 1er post de manière "extérieure". Je te laisse agir à ta guise pour analyser le phénomène et éventuellement agir dessus . Si tu as des questions, n'hésite pas ^^]
"The show must go on, I'll face it with a grin, I'm never giving in
On with the show
I'll top the bill, I'll overkill, I have to find the will to carry on
On with the show..."
[QUEEN]

+Fiche personnage+
Avatar de l’utilisateur
Lomah de Sangre
Chambellan
 
Messages: 5835
Inscription: Mar 02 Oct, 2007 12:13 am
Localisation: Là où on s'y attend le moins

Re: [Prothéus] Singularités

Messagepar Protheus » Lun 08 Déc, 2014 10:59 pm

Lomah tente de se retenir à quelque chose, mais ne trouve rien. Protheus la voit vaciller dans la pénombre.
"Par le Shando !" s'écrit-il à mi-voix.
D'un rapide mouvement de poignet, il lance un sort que tout magicien aurait trouvé inhabituel : une sorte de chute lente, mais qui ne cible pas Lomah elle-même mais l'air autour. Si celle-ci est encore consciente, elle doit croire être tombée sur un énorme coussin de plumes.
Il s'approche et se penche au-dessus du corps qui se pose doucement sur le sol, examinant le bras qui commence à briller dans le noir, scrutant le moindre mouvement suspect. Il analyse les éléments à sa disposition pour résoudre le mystère de cette femme qui n'est encore pour lui qu'une étrange élémentaliste : la chaleur qui irradie de sa peau, la vapeur qui sort de ses lèvres, et surtout ce moignon carbonisé qui n'a rien de naturel. Pour lui, tous les signes de la gangrène sont présents.
L'autre bras le saisit tout à coup.
"A l'aide..." souffle-t-elle.
Alors qu'il s'apprêtait à réagir violemment, ces mots frappent son esprit comme un gong retentissant : "Elle lutte encore !". Sans une hésitation, il sort une fleur rouge allongée de sa besace.
"Pardonne-moi." murmure-t-il, tandis que la fleur se flétrit. Une petite boule d'énergie rougeoyante flotte au-dessus de sa paume ouverte. Il la retourne et l'approche de la jeune femme.
"Ignescence !"
Dernière édition par Protheus le Dim 14 Déc, 2014 6:31 pm, édité 1 fois.
Je suis votre Protecteur.
Protheus
 
Messages: 58
Inscription: Jeu 12 Aoû, 2010 1:21 pm
Localisation: Lyon

Re: [Prothéus] Singularités

Messagepar Lomah de Sangre » Sam 13 Déc, 2014 12:49 am

La jeune femme lutte avec une âpreté rare. Elle lutte tout bonnement pour rester éveiller, pour empêcher la mécanique de son corps de travailler. Trop vite. C'est d'un œil vitreux qu'elle observe la boule rouge. Un instant ses pupilles vacillent. Les muscles de son visage se détendent. Un voile de soulagement, sans doute. Mais très vite elle remue à nouveau, chaotiquement. La panique qu'il lit dans ses pupilles brulantes indique à Protheus qu'il a fait erreur sur le diagnostique. Cette fleur ne sera d'aucun secours, la pyromancienne n'est pas gangrénée.
Cette croute de peau luminescente est un amas naturel, protecteur. La gaine d'une sorte de cocon de chair. En grattant sous cette écorce, on distingue au dessous les fibres musculaires neuves, la peau fraiche, encore humide de vernix.

La rousse fait un effort dantesque pour formuler une phrase, quelques mots. Elle y met presque toute son énergie restante, soit pas grand chose.

- Du feu... pur.
"The show must go on, I'll face it with a grin, I'm never giving in
On with the show
I'll top the bill, I'll overkill, I have to find the will to carry on
On with the show..."
[QUEEN]

+Fiche personnage+
Avatar de l’utilisateur
Lomah de Sangre
Chambellan
 
Messages: 5835
Inscription: Mar 02 Oct, 2007 12:13 am
Localisation: Là où on s'y attend le moins

Re: [Prothéus] Singularités

Messagepar Protheus » Dim 14 Déc, 2014 7:33 pm

Elle a semblé réagir un instant lorsque l'énergie magique l'a pénétrée, et puis plus rien. Est-ce que j'aurais mal compris le draenei qui m'a vendu cette fleur ? Pourtant, j'ai senti une certaine puissance dans ma main, ça aurait dû avoir un effet fulgurant. Comme si elle absorbait le mana, sans que cette énergie lui serve à quoi que ce soit.

Holà ! Ses spasmes sont si violents. Qu'est-ce qui lui arrive ? Il faut que je réagisse rapidement, sinon je vais la perdre. A-t-elle déjà les pupilles révuls...

Ah ! Cette chaleur, je brûle de l'intérieur ! Un brasier s'agite en tout sens dans ses yeux. Mon tatouage de protection n'a rien absorbé du tout. Qu'est-ce que ça veut dire ? J'étais comme aspiré. Comme transporté au milieu de ces flammes... Comme si mon esprit avait traversé un portail menant à un incendie, sans que mon corps soit déplacé. Est-ce dû au fait que ce soit un corps d'emprunt ?

En tout cas, elle m'a à nouveau vidé de toute énergie. Au moins, ça a l'air d'avoir fait un peu d'effet... Je rêve ou son bras est en train de cicatriser ? La gangue est devenue rougeoyante, et au lieu de la brûler plus encore, on dirait que ça raffermit sa chair. Voilà une magie que je ne connais pas. Cette rouquine est pleine de surprises.

Du feu "pur" ? Qu'est-ce qu'elle veut dire par là ? Qu'il faut que j'invoque un élémentaire de feu pour la soigner ? Et comment ferais-je cela ? Même si j'avais appris à le faire, je ne suis même pas en Azeroth, je ne saurais pas où chercher. Est-ce qu'il existe un plan élémentaire, dans ce monde, déjà ?

Il faut que je me reprenne. Procédons par étape. Déjà, je vais essayer de voir ce que ça donne, ça.

Protheus se relève, ferme les yeux et écarte les bras. Ses tatouages glissent sur sa peau comme s'ils étaient vivants, et fusionnent dans sa paume droite, qu'il referme. Après quelque secondes, il rouvre les yeux.
"Immolation."
Il approche sa main enflammée de la jeune femme.
Je suis votre Protecteur.
Protheus
 
Messages: 58
Inscription: Jeu 12 Aoû, 2010 1:21 pm
Localisation: Lyon

Re: [Prothéus] Singularités

Messagepar Lomah de Sangre » Lun 15 Déc, 2014 12:31 pm

Cette chaleur.
Le gouffre d'un volcan.
Le Coeur. Le Noyaux.
Durant la brusque poignée de secondes où l'esprit de Protheus se sentit aspiré par la Soif de la Flamme, au milieu des vapeurs de souffre et de lave, il entendit des pleurs. Dans cette fournaise il lui sembla distinguer une silhouette humanoïde, source des plaintes.
Et alors qu'il tentait de s'extirper du magma, il l'entendit distinctement.


" Ne me laissez pas toute seule.
Ne me laissez pas toute seule.
Ne me laissez pas toute seule.

Je ne veux pas mourir..."


**************************************************************************************************************************

Les conséquences de son action furent immédiates et pour le moins spectaculaires. Le moignon incandescent aspira toute la mana agglomérée et sans doute un peu de l'énergie de celui qui avait initié ce sort. Protheus eut l'horrible sensation d’essoufflement qu'on éprouve après un effort soutenu. Il venait de courir un marathon sans avoir bougé d'un pouce.
La croute magmatique s'éteignit petit à petit, se refroidissant soudain. L'air devint plus respirable et le toucher de la peau de Lomah également. Cette dernière battit des cils et ouvrit brusquement les yeux en grand, toute lucidité retrouvée.
Elle paraissait plus fraiche, plus jeune, plus reposée. Sa beauté trop parfaite exprimait toute la chaleur qui irradiait à l'intérieur de son corps désirable. Son pouls avait reprit un rythme cardiaque normal. Elle avait échappé au coma.

La jeune femme empoigna soudainement le foulard autours du torse de Protheus.

- Je suis revenue...?
Fit-elle ahurie, comme si elle n'en revenait pas elle-même.

Elle regardait Protheus de ses prunelles d'or, une expression un peu perdue à moins que ce ne soit de la frayeur qui flottait sur ses traits. Durant quelques secondes, un instant, elle avait "vu". Et son esprit n'arrivait pas à considérer ce qu'était vraiment cet homme. Non cette "chose".

- Par ma Flamme, mais qui êtes vous, Protheus ?

Elle grimaça, la chair reprenait ses droits sur sa carcasse et la douleur l'accompagnait.


[HRP = Je te laisse le soins de décrire ce que Lomah a pu percevoir durant votre petit "échange", à ta convenance !]
"The show must go on, I'll face it with a grin, I'm never giving in
On with the show
I'll top the bill, I'll overkill, I have to find the will to carry on
On with the show..."
[QUEEN]

+Fiche personnage+
Avatar de l’utilisateur
Lomah de Sangre
Chambellan
 
Messages: 5835
Inscription: Mar 02 Oct, 2007 12:13 am
Localisation: Là où on s'y attend le moins

Re: [Prothéus] Singularités

Messagepar Protheus » Mar 30 Déc, 2014 12:01 am

Lomah a l'impression bizarre d'avoir été emmenée dans un endroit qu'elle ne connait pas. Ou plutôt, si, elle l'a aperçu un peu plus tôt, lors de son premier échange de regard avec Protheus, avant l'attaque des orcs Ombrelune. Ce lieu est imprégné de magies, mais pas de celles qu'elle a l'habitude de côtoyer. Il n'est question ici ni de la douce chaleur d'une flamme, ni des habituelles vapeurs euphoriques d'un de ces cristaux arcaniques draenei, ni même de la purulence nauséabonde d'un démon. C'est plutôt comme une aura sacrée de paladin, mais c'est aussi très différent.

Elle se sent tellement seule. Non pas qu'elle ne connaisse pas la solitude, mais cette fois-ci, elle ne trouve aucune action machinale à entreprendre pour penser à autre chose. Elle n'a d'ailleurs plus de corps à proprement parler, et son esprit ne peut même tout simplement pas se concentrer sur quoi que ce soit de positif. Autour d'elle, il n'y a personne. En fait, à bien y réfléchir, il n'y a absolument rien. Elle flotte dans le vide. Le vide.

Elle pense au vide. Elle pense qu'elle pense au vide, et prend alors conscience que ce vide n'est pas tout à fait vide : elle, elle existe. Elle est ici et maintenant. Sa propre présence la réconforte. Sa propre vie est devenue une source d'exaltation. Un amour infini d'elle-même la submerge.

Le lien est rompu. Comme si elle s'éveillait d'un rêve, elle reprend lentement conscience de la situation dans laquelle elle se trouve : il fait nuit, elle est allongée dans l'herbe, ses vêtements trempés de l'humidité de la nuit. Son bras n'est plus qu'un moignon. Cet étrange magicien est à ses côtés. Elle le voit mettre un genou à terre, tel un boxeur groggy. Elle se rappelle brusquement ce qu'elle vient de vivre, et se rend compte que cet homme qui se prétend voyageur n'est pas physiquement là. Il y a bien un corps en face d'elle, et un esprit l'habite, mais les deux ne sont pas en phase.


-----------------

Vous êtes revenue d'un des lieux où j'ai erré durant mon odyssée. Il semble que nous ayons eu une sorte de connexion : vous êtes devenu moi, l'espace d'un instant ; et moi... Je pense que nous saurons tenir notre langue sur les secrets respectifs de l'autre.

Protheus guette l'assentiment de Lomah.

Que diriez-vous d'avoir une petite conversation en privé sur les natures de la magie ?
Je suis votre Protecteur.
Protheus
 
Messages: 58
Inscription: Jeu 12 Aoû, 2010 1:21 pm
Localisation: Lyon

Re: [Prothéus] Singularités

Messagepar Lomah de Sangre » Dim 25 Jan, 2015 4:38 pm

Je reprends mon souffle.
Cet homme, non cette "chose", a laissé une emprunte profonde en moi d'une nature que j'ai du mal à expliquer. Mon esprit s'emballe, plusieurs hypothèse sont possibles. Dans l'immédiat mon noyaux affolé par tant de remue-ménage rue au galop. Je n'ai pas eu d'échange de cette nature depuis...

Penser à Malwelch s'accompagne toujours d'une certaine honte. Comme une tâche qui à jamais souillera ma dignité.

Je m'ébroue à cause d'un frisson incontrôlable.


-Vous êtes revenue d'un des lieux où j'ai erré durant mon odyssée. Il semble que nous ayons eu une sorte de connexion : vous êtes devenu moi, l'espace d'un instant ; et moi... Je pense que nous saurons tenir notre langue sur les secrets respectifs de l'autre.

Je plisse les yeux.
L'homme qui se tient devant moi est plutôt bien fait de sa personne, souriant, calme, mâle. Mais ce n’est qu'une enveloppe de peau. Un déguisement. Son porteur est sans doute mort depuis longtemps.
Ce n'est pas comme ma Lomah. C’est différent.


- Vous n'avez pas répondu à ma question.
- Que diriez-vous d'avoir une petite conversation en privé sur les natures de la magie ?
- Si votre proposition indécente s'accompagne d'un thé bien chaud, alors ma foi... dis-je en soulevant un sourcil, un sourire en coin.

Je tends la seule main qu'il me reste pour qu'il m'aide à me remettre debout. Une fois fait, je ne lui lâche pas cette main que j'inspecte comme une diseuse de bonne aventure. Quelque chose cloche. Quelque chose me gêne. Mais je ne saurais dire exactement sur quoi poser mon doigts pour déterrer le problème. C’est une énigme.
Mon esprit ne chercherait-il pas à me distraire des mes pathétique petites tragédies personnelles en m'offrant là un mystère sur un plateau ? Un cadeau en ces temps difficiles.

L'image fugitive de Kothran me traverse la cervelle.

Je lâche abruptement la main de Protheus. J'attrape le jeune homme par le menton. Je plonge mes yeux dans ceux de brumes grises de mon sauveur. Je ne sens pas de danger, pas de malveillance. Mais je ne sens rien de rassurant non plus.


- Vous m'avez sauvé la mise ce soir. Je vous dois un service. Votre secret ne sera pas éventé par ma personne, mais il n'est pas impossible que votre comportement soulève des questions chez d'autres que moi. C’est à vous de décider ce soir si je suis une alliée ou... autre chose.

Je le relâche.
Ma tête s'incline sur le coté, un vague amusement sur mon visage fatigué.


- D'anomalie magique à anomalie magique...
"The show must go on, I'll face it with a grin, I'm never giving in
On with the show
I'll top the bill, I'll overkill, I have to find the will to carry on
On with the show..."
[QUEEN]

+Fiche personnage+
Avatar de l’utilisateur
Lomah de Sangre
Chambellan
 
Messages: 5835
Inscription: Mar 02 Oct, 2007 12:13 am
Localisation: Là où on s'y attend le moins


Retourner vers Fort Verminaard
Retourner vers Index du forum

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron