Retourner vers Candidatures refusées ou abandonnées

Candidature Vaeric

Re: Candidature Vaeric

Messagepar Adelheidy Hamar » Dim 29 Mar, 2015 3:35 pm

La jeune femme évita de justesse de rire. Elle se contenta de sourire, les yeux pétillants. Elle trouvait amusante l'espèce de candeur de cette dernière réponse. Mais bon, oui, les soldats sont souvent directs, il faut croire que la fatigue l'avait rendue plus sensible à ses émotions. Il y avait tout de même une pointe d'amusement dans sa voix quand elle répondit :
- Et bien, je ne suis pas presciente, vous savez ! Blague à part, je pense que je vais aller poster mon courrier, que Kynareth va reprendre son service, et quant à vous...

Elle regarda alors Kynareth en montrant ses notes d'un geste de la main, puis revint à Vaeric.
- Vous allez donner à Kynareth vos coordonnées, histoire que nous puissions vous joindre. Il faut que je discute de votre dossier avec mes... mon collègue officier. Ensuite, nous vous enverrons un courrier pour un nouvel entretien.

Elle marqua une petite pause. Puis, comme si elle venait de repenser à quelque chose, enchaina.
- Au fait, j'imagine que vous êtes au courant de notre organisation, notre fonctionnement. Je voudrais juste m'assurez que vous n'y voyez aucun obstacle. Nous cherchons des hommes qui nous correspondent, mais il faut bien entendu que ce soit réciproque.

La légat avait dû faire un pas, un mouvement, qui réveilla soudainement la plante. Cette dernière se remit à tourner autour d'Adelheidy dans un bruit de feuille, mais la jeune femme ne semblait pas l'avoir remarqué, l'attention et le sourire fixés sur Vaeric.
"Je ne connaîtrai pas la peur car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi."
Adelheidy
++ Dessins et textes ++
Avatar de l’utilisateur
Adelheidy Hamar
Intendant
 
Messages: 2881
Inscription: Sam 11 Mai, 2013 9:33 am
Localisation: Probablement au potager

Re: Candidature Vaeric

Messagepar Vaeric » Dim 29 Mar, 2015 7:54 pm

- Vous allez donner à Kynareth vos coordonnées, histoire que nous puissions vous joindre. Il faut que je discute de votre dossier avec mes... mon collègue officier. Ensuite, nous vous enverrons un courrier pour un nouvel entretien.


-Bien sure.

Vaeric prit un parchemin et écrivit l'adresse et le nom de l'auberge où il logeait en ce moment et s’interrompit en entendant le légat.

- Au fait, j'imagine que vous êtes au courant de notre organisation, notre fonctionnement. Je voudrais juste m'assurez que vous n'y voyez aucun obstacle. Nous cherchons des hommes qui nous correspondent, mais il faut bien entendu que ce soit réciproque.

-Oui, je m'étais bien renseigné là dessus avant de me décider. Et si cela ne m'avait pas convenu, je ne serais pas venu ici.

Vaeric eu un leger sourire en finissant de donner ses coordonnées puis les tendit à Kynareth.
Avatar de l’utilisateur
Vaeric
 
Messages: 16
Inscription: Mar 17 Fév, 2015 11:59 am

Re: Candidature Vaeric

Messagepar Kynareth » Jeu 02 Avr, 2015 1:59 pm

Kynareth prit le parchemins et vérifia rapidement que tout était en ordre. Elle le mit rapidement avec ses notes. Elle adressa un sourire poli à Vaeric ainsi qu'à la Légat.

"-Bien, je crois que l'entretien touche à sa fin. Je vous raccompagne. Légat."

Elle la salua puis laissa passer l'homme et le suivit. Une fois dehors, elle lui sourit une dernière fois et s'arrêta.

"-Nous vous contacterons le moment venu. Merci pour l'intérêt porté à notre ordre. Bonne journée !"

Elle le regarda partir puis soupira, pensant à toutes les patates qui attendaient sagement d'être épluchées.
Avatar de l’utilisateur
Kynareth
Écuyer
 
Messages: 108
Inscription: Sam 20 Sep, 2014 9:04 pm

Re: Candidature Vaeric

Messagepar Elisabelle » Mer 29 Avr, 2015 10:55 am

[Ce post fait suite à la mission proposée par la Connétable de Nor Laedro pour juger des capacités et des réactions du candidat.]

L'aube pointait à nouveau sur Elwynn. Un nouveau matin pour Azeroth. Les membres de l'Ost Pourpre dormaient encore du sommeil des justes, à l'exception des personnels de garde. Et d'Elisabelle. Assise comme de coutume sur les créneaux de la Tour de Garde, elle attendait le premier rayon du soleil. Elle aimait particulièrement ce moment où l'astre diurne dardait sa lumière et sa chaleur comme un défi à la nuit qu'il chassait sans pitié. Patiemment assise au dessus de la canopée, elle tenait dans la main un parchemin cacheté qu'elle devrait bientôt remettre à la Connétable, assorti de ses commentaires sur la mission de la veille.

Tout avait bien commencé. Les rappels et recommandations d'usage avaient été fait et acceptés avant le départ, les vérifications d'armement et d'équipement réalisés avec soin. Tout aurait dû se passer sans heurt. Mais les missions bien orchestrées sont rarement aussi facile sur le terrain que sur le papier, Elisabelle le savait.

Après un trajet sans problème, ils avaient atteint le fortin nain en ruine. Nouveaux ordres, acceptés une fois encore. Et pourtant. Alors que la paladine avait souhaité entrer la première dans le fortin pour assurer la sécurisation des lieux avant de laisser entrer les deux autres, l'humain avait pris les devants. Bien vite remis à sa place, cependant. Après avoir accordé la paix à quelques esprits tourmentés, errants dans les salles pillées, ils avaient rencontré le spectre d'une naine nettement plus sociable.

A ce souvenir, Elisabelle ne retint pas un soupir d'agacement, qui eut pour seul témoin un petit oiseau venu se percher non loin avec une brindille au bec. Vaéric n'avait pas montré une efficacité désarmante lors de son interrogatoire. Claryssa et la draenei, surveillant les alentours, il lui était revenu de questionner le fantôme. Ce matin comme la veille au soir, Elisabelle en était convaincue, la discussion interminable leur avait fait perdre un temps précieux.

Enfin, ils avaient reçu l'indication d'un objet digne d'intérêt à ramener aux nains et avaient pris la direction indiquée. C'est à ce moment que les choses avaient basculé. La draenei avait senti un trouble trop bien connu et n'avait eu que le temps de crier un avertissement, qu'un gaz s'était répandu dans la pièce où ils se trouvaient, désorientant totalement les trois compagnons. Qui étaient les amis ? Qui étaient les ennemis ? Elisabelle avait elle même été incapable de le savoir avec certitude, tantôt luttant pour protéger ses camarades, tantôt les affrontant pour sa propre vie. Dans la confusion, elle avait néanmoins aperçu un cadavre ambulant, un Réprouvé, retranché derrière des piliers et des débris. Elle n'avait pas été la seule à le voir.

Contre tout ordre, ignorant le nombre exact des assaillants et sans songer un seul instant à sa sécurité ou celle de ses camarades, l'humain avait foncé pour attaquer le mort vivant. Ce dernier avait finalement fuit, alors que les deux soldats de l'Ost parvenaient à rattraper le moine et à soigner succinctement les blessures qui lui avaient été infligées. Non sans appréhension, ils avaient poursuivi leur mission. Avertis de la présence d'ennemis, il leur fallait faire vite.

Trouver un collier, dans un coffre, dans un dortoir exigu n'aurait pas dû prendre tant de temps, songea Elisabelle, alors qu'enfin le premier rayon frappait son visage. Pour cette fois, il ne lui tira aucun sourire. La situation était trop grave. Elle se leva et quitta le haut de la Tour en se remémorant la fin de la soirée.

D'autres Réprouvés étaient arrivés. Des démonistes, pour ne rien arranger. Accompagnés de leurs créatures du Néant mille fois maudites. Constatant leur infériorité tant sur le plan numérique que sur la puissance, Elisabelle avait ordonné la retraite. Claryssa avait bien réagit. Lançant quelques sortilège pour ralentir leurs assaillants, reculant derrière la protection de Lumière que maintenait tant bien que mal la paladine. Mais rien n'y avait fait. Vaeric avait été capturé. Il était oujours vivant quand Elisabelle et Claryssa avaient quitté le fortin, certes, mais aux mains des Réprouvés.

En entrant dans le bastion, après avoir salué les gardes en faction, Elisabelle se demandait toujours pourquoi ils les avaient laissé partir. Ils n'avaient pas été poursuivi, une fois le moine capturé.

Sourcils froncés, soucieuse, son rapport à la main et ses impressions au coeur, la Chevalier se dirigea vers le bureau de la Connétable.
Fermez les yeux, voyez la Lumière.

Elisabelle de Lénault
Avatar de l’utilisateur
Elisabelle
Chevalier
 
Messages: 1756
Inscription: Sam 10 Nov, 2012 10:00 pm
Localisation: Aux créneaux

Précédente

Retourner vers Candidatures refusées ou abandonnées
Retourner vers Index du forum

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron