Retourner vers Candidatures refusées ou abandonnées

[Candidature] Elyndiä la Tombe-Nuit

[Candidature] Elyndiä la Tombe-Nuit

Messagepar Elyndiä » Lun 16 Fév, 2015 7:42 pm

Fossoyeuse, vingt-quatre heures après l'assaut de la Porte des Ténèbres...

Je n'aimais pas beaucoup l'odeur de la mort. Ni celle des égouts, naturellement. Mais lorsque les deux s'associaient en une atmosphère putride, il m'était presque impossible de respirer. Métaphoriquement parlant, puisque cela faisait au moins six ans que je ne respirais plus.

Fossoyeuse pouvait bien être dégoûtante, elle n'en restait pas moins intéressante pour quiconque s'intéressait à son architecture. Le vaste réseau de souterrains était organisé en quartiers bien distincts où chaque rejeton du fléau vaquait à ses occupations morbides, et les entrées étaient si étroites qu'aucune armée ne pouvait espérer s'y infiltrer pour y mener un assaut.
Mais plus personne ne portait d'attention sur les morts-vivants, ces temps-ci. L'Alliance comme la Horde s'étaient engagées dans une offensive cruciale pour la survie de ce monde, et un certain climat de paix s'était peu à peu installé en Azeroth.
Cependant, Sylvanas comptait bien y mettre un terme.

- Tu es en retard, me lanca-t-elle d'une voix glaciale lorsqu'elle m'aperçut à l'entrée de son sanctuaire.

Sans dissimuler mon agacement, je dévisageais la reine Banshee avec fascination.

- J'aurais pu arriver à l'heure si tu avais prévenu tes nouvelles recrues de mon arrivée, répliquais-je avec mauvaise humeur. Tes Val'kyr vont avoir du travail.

Ses lèvres se fendirent d'un sourire amusé tandis qu'elle s'avança vers moi d'un pas souple et harmonieux, congédiant d'un geste de la main les abominations qui gardaient la pièce circulaire dans laquelle nous nous trouvions.

- J'ai été surprise d'apprendre que tu avais décidé de rester dans le... présent, reprit-elle en adoptant une attitude plus détendue. Je t'imaginais bien franchir le portail la première.

C'était sa manière à elle d'entrer dans le vif du sujet. Elle avait eu vent de ma présence dans les alentours et m'avait convoquée pour une bonne raison. Me sachant disponible, elle avait sans doute une tâche ingrate à me confier. Et elle savait que je l'accepterais sans l'ombre d'une hésitation.

- Désolée de te décevoir, répondis-je sur le ton de la conversation. Qu'attends-tu de moi, cette fois-ci ?

Son sourire ne fit que s'élargir, et je tentai malgré moi de contenir mon impatience. Elle caressa lentement ma joue du bout de ses doigts, et je sentis un frisson parcourir mon échine.

- Belle, dangereuse et tellement perspicace, murmura-t-elle en plongeant ses yeux laiteux dans les miens.

Elle marqua une pause puis sortit de sa tunique une affiche bardée d'or et de pourpre.

- Connais-tu l'Ost Pourpre ? me demanda-t-elle finalement.

J'acquiesçai d'un bref signe de tête.

- Difficile d'ignorer leurs crieurs à Hurlevent, répondis-je en songeant à tous ces idiots qui vantaient les mérites d'obscures associations en échange de quelques pièces d'or. C'est un ordre militaire qui souhaite éradiquer les morts-vivants, rebâtir Lordaeron et instaurer la paix dans le monde, c'est ça ?

Je m'attendais à ce que Sylvanas renchérisse avec un sarcasme dont elle seule connaissait le secret, mais elle n'en fit rien. Au contraire, elle semblait soucieuse. C'était bien la première fois qu'elle laissait filtrer ce genre d'émotions en ma présence, et je me délectais de cette faiblesse inattendue.

- Il semblerait qu'ils soient plus que cela, répondit-elle après un moment d'hésitation. J'ai beau avoir des espions dissimulés aux quatre coins du continent, les informations les concernant sont presque inexistantes. Pourtant, leurs actions contre mon peuple résonnent comme un requiem à mon effigie...

La reine Banshee me tendit le parchemin et ajouta :

- Tu vas rejoindre leurs rangs. Gagner leur confiance. Les détruire de l'intérieur.

Je saisis l'affiche avec précaution et la pliai soigneusement avant de la ranger.

- Considère que c'est fait, déclarai-je d'une voix blanche.

***************


Forêt d'Elwynn, trois mois plus tard...

J'avançais au galop depuis une heure sous une pluie battante, tandis que le crépuscule laissant doucement sa place à l'obscurité de la nuit naissante. Pour l'occasion, j'avais laissé dans mes écuries mon destrier mort-vivant au profit d'une monture plus traditionnelle.

Depuis mon entrevue avec Sylvanas, j'avais essayé de glaner ici et là des informations sur l'Ost Pourpre, mais il s'avérait que les doutes de la reine Banshee étaient bien fondés. L'ordre ne laissait aucune trace, mis à part leurs horribles affiches sur les murs. Même si je n'avais rien contre l'or - quelle que soit sa forme, je détestais le violet.
Je n'avais cependant pas eu le temps de souffler. Depuis le départ des troupes, toute aide était la bienvenue et je m'étais évertuée à soutenir du mieux possible les humains dans le besoin.
Si un seul membre de l'Ost avait vent de mon altruisme, cela pourrait faciliter mon infiltration au sein de leurs rangs.

Lorsque j'aperçus enfin la Garnison du Ruisseau de l'Ouest, je descendis de mon cheval et repoussai en arrière une mèche de cheveux détrempée. Sans lâche la bride de ma monture, je progressai tant bien que mal sur le sol boueux jusqu'à l'entrée de la fortification.
Une silhouette se tenait à quelques mètres devant moi, mais le rideau de pluie était si épais que je ne parvenais pas à distinguer qui que ce soit.

- Je viens pour le recrutement ! criai-je d'une voix mal assurée. Je m'appelle Elyndiä, et si je n'étais pas déjà morte, je serais sûrement malade à l'heure qu'il est...
Dernière édition par Elyndiä le Mar 17 Fév, 2015 12:38 pm, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Elyndiä
 
Messages: 14
Inscription: Lun 16 Fév, 2015 5:52 pm

Re: [Candidature] Elyndiä la Tombe-Nuit

Messagepar Eleanore » Mar 17 Fév, 2015 11:43 am

La pluie. Elle tombait drue depuis plusieurs heures et détrempait le sol de la forêt d'Elwynn. Pas que le sol, d'ailleurs. Les gardes en faction sur les tours et les chemins de ronde de la garnison devaient être mouillés jusqu'aux os. Eleanore, elle, était sèche. Elle avait réussi à canaliser un dôme de protection depuis le début du déluge grâce à une formule découverte dans un des livres de la réserve du Lieutenant Martel de Givre. Seul point négatif de cette canalisation : la mage avait mal à la tête. La migraine l'avait prise depuis une bonne demi heure, mais elle se refusait à relacher la tension arcanique.

Elle en était là de ses réflexions sur ses difficultés à maitriser les arcanes quand une silhouette se présenta devant les grilles. Impossible de savoir de qui il s'agissait. La Connétable aurait pu être de retour, qu'elle n'aurait pas même réussi à la reconnaître, tant le rideau de pluie était dense.

Je viens pour le recrutement !

Allons donc, encore un ! Et sans un bonjour, qui plus est. Eleanore, déjà irritée par sa migraine – état suffisamment rare chez elle pour être précisé – pinça les lèvres et fit un pas en avant, la main prête à incanter un sort en cas de besoin.

Je m'appelle Elyndiä, et si je n'étais pas déjà morte, je serais sûrement malade à l'heure qu'il est…

Soupir. Une morte ? Ces chevaliers de la Lame d'Ebène n'étaient pas franchement les personnages qu'elle préférait. Mais après tout, la plupart n'avaient pas choisi leur sort. Repoussant sa douleur et la fatigue qu'elle causait, la mage agrandit légèrement son dôme pour englober la nouvelle venue et la détailla rapidement. Mis à part qu'elle était trempée, elle semblait portante. Pour une morte. Garder cela à l'esprit n'allait peut être pas l'aider dans ses relations avec la femme. Tant pis, elle ferait de son mieux pour être courtoise et accueillante, ainsi que toute personne de bonne famille se devait de l'être avec un indigent visiteur.

Bonsoir, madame. Je suis Eleanore Hallen, Page de l'Ost Pourpre. Permettez moi de vous souhaiter la bienvenue devant les portes de la Garnison du Ruisseau de l'Ouest. Encore que le ruisseau risque fort de se trouver transformé en torrent d'ici peu.

Elle ponctua sa remarque d'un sourire élégant. L'humour léger et décent, paraît il, aide souvent à engager des relations courtoises; et présentait l'avantage de lui faire oublier pour un très court moment la douleur qui battait ses tempes.

Vous souhaitez rejoindre les rangs de notre ordre ? Que voilà une excellente idée. C'est un choix de vie – ou de non vie, si j'ai correctement interprété votre précédente remarque – qui demande une grande implication. Pourriez vous me dire, rapidement mais précisément, quelles raisons vous poussent à postuler ainsi ?
Nous serons de glace face au feu de votre haine, ainsi nous noierons votre violence dans la passion de nos eaux.
Avatar de l’utilisateur
Eleanore
Sergent
 
Messages: 239
Inscription: Mar 23 Sep, 2014 11:38 am

Re: [Candidature] Elyndiä la Tombe-Nuit

Messagepar Elyndiä » Mar 17 Fév, 2015 1:44 pm

Mon annonce, bien qu'un peu brusque, avait fait mouche. La silhouette qui se tenait face à moi se précisa et très vite, je me retrouvai enveloppée d'un dôme magique qui me protégea de la pluie torrentielle.
Je me détendis en apercevant la magicienne et me délectai de chaque particule de magie environnante, me rappelant avec nostalgie mes débuts dans la région, lorsque j'aspirais naïvement à rejoindre les hautes sphères du Kirin Tor.

- Bonsoir, madame. Je suis Eleanore Hallen, Page de l'Ost Pourpre. Permettez moi de vous souhaiter la bienvenue devant les portes de la Garnison du Ruisseau de l'Ouest. Encore que le ruisseau risque fort de se trouver transformé en torrent d'ici peu.

Polie et accueillante. Ce n'était pas toujours le cas. Je m'étais déjà infiltrée dans une douzaine de groupes différents, dont la moitié sur la demande de la Dame Blanche. Plusieurs fois, j'avais dû sortir ma lame avant même de franchir les premières portes. Parfois même, verser le sang était une condition indispensable pour rejoindre le clan souhaité.
Cette mission allait me permettre de souffler un peu. Enfin.

- Vous souhaitez rejoindre les rangs de notre ordre ? Que voilà une excellente idée. C'est un choix de vie – ou de non vie, si j'ai correctement interprété votre précédente remarque – qui demande une grande implication. Pourriez vous me dire, rapidement mais précisément, quelles raisons vous poussent à postuler ainsi ?

J'esquissai un sourire sincère. Mon interlocutrice n'était pas seulement bienveillante, elle était aussi très perspicace. Je compris aussitôt qu'elle n'était pas du genre à se laisser berner par de simples mensonges, aussi je décidai de changer mon approche.

- Sylvanas, répondis-je avec la certitude d'avoir été suffisamment concise.

Je réfléchis très vite à la suite, me demandant si oui ou non je ne devais m'exposer davantage. Je décidai que non.

- L'Ost Pourpre ne passe pas inaperçu, ajoutai-je en sortant l'affiche de recrutement. J'ai intercepté par hasard des troupes du fléau aux abords de la Forêt des Pins Argentés, et elles avaient ce document en leur possession.

Je marquai une pause, fourrant l'affiche froissée dans un petit sac en toile de jute, puis repris avec assurance :

- A moins que vous ayez décidé d'élargir votre recrutement - et je n'ai rien contre l'ouverture d'esprit, il semblerait que la Reine Banshee ait décidé de prendre certaines mesures pour endiguer votre progression. Et si c'est le cas, j'imagine qu'une recrue supplémentaire ne serait pas de trop.

Les dés étaient jetés. Si je ne me faisais pas attaquer dans les secondes qui suivaient, ce serait déjà une première victoire. Palabrer n'avait jamais été mon point fort, mais je pensais tout de même avoir un joli sourire.
Avatar de l’utilisateur
Elyndiä
 
Messages: 14
Inscription: Lun 16 Fév, 2015 5:52 pm

Re: [Candidature] Elyndiä la Tombe-Nuit

Messagepar Eleanore » Mar 17 Fév, 2015 2:32 pm

La femme ne semblait pas gênée par la magie environnante. Au contraire, elle semblait l'apprécier. Un point qu'Eleanore nota mentalement: il faudrait prendre garde à ce que cette candidate ne devienne pas trop gourmande en arcanes. La dépendance aux particules était malheureusement monnaie courante chez les néophytes. Malgré tout, elle paraissait aimable quoique peu portée sur la politesse. Sans même s'être excusée de ne pas avoir salué dans les formes, elle avait enchainé par un nom impie qui fit remonter un frisson le long du dos de la mage.

Les lèvres à nouveau pincées, elle toisa froidement la visiteuse, aidée en cela par le rafraichissement désormais coutumier qui l'entourait lorsqu'elle s'irritait ou s'inquiétait. Première solution dans le cas présent, la migraine et la Banshee associée n'aidant en rien à sa bonne humeur. Elle laissa cependant une chance à Elyndia de poursuivre et d'expliquer la sortie peu glorieuse du nom.

L'Ost Pourpre ne passe pas inaperçu. J'ai intercepté par hasard des troupes du fléau aux abords de la Forêt des Pins Argentés, et elles avaient ce document en leur possession.

Tiens donc, une affiche de recrutement. Vieille affiche, si elle en croyait les ornementations qui avaient passablement changé depuis quelques temps. Eleanore tendit la main pour prendre le papier mais en fut pour son geste, l'affiche retournant derechef dans son sac. Elle n'avait pas rejoint les rangs de l'ordre depuis longtemps, mais le suivait depuis suffisamment de temps pour se rendre compte de l'ancienneté du fascicule. Les sourcils froncés, elle croisa les bras et écouta la candidate poursuivre sur sa lancée, plus sûre d'elle de mot en mot.

Vous avez "intercepté" des troupes du Fléau? C'est intéressant. Peu de personnes sont encore en vie pour s'en vanter. Sans mauvais jeu de mot, vous m'aurez comprise, je n'en doute pas. Puis je vous demander ce que vous faisiez dans un endroit aussi éloigner de ce que nous pouvons appeler la civilisation humaine, et de la protection du Roi?

Inclinant très légèrement la tête sur le côté, comme pour écouter un son très faible, la mage fixa son attention sur le visage de son interlocutrice. Les émotions - même chez les anciens-morts comme son fils aimait à les appeler - se lisaient toujours dans les visages. Et dans les yeux.

Il n'est pas courant d'aller se promener dans ces contrées. Surtout seule. Et encore moins d'en revenir avec pour seul but de suivre une affiche vieille de plusieurs années.
Nous serons de glace face au feu de votre haine, ainsi nous noierons votre violence dans la passion de nos eaux.
Avatar de l’utilisateur
Eleanore
Sergent
 
Messages: 239
Inscription: Mar 23 Sep, 2014 11:38 am

Re: [Candidature] Elyndiä la Tombe-Nuit

Messagepar Elyndiä » Mar 17 Fév, 2015 3:50 pm

La simple évocation du nom de la Dame Blanche avait suffi à susciter de la méfiance à mon égard, ce qui n'avait rien d'étonnant. Je n'avais pas le moindre intérêt à paraître sympathique, délicate et compréhensive. S'il fallait que je passe les prochaines semaines - les prochains mois, peut-être - en compagnie de ces gens, il fallait au moins que je puisse rester égale à moi-même. C'est ce qui m'avait permis de rester en vie jusque là. Ou du moins, ce qui m'avait évité de mourir une deuxième fois.

- Vous avez "intercepté" des troupes du Fléau ? C'est intéressant. Peu de personnes sont encore en vie pour s'en vanter. Sans mauvais jeu de mot, vous m'aurez comprise, je n'en doute pas. Puis je vous demander ce que vous faisiez dans un endroit aussi éloigner de ce que nous pouvons appeler la civilisation humaine, et de la protection du Roi ?

Je ne pus m'empêcher de sourire davantage en entendant parler de la protection du Roi de Hurlevent. La magicienne y croyait-elle vraiment ? Le royaume tout entier était déjà envahi d'espions mal intentionnés. Dans un sens, j'en faisais moi-même partie. Elle était belle, la civilisation humaine...

- Il n'est pas courant d'aller se promener dans ces contrées. Surtout seule. Et encore moins d'en revenir avec pour seul but de suivre une affiche vieille de plusieurs années.

Les explications sortirent de ma bouche le plus naturellement du monde.

- Au contraire, je suis ce que l'on pourrait appeler... une habituée du coin. Les meilleures Forgerunes sont au Fort d'Ébène, dans les Maleterres. Et aux yeux des créatures qui infestent ces contrées, je ne suis qu'une morte parmi tant d'autres.

Encore une fois, je m'arrangeais pour ne pas avoir à mentir. La preuve de l'utilisation de la Forgerune était sanglée dans mon dos. Une grande épée à deux mains parfaitement équilibrée étincelait encore au milieu de la nuit. L'un des "deux" cadeaux du baron de Stratholme, à qui j'adressai mentalement mes plus tendres pensées.

- Quant à l'affiche, c'est du bonus, rajoutai-je en haussant les épaules. Le présent m'ennuie, voyez-vous, et je commence presque à regretter de ne pas avoir plongé dans ce passé alternatif qui semble intéresser tant de monde.

Je marquai une pause en plongeant mon regard dans le sien, puis ajoutai finalement :

- Vous rejoindre, c'est l'occasion de me sentir utile. Si vous m'accueillez parmi vous, je me battrai corps et âme à vos côtés... jusqu'au bout.
Avatar de l’utilisateur
Elyndiä
 
Messages: 14
Inscription: Lun 16 Fév, 2015 5:52 pm

Re: [Candidature] Elyndiä la Tombe-Nuit

Messagepar Eleanore » Jeu 19 Fév, 2015 10:50 am

Manifestement, la morte vivait plus facilement dans le passé. Rien de bien étonnant à cela, si on considérait de son point de vue l'état de son présent. Sa remarque sur le portail vers Draenor faillit faire grincer les dents de la mage, mais celle ci, habituée à observer une réserve quasi-absolue, n'en montra rien. Elle nota cependant la mention à un "passé alternatif". Visiblement, leur visiteuse était bien renseignée sur la destination après la Porte.

Repoussant ses interrogations pour les transmettre plus tard à ses supérieurs, elle revint à l'objet principal de leur conversation. La migraine toujours présente, elle préférait se concentrer sur un sujet précis plutôt que se disperser aux quatre vents. Et parlant de vent, celui ci commençait à se lever, rafraîchissant l'air autour des deux femmes. Eleanore ne fit cependant aucun effort pour améliorer le dôme de protection.

Vous voulez vous sentir utile. C'est, je le reconnais, une des raisons qui m'ont poussées à postuler dans l'ordre également.

Reprenant son attitude habituelle, cordiale et aimable, elle sourit à nouveau et alla même jusqu'à hocher la tête pour marquer son approbation.

Cependant, être utile n'est pas évident dans un ordre militaire d'élite comme l'Ost Pourpre. En quoi seriez vous un apport certain pour l'ordre? Vous avez une belle arme, autant que mes connaissances en ce domaine puissent en juger, mais nous avons nombre d'excellents combattants. Des mages, aussi, dont je fais partie. Des soigneurs et des stratèges. Des ingénieurs. Nos rangs sont fournis de tout ce dont une armée aurait besoin.
Qu'apporteriez vous de plus?


Pour compenser le ton dur et inquisiteur de sa question, elle écarta aimablement les bras. Attendant la réponse de la candidate, elle se retint de se retourner. Sa garde devait bientôt se terminer, et un chevalier devrait arriver d'ici peu.
Nous serons de glace face au feu de votre haine, ainsi nous noierons votre violence dans la passion de nos eaux.
Avatar de l’utilisateur
Eleanore
Sergent
 
Messages: 239
Inscription: Mar 23 Sep, 2014 11:38 am

Re: [Candidature] Elyndiä la Tombe-Nuit

Messagepar Elyndiä » Jeu 19 Fév, 2015 1:16 pm

L'obscurité était quasi-totale, désormais, et seule la lumière chancelante des lanternes disposées de chaque côté du sentier éclairait le visage de mon interlocutrice, lui conférant un aspect menaçant. Aussi, la pluie battante semblait gagner en intensité, aidée par le vent qui s'était lui aussi invité.
Eleanore allait-elle m'inviter à entrer ? Maintenir un dôme de protection devait lui coûter beaucoup d'énergie, mais la magicienne n'avait encore montré aucun signe de faiblesse. Peut-être était-elle vraiment puissante ? Ou peut-être sa résolution n'avait-elle aucune limite ? Elle s'était présentée comme Page de l'Ost Pourpre, ce qui laisser supposer qu'elle était encore en bas de l'échelle dans la hiérarchie.
Je décidai de remettre cette réflexion à plus tard, plusieurs minutes s'étaient déjà écoulées et je n'étais pas encore parvenue à me mettre à l'abri. C'était lamentable.

- Vous voulez vous sentir utile. C'est, je le reconnais, une des raisons qui m'ont poussées à postuler dans l'ordre également.

Chouette, une copine. Je devais tout de même reconnaître que cette femme avait un certain aplomb, et cela forçait le respect.

- Cependant, être utile n'est pas évident dans un ordre militaire d'élite comme l'Ost Pourpre. En quoi seriez vous un apport certain pour l'ordre? Vous avez une belle arme, autant que mes connaissances en ce domaine puissent en juger, mais nous avons nombre d'excellents combattants. Des mages, aussi, dont je fais partie. Des soigneurs et des stratèges. Des ingénieurs. Nos rangs sont fournis de tout ce dont une armée aurait besoin.
Qu'apporteriez vous de plus?


Je refrénai mon envie de sortir mon carnet de voyage pour prendre en note ces précieuses informations, et décidai d'en retenir l'essentiel : l'Ost Pourpre était une petite armée. Un ordre militaire d'élite.
Au fond, cela n'était pas vraiment surprenant. La Dame Blanche n'aurait jamais eu vent de l'existence d'un banal groupuscule désorganisé. Le plus inquiétant était l'obsolescence des informations dont elle disposait. Elle avait mis la main sur une affiche vieille de plusieurs années. A quel point cette petite armée s'était-elle développée depuis ?

Prise d'une inspiration soudaine, je tirai légèrement sur la bride de mon cheval et lui donnai une tape affectueuse sur l'encolure.

- Une armée bien organisée est d'autant plus redoutable sur des montures bien entraînées. Particulièrement contre les morts-vivants, dont les premières lignes peuvent parfois flancher sous de simples coups de sabot.

Je rendis à Eleanore son sourire et ajoutai :

- De mon vivant, avant de m'orienter vers la magie, j'étais palefrenière. Je peux prendre soin des montures de l'ordre. Les nourrir, les toiletter, veiller à ce qu'elles restent en bonne santé et suffisamment musclées pour endurer les plus longues batailles. Ce n'est certes pas aussi glorieux que le travail d'un maître de guerre, mais ça reste déterminant.

Si je voulais m'infiltrer dans les rangs de l'Ost Pourpre, il fallait que je garde un profil bas. Viser les sommets de l'ordre n'était pas dans mon intérêt, mais je devais me révéler suffisamment audacieuse pour gagner la confiance de ses membres.
Cette mission serait sans doute de longue haleine, et j'allais devoir faire mes preuves.
Une nouvelle fois.
Avatar de l’utilisateur
Elyndiä
 
Messages: 14
Inscription: Lun 16 Fév, 2015 5:52 pm

Re: [Candidature] Elyndiä la Tombe-Nuit

Messagepar Aseneca » Sam 21 Fév, 2015 5:08 pm

Pendant ce temps là Aseneca était dans le labo de la garnison. Elle était même en infiltration dans ce labo, elle cherchait un objet des plus capital ! Le labo avait complètement changé, on pouvait y voir de la couleur, des motifs de cœurs, des fleurs, des peluches...

Ce n'était plus le labo d'avant, Aseneca eu un frisson dans le dos quand elle entendit un bruit de pas. Elle activa son système de camouflage et se cacha dans un coin. Ses pires crainte fut fondées, c'était la propriétaire des lieux qui arriva dans son labo, un balai en main, un panier avec des gants et des écharpes et un sourire radieux, RADIEUX ! C'est officiel, Inwëh avait changée ! Elle continua alors ses recherches tout en faisant attention à ne pas être repérée...

C'est alors qu'elle trouva l'objet en question, la sonde d'Inwëh ! Mais c'est alors q'un bip bip se fit entendre, le système de camouflage s'arrêta net.

"Bordel, non ! Non ! NON !"

Elle se retourna et vit Inwëh avec un grand sourire.

"Une écharpe Aseneca ?"

"AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !"

Fut la seule chose qu'Aseneca arriva à dire avant de partir en courant suivit d'Inwëh et de ses écharpes...

Elle courra dans tout le bastion pour la semer, elle arriva ainsi devant les portes du bastion en voyant Eléanore.

"MEMÈRE ! FAUT QUE JE ME PLANQUE ! Vite ! balance un sort ! INWEH ME POURSUIT !!!!"

C'est alors qu'elle remarqua l'autre fille qui était pas très fraîche.

"Salut la décomposée, ça boom ? Mais je dis quoi moi là ? FAUT QUE JE ME PLANQUE !"

Aseneca se cacha derrière un râtelier d'arme pour échapper à Inwëh et lança un silencieux "Chuuuuuuuuut" vers les deux autres femmes. C'est alors que des bruits de pas terrifiant arriva au loin...

Oui Inwëh l'avait retrouvée.
Avatar de l’utilisateur
Aseneca
Chevalier
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 09 Aoû, 2012 11:19 am

Re: [Candidature] Elyndiä la Tombe-Nuit

Messagepar Elyndiä » Sam 21 Fév, 2015 6:54 pm

Il était difficile - mais ô combien agréable - de me surprendre. Mes nombreux voyages à travers le monde m'avaient permis de découvrir des peuples surprenants aux coutumes parfois loufoques. J'avais appris à apprécier les trolls, converser avec les deux têtes d'un même ogre sans m'y perdre, me faire arnaquer par un gobelin sans lui flanquer mon poing dans la tronche...
La magie m'avait autrefois rendue hautaine. La mort avait remis les compteurs à zéro. J'avais abandonné la suspicion pour la manipulation. Oublié le mépris au profit de la tolérance. Et d'une certaine manière, j'étais devenue plutôt facile à vivre.

Je m'apprêtais à proposer à Eleanore de nous mettre à l'abri lorsqu'une petite voix criarde s'éleva loin devant moi.

- MEMÈRE ! FAUT QUE JE ME PLANQUE ! Vite ! balance un sort ! INWEH ME POURSUIT !!!!

Je vis alors une gnome courir à toutes jambes dans ma direction et fit un pas sur le côté pour ne pas me retrouver sur sa trajectoire. Généralement, lorsqu'un de ces petits êtres se mettait à hurler en agitant les bras, quelque chose finissait par exploser - dans le meilleur des cas.

- Salut la décomposée, ça boom ? Mais je dis quoi moi là ? FAUT QUE JE ME PLANQUE !

La curiosité l'emporta sur l'offense, et je me contentai d'observer en silence l'étonnante créature se cacher maladroitement derrière un râtelier d'arme. Heureusement, l'obscurité suffisait à la dissimuler au cœur de la nuit, mais la pluie torrentielle s'empressa de la recouvrir.
Et lorsque j'entendis de nouveaux bruits de pas en approche, je décidai finalement d'intervenir, un peu moqueuse.

- Je doute qu'une douche froide soit plus agréable qu'un châtiment corporel au chaud...

Le sourire aux lèvres, je songeai que la vie en ces lieux ne devait pas être si ennuyeuse qu'elle le semblait aux premiers abords.
Avatar de l’utilisateur
Elyndiä
 
Messages: 14
Inscription: Lun 16 Fév, 2015 5:52 pm

Re: [Candidature] Elyndiä la Tombe-Nuit

Messagepar Eleanore » Sam 21 Fév, 2015 8:50 pm

La candidate était calme, parfaitement maitresse de ses émotions. Bon point pour elle, se dit la mage. Elle attendait toujours sa réponse quand un hurlement retentit dans le bastion. La voix ne lui était pas inconnue, et fit remonter un frisson le long de son échine. Deux événements auraient pu provoquer ce cri: la destruction d'une certaine construction récente - qui aurait réduit les efforts de plusieurs semaines d'un travail acharné à néant - ou l'irruption d'une certaine personne dans le dos de la hurleuse.

L'arrivée folle d'Aseneca confirma la seconde hypothèse.

MEMÈRE ! FAUT QUE JE ME PLANQUE ! Vite ! balance un sort ! INWEH ME POURSUIT !!!!

Estomaquée par la sortie, Eleanore n'eut pas le temps d'incanter quoi que ce soit. Elle fut de toute façon interrompue par l'enchainement de la gnome.

Salut la décomposée, ça boom ? Mais je dis quoi moi là ? FAUT QUE JE ME PLANQUE !

Visiblement, elle avait vraiment besoin de se cacher. Vu l'état actuel d'Inwëh, la chose était compréhensible. Et voilà que la morte s'en mêlait.

Je doute qu'une douche froide soit plus agréable qu'un châtiment corporel au chaud...

Le regard que lui lança la mage aurait figé dans la glace n'importe quelle abomination du Roi Liche. Sous le coup de la surprise et - fait rare - de son irritation, elle relâcha sa tension sur le dôme, le ramenant uniquement sur elle-même et Aseneca, laissant la candidate sous la pluie battante. Elle allait répondre à la gnome et proposer une adaptation de dissimulation de son dôme de protection, quand des pas se firent entendre derrière elles...
Nous serons de glace face au feu de votre haine, ainsi nous noierons votre violence dans la passion de nos eaux.
Avatar de l’utilisateur
Eleanore
Sergent
 
Messages: 239
Inscription: Mar 23 Sep, 2014 11:38 am

Re: [Candidature] Elyndiä la Tombe-Nuit

Messagepar Inwëh » Dim 22 Fév, 2015 3:12 pm

Franchement, si Aseneca voulait tant emprunter la sonde, elle n'avait qu'à la lui demander. Pas de quoi en faire tout un cinéma!

Telles furent les pensées de l'Hérétique, lorsqu'elle surprit la gnomette en train de fouiller sans ses affaires. Elle aurait voulu la rassurer, mais n'en eut pas le temps, ni une, ni deux, sa collègue, se croyant prise en flagrant délit, prit ses jambes à son cou en hurlant.

Abasourdie, L'Hérétique se lança à sa poursuite, remonta quatre à quatre les escaliers, et fila au travers du bastion, suivie de près par ses créations fraîchement tricotées qui volaient au vent de sa courses à la manière d'étendards colorés.

Elle passa devant l'infirmerie, trébuchant dans sa robe, abandonna son balai et se servit de sa main libre pour empoigner son jupon. Malheur, Aseneca se dirigeait vers la porte du bastion, la jeune inconsciente était tout à fait capable de sortir par ce temps de chien sans être dignement vêtue ! Ah non ! L'Hérétique devait absolument parer son amie d'une chaude protection de tricot et d'une paire de bottes imperméables avant qu'il ne soit trop tard. (Ces derniers temps, elle prenait très au sérieux le bien-être de ses condisciples, et n'admettait pas qu'on lésinât sur l'habillement par ces conditions hivernales).

Enfin elle aperçut la porte ouverte à la volée au beau milieu d'un couloir humide d'allées et venues par ce temps sinistre. Effectuant un impressionnant dérapage elle se figea au milieu de l'entrée. A bout de souffle, les joues rosies par la course, une mèche échappée se son élégant chignon se balançant au rythme de se soupirs, elle scruta les lieux, n'y vit qu'Eleanorre. Etrangement, malgré l'apparence angélique, l'arrivée de l'Hérétique plongea les protagonistes dans un profond malaise. Aseneca, désormais tapie derrière son râtelier, fut parcourue d'un frisson tandis qu'Eleanorre se forçait, sans grand succès, à écarter les lèvres en un sourire forcé.

"Ah ....Inwëh..."

Cette dernière en revanche souriait largement, tandis qu'elle se dirigeait vers la mageotte pour la saluer.

Profitant que sa poursuivante fut occupée par Eleanorre, Asecena s'extirpa silencieusement de sa planque, pour filer en douce. C'était une habile tentative, malheureusement, l'Hérétique fut plus rapide, se servant d'une écharpe à la manière d'un fouet, elle fit tournoyer le tricot au dessus de sa tête puis le lança dans les pieds d'Aseneca. L'épais tissage fleuri s'enroula autours des petites jambes potelées de la gnomette. Celle-ci roula en avant et Inwëh n'eut qu'à traîner sa proie sur le sol pour la ramener à elle.

Hurlant à gorge déployée, gesticulant, empêtrée dans l'écharpe, la pauvre Aseneca fut une fois encore soulevée de terre par l'Hérétique, celle-ci, ignorant les lamentations, embrassa chaleureusement sa victime sur les deux joues avant de lui enfoncer un adorable et ridicule bonnet à pompons orange sur le crâne. Après quelques minutes d'une lutte acharnée, l'Hérétique était parvenue - on ne sait comment- à la parer d'écharpe et gants assortis. Abandonnant -non sans un dernier "keûlin"- la misérable à sa honte, elle se tourna Eleanorre. Elle ne vit toujours pas la nouvelle arrivante, postée en retrait, dissimulée par un rideau de pluie, en revanche, elle ne put que remarquer la tenue légère de la Page, un sacrilège auquel il fallait immédiatement remédier !
Aurys a écrit:Inweh : c'est pour ce genre de choses que tu restes ma préférée <3
Avatar de l’utilisateur
Inwëh
Chevalier
 
Messages: 1134
Inscription: Mer 28 Oct, 2009 1:48 pm
Localisation: Les catacombes.

Re: [Candidature] Elyndiä la Tombe-Nuit

Messagepar Ragthar » Dim 22 Fév, 2015 4:58 pm

C'était l'heure de la pause brûle-gueule pour Ragthar.
Le gentilnain, arrivant au carrefour des couloirs du bastion menant vers la sortie de la cour, releva les yeux de son tabac et aperçut la scène.

Il fit demi-tour et repartit pour son bureau. Il était trop vieux pour ces conneries.
"Vendu pour 8.
Arrondissons à 9."
Ragthar et Kothran, en plein débat philosophique
Avatar de l’utilisateur
Ragthar
Lieutenant
 
Messages: 1862
Inscription: Lun 05 Juil, 2010 9:23 am

Re: [Candidature] Elyndiä la Tombe-Nuit

Messagepar Elyndiä » Dim 22 Fév, 2015 6:00 pm

Je me forçai à réprimer mon amusement lorsque je sentis le dôme de protection s'affaisser autour de moi, et soutins avec une certaine lueur de défi le regard glacial que me lançait la magicienne. Les règles de bienséance n'étaient visiblement plus de rigueur, et ça m'était égal. De toute façon, j'étais déjà trempée en arrivant.
Je notai en revanche la susceptibilité de mon interlocutrice. Était-ce parce que j'avais lancé une simple pique à la gnome qui, de mémoire, s'était adressée à moi avec le terme "décomposée" ? Il lui en fallait bien peu... Mais derrière ces futilités, je compris que les liens tissés entre les membres de l'Ost Pourpre devaient vraiment être solides.

Une nouvelle silhouette se dessina alors, mais la pluie battante m'empêcha de distinguer son visage. Je sentis la gnome tressaillir non loin de moi, et j'entendis à peine la magicienne murmurer un nom qui m'était complètement inconnu.
Visiblement, j'étais devenue le cadet de leurs soucis.

La gnome envisagea la fuite. En vain. En l'espace d'une fraction de seconde, une espèce de liane - ou était-ce un fouet ? - vint s'enrouler autour de ses petites jambes avant de la tirer brutalement en arrière en poussant des hurlements à glacer le sang.

- Mais où ai-je atterri ? soufflai-je entre mes dents.

Les cris cessèrent, mais la silhouette au loin était toujours présente.
Je me rendis alors compte que j'avais saisi ma lame sans m'en rendre compte. J'avais bien conscience que ce geste n'était pas approprié à l'entrée d'un bastion où je n'étais encore qu'une intruse, mais je ne lâchais pas prise pour autant. Son contact suffisait à m'apaiser.
La nouvelle arrivante ne m'inspirait aucune confiance. Elle avait agi avec une rapidité mortelle.
Elle était dangereuse.
Avatar de l’utilisateur
Elyndiä
 
Messages: 14
Inscription: Lun 16 Fév, 2015 5:52 pm

Re: [Candidature] Elyndiä la Tombe-Nuit

Messagepar Aseneca » Lun 23 Fév, 2015 6:53 pm

Aseneca eu la honte de sa vie, le fait de porter ces choses comme si elle était un bébé était la pire chose qui lui était arrivée depuis le coup du Golem, mais ça c'est une autre histoire. Elle baissa les yeux déprimées en direction du sol, elle ne reconnaissait plus Inwëh son amie qui est généralement plus apte à faire des expérience étrange que de tricoter ou même faire des bisous...

Elle vit Inwëh partir en direction d'Eleanore avec écharpes, gants, bonnets... La pauvre eu aussi peur qu'elle mais cette fois elle ne pu rien faire pour aider la mage. Elle se retourna alors et vit le chevalier de la mort sous la pluie, elle fut surprise de voir que sa main tenait la garde de son arme, elle reprit alors son sérieux légendaire, malgré la tenu actuelle.

"Hey la décomposé, reste pas sous la flotte et pose ton arme si tu ne veux pas faire KABOOM ! Compris ?"

Un soldat avança pour prendre l'arme d'Elyndiä, elle n'opposa pas de résistance, une bonne chose pour elle.

"Bon suis moi vite avant de te retrouver dans le même état que moi !"

Aseneca marcha devant suivit de la décomposée et aussi d'Inwëh et d'Eleanore qui avait subit le même sort qu'Aseneca, la petite troupe arriva dans la salle commune, Aseneca prit place sur un banc et invita tout le monde à faire de même, sauf Inwëh qui partit chercher du thé et des gâteaux avec le sourire...

Aseneca en profita pour retirer les cadeaux de la démoniste.

"Bon j'me présente, Aseneca, chevalier de l'Ost Pourpre, t'es venu pour postuler chez nous la non-vivante ? Je vois aussi que tu as déjà rencontrée mémère !"

Les deux femmes regardèrent Eleanore qui était presque en boule et apeurée après le relooking d'Inwëh.

"Ouais bon laissons mémère en paix... Alors c'quoi ton petit nom ?"
Avatar de l’utilisateur
Aseneca
Chevalier
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 09 Aoû, 2012 11:19 am

Re: [Candidature] Elyndiä la Tombe-Nuit

Messagepar Elyndiä » Lun 23 Fév, 2015 8:57 pm

Moi qui étais habituellement d'un sang-froid à toute épreuve, je ne savais plus quoi penser. Ces idiotes avaient fini par me déstabiliser. Pire encore, elles ne l'avaient pas fait sciemment.

- Hey la décomposée, reste pas sous la flotte et pose ton arme si tu ne veux pas faire KABOOM ! Compris ?

Je songeais que mon poing dans sa figure produirait sans doute un autre son que "KABOOM" lorsqu'un soldat en armure s'avança vers moi, la main tendue. Je me détendis presque aussitôt et lui tendis ma lame sans la moindre hésitation.
Cet humain banal représentait certes le bas de la hiérarchie militaire, mais c'était un repère fiable auquel je pouvais me raccrocher et qui me ramena à la réalité de ma mission.

- Bon, suis-moi vite avant de te retrouver dans le même état que moi !

Quoi ? La pluie allait me faire rétrécir ? Je ravalai ma seconde pique avant de m'attirer des ennuis, et la suivis sans broncher à l'intérieur du fort. La décoration était sommaire, mais efficace.
La gnome m'indiqua un banc et je pris place en inclinant poliment la tête. Je profitai alors de la lumière abondante pour détailler mes hôtes.

Eleanore avait ce charisme propre à la plupart des mages, et imposait le respect. Sans le rideau de pluie qui obscurcissait ma vue, je constatai qu'elle paraissait moins menaçante que je ne l'imaginais. Elle semblait même plutôt avenante, malgré le mépris que j'avais plus susciter quelques instant plus tôt en taquinant son amie.
La gnome, elle, était... une gnome. Mignonne, trop bavarde. Gnome.

- Bon j'me présente, Aseneca, chevalier de l'Ost Pourpre, t'es venue pour postuler chez nous la non-vivante ? Je vois aussi que tu as déjà rencontré mémère !

A peine eus-je le temps d'identifier "Mémère" qu'elle enchaînait déjà sur une autre question.

- Ouais bon laissons mémère en paix... Alors c'quoi ton petit nom ?

- Elyndiä, répondis-je prudemment, comme si un nouveau flot de paroles allait m'assaillir d'un instant à l'autre. Enchantée de faire ta connaissance.

Les gnomes étaient toujours très prompts à tutoyer, et c'était sans doute leur plus grande qualité. Ils ne s'encombraient pas des règles de langage qui rendaient les humains si présomptueux. Je les appréciais pour leur simplicité, m'en méfiais pour leurs explosions trop fréquentes et riais de leur petite taille sans jamais les sous-estimer.

- Effectivement, ajoutai-je après un bref silence, je suis ici pour rejoindre l'Ost Pourpre. Parce que je m'ennuie, qu'il pleut et que c'est... tu sais... pourpre.


-------------

[HRP]
Au risque de paraître "vieux jeu", j'aurais aimé décider si je dois opposer ou non de la résistance au soldat qui vient prendre mon arme.
La liberté de faire des choix - même les plus insignifiants - est à mon sens l'essence du RP.
C'est une simple remarque, sans aucune animosité et j'espère bien ne pas te froisser.
[/HRP]
Avatar de l’utilisateur
Elyndiä
 
Messages: 14
Inscription: Lun 16 Fév, 2015 5:52 pm

Suivante

Retourner vers Candidatures refusées ou abandonnées
Retourner vers Index du forum

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron