Retourner vers Candidatures acceptées

[Candidature acceptée] Mayaelle Cherchebosquet

Re: Mayaelle Cherchebosquet

Messagepar Mayaelle » Jeu 13 Aoû, 2015 3:51 pm

Tandis que Mayaelle terminait de répondre à la question de la paladine, du mouvement se fit entendre depuis les hauteurs de la salle. Un bruit plutôt commun aux oreilles de l'Elfe qui était habituée à en produire un similaire régulièrement sous sa forme aviaire.

N'y prêtant pas attention sur l'instant, souhaitant dévouer la majorité de son attention sur son interlocutrice Draenei, cette dernière ne semblait pas le moins du monde perturbée à l'approche du volatil. La druidesse conclu rapidement que sa présence était normale en ces lieux. Elle fut toutefois forcée de dévier son regard quand le bruit de battements d'ailes se fit particulièrement proche.

"Eh bien qu'avons nous là? Pourquoi venir à ma rencontre si précipitamment? As tu faim ou es tu simplement curieux? J'ai l'impression qu'Hägnar n'est pas le seul à posséder un partenaire animal ... la question étant: où est ton maitre dans ce cas?"

Mayaelle commença alors à chercher l'éventuel(le) propriétaire de l'oiseau, en portant toutefois davantage son regard sur la représentante de l'Ost, ne voulant pas lui ôter le respect qui lui était dû.
Avatar de l’utilisateur
Mayaelle
Écuyer
 
Messages: 194
Inscription: Mar 21 Juil, 2015 10:13 am

Re: Mayaelle Cherchebosquet

Messagepar Elisabelle » Jeu 13 Aoû, 2015 10:00 pm

La druidesse était calme et s'exprimait clairement. Elisabelle appréciait ses expressions et son franc parler. Elle hocha la tête à plusieurs reprises pendant que l'elfe parlait avant de laisser paraître un sourire lorsqu'elle aborda les détours des démarches du Cercle. Elle même connaissait sur le bout des doigts l'administration des Draeneis, et pour être efficace elle n'avait rien de simple!

Sortant de sa rêverie, elle remarqua un volatil qui n'aurait, de toute évidence, pas dû se trouver dans le bastion. Son propriétaire ne semblant pas dans les parages, et l'oiseau étant trop loin pour l'identifier avec certitude, la chevalier préféra laisser cette gêne de côté pour s'occuper de la candidate.

C'est bien ce que je pensais du Cercle, mais vous comprendrez que je me devais de vous poser la question. Il est important de se rendre compte des sacrifice que l'on va devoir consentir avant qu'on aie à le faire.

Elle ponctua sa phrase d'un regard appuyé et tourna rapidement les yeux vers l'oiseau. Il n'avait décidément rien à faire là...

Pour autant, l'Ost Pourpre n'est pas une armée régulière comme vous avez dû en croiser ailleurs. J'imagine que vous vous en êtes rendue compte si, comme l'a marqué le Page, vous avez vu nos hommes en action en Aprefanges et si vous avez discuté avec notre Connétable.
Bien-sûr, nous avons des grades et il est possible de les monter tous jusqu'aux fonctions les plus hautes. Mais nous y reviendrons plus tard.
Nous avons aussi des règles assez strictes à respecter, qui paraissent normales et allant d'elles mêmes lorsqu'elles sont acquis mais qui, au début, peuvent dérouter.


Là encore, elle leva les yeux vers le volatil et fronça les sourcils. Secouant la tête, elle decroisa les bras et s'avança pour poser les coudes sur la table, les doigts entrecroisés.

L'une de ces règles est, par exemple, de ne pas laisser entrer d'animaux à l'intérieur des infrastructures du Bastion. Nous avons, pour loger d'éventuels compagnons, des écuries très bien tenues par notre palefrenière, qui s'y connait bien en animaux de tous genre. Cette règle s'applique à l'intérieur du Bastion, bien sûr, mais aussi dans la Tour de Garde, lieu de vie des Pages et Ecyuers. Et elle s'applique à tous les membres de l'ordre ainsi qu'à leurs invités. N'est ce pas, Pansepignon?

Elle acheva sa phrase en levant le regard vers les poutres de la salle. Incapable de trouver la gnomelfe, elle était pourtant certaine qu'elle de trouvait là, quelque part, dans la salle.
Fermez les yeux, voyez la Lumière.

Elisabelle de Lénault
Avatar de l’utilisateur
Elisabelle
Chevalier
 
Messages: 1756
Inscription: Sam 10 Nov, 2012 10:00 pm
Localisation: Aux créneaux

Re: Mayaelle Cherchebosquet

Messagepar Hägnar » Sam 15 Aoû, 2015 3:28 pm

Ignorant tout des péripéties de la Gnome cachée mais s'imaginant très bien la tournure de l'entretien dirigé par la poigne de fer du Chevalier Elisabelle, le Nain revint paisiblement avec un plateau dans une main, supportant une tasse de thé, une chope de bière, un verre et une carafe d'eau, et dans son autre main un gros jambonneau planté d'un long couteau. Il avait également en bouche un saucisson en guise de cigare.

Il posa tout ça sur la table (sauf le saucisson, de toute manière il était peu probable que quelqu'un en veuille un bout désormais), attrapa sa chope et fit un signe de tête amical à l'Elfe, comme pour l'encourager.

Toujours silencieusement, il vint s'adosser à mur un peu plus loin dans le cas où on aurait besoin de ses services. Et aussi, soyons honnête, pour connaitre la suite de l'entretien.

Cela ne pouvait être qu'intéressant.
Hägnar Marteau-fracassant
"Nain et montagne ont ceci en commun qu'il faut un lourd marteau et une infinie patience pour en venir à bout"
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Hägnar
Écuyer
 
Messages: 451
Inscription: Mar 18 Nov, 2014 12:34 am

Re: Mayaelle Cherchebosquet

Messagepar Mayaelle » Mar 18 Aoû, 2015 12:57 am

Mayaelle écoutait attentivement les paroles du Chevalier Elisabelle. Elle parlait comme le font les dignes représentants de sa race, avec assurance et une certaine noblesse naturelle qui ne laissait cependant apparaître aucune trace d'orgueil.
Quelques secondes lui avait suffit pour désigner la propriétaire de l'oiseau curieux qui ne cessait de voler autour de la druidesse. La propriétaire, l'elfe en était sûre quand elle entendit le nom de la personne. Elle en savait plus encore à son sujet depuis que le guerrier nain Hägnar lui avait parlé de cette gnome durant l'expédition de l'Ost en Aprefange, qui après un événement troublant, pensait désormais être une véritable Kaldorei. On lui avait profondément déconseillé d'oser lui prouver le contraire. Chose que Mayaelle ne comptait pas faire, elle pensait dorénavant à trouver les mots justes si cette dernière venait à sa rencontre par la suite.

Tandis qu'elle rassemblait les informations reçues de la part de la Draenei tout en gardant un oeil sur le volatil apprivoisé, elle ne constata que tardivement l'entrée dans la pièce du vétéran nain. Hägnar était revenu, particulièrement bien équipé. Les ressources qu'il avait rapporté aurait pu permettre à une personne ordinaire de survivre aisément 2 jours complets, mais les habitants de la montagne ne sont pas des individus ordinaires. Ainsi il déposa une carafe remplie d'eau tout en adressant à l'elfe un signe l'invitant à se servir et ce n'était pas pour lui déplaire. Le service comprenait également une tasse de thé pour la paladine, une chope de bière probablement destinée au serveur lui même accompagnée d'un saucisson dont il serait certainement le seul à en profiter et pour finir, un énorme jambonneau traversé d'une longue lame.
L'entretien pourrait de ce fait durer quelques heures supplémentaires sans risque de manquer de vivres.

Après avoir remercié le guerrier en inclinant sa tête respectueusement, Mayaelle profita de l'occasion pour se servir un verre qui lui ferait le plus grand bien tout en abordant un sujet qui ne semblait pas vouloir se résoudre pour le moment:

Si je comprends bien, ce jeune oiseau appartient à dame Pansepignon dont Hägnar m'a parlé pendant votre entrainement dans les marécages d'Aprefange, n'est ce pas maître nain?
Chevalier Elisabelle, vous disiez n'avoir que peu de membres de mon peuple dans vos rangs, aussi je suis curieuse à l'idée de rencontrer une telle personne étant parvenue à intégrer votre ordre.


Reposant la carafe d'eau, l'elfe afficha un sourire à peine perceptible tandis qu'elle regardait la Draenei avec des yeux qui en disaient bien plus que sa précédente phrase.
Avatar de l’utilisateur
Mayaelle
Écuyer
 
Messages: 194
Inscription: Mar 21 Juil, 2015 10:13 am

Re: Mayaelle Cherchebosquet

Messagepar Elisabelle » Jeu 20 Aoû, 2015 7:20 pm

Alors qu'elle espérait presque prendre la petite écuyère sur le fait, Hagnar était revenu de la cuisine, les bras chargés... Et la bouche pleine. Après tout, c'était un nain. Rien d'étonnant. Elisabelle remercia le Page d'un hochement de tête et prit une gorgée de thé, qu'elle savoura quelques secondes.

C'était du thé de Kalimdor, pour autant qu'elle puisse en juger. Le piquant de la première gorgée et l'amertume qui en restait sur le palais lui rappelait ses voyages et notamment son arrivée en Azeroth. En se remémorant les images de son premier voyage à Darnassus, puis à Hurlevent, elle revint à l'elfe devant elle.

J'ignore totalement où se trouve Vlazen en ce moment. Je viens moi même de revenir d'un voyage dans le Nord, et je n'ai pas eu le temps de croiser grand monde, à part Hagnar.

Elle sourit au nain et leva très légèrement sa tasse dans sa direction, alors qu'il prenait une gorgée de ce qui était visiblement un bière naine brassée. De la bière pendant le service? Elisabelle se retint de froncer les sourcils, mais le regard qu'elle lança au Page était sans équivoque: il en entendrait reparler...

Je ne doute pas, cependant que vous trouviez le temps de le rencontrer d'ici peu. Il est druide, comme vous. Mais d'une manière différente, me semble t il. Encore que je ne comprenne pas grand chose à votre magie. La Lumière est plus mon domaine.

Elle sourit à nouveau, reprit une gorgée de thé, se servir un morceau de brioche moelleuse puis reprit, avant d'en avoir mordu une bouchée.

Le fait est, que je ne connais pas vraiment le fonctionnement du Cercle Cénarien. Ma propre vision militaire m'incite à penser qu'il y a une certaine forme de hiérarchie parmi les druides. Cependant, en intégrant les rangs de l'Ost Pourpre, quelque soit le rang que vous aviez dans votre... milieu, vous devrez forcément passer par le plus bas niveau dans notre ordre.

Laissant à Mayaelle le temps d'intégrer cette idée, elle pritbune bouchée de brioche, et la mastiqua quelques secondes avant de l'avaler silencieusement.

Notre ordre compte plusieurs grades, qu'il est possible de tous franchir, quelque soit votre origine. Neanmoins, l'avancement ne se fait qu'à partir du plus bas niveau: celui de Page. À ce grade, les tâches dites ingrates et les tours de garde sont le quotidien. Une fois que le Page à fait ses preuves, il est confié à un Chevalier - comme moi - et devient alors son écuyer. Il rejoint de ce fait l'un des Chapitre de l'Ordre. Vient ensuite, après une période plus ou moins longue, le rang de Chevalier. Nous avons la charge d'un écuyer et d'autres responsabilités que vous découvrirez si vous nous rejoignez. Les Lieutenants, dirigent les Chapitres et peuvent également se voir attribuer des écuyers. Enfin viennent les Officiers. Mais vous les rencontrerez plus tard, je pense.

Elisabelle reprit son souffle et se rappuya contre le dossier de sa chaise. Sa tirade terminée, elle observait l'elfe. La rigidité de la vie militaire rythmait son quotidien depuis de si nombreuses années, que la Draenei n'imaginait pas la vie sans hiérarchie. Mais qu'en serait il de la druidesse?

Avez vous des questions sur le sujet? Ou sur tout autre que nous aurions abordé ou pas? N'hésitez pas à les poser, c'est sans doute la dernière possibilité pour vous de prendre des renseignements complémentaires avant que votre dossier ne soit présenté à un officier.
Et n'oubliez pas qu'il n'y a pas question bête. Le seul idiot est celui qui reste avec sa question.


Nouveau sourire, franc et invitant Mayaelle à prendre la parole sans restriction. Elisabelle aimait cette partie de l'entretien où le candidat devait se décider entre chercher plus avant, ou reculer et abandonner. Elle attendit donc patiemment, certaine que la femme qu'elle avait devait elle ne reculerait pas.
Fermez les yeux, voyez la Lumière.

Elisabelle de Lénault
Avatar de l’utilisateur
Elisabelle
Chevalier
 
Messages: 1756
Inscription: Sam 10 Nov, 2012 10:00 pm
Localisation: Aux créneaux

Re: Mayaelle Cherchebosquet

Messagepar Mayaelle » Lun 24 Aoû, 2015 11:23 am

Mayaelle se remémorait sa rencontre avec les troupes de l'Ost Pourpre en Âprefange tandis que la Draenei lui parlait d'un druide accepté au sein de leur ordre du nom de Vlazen.
Sur place elle avait bien repéré un Kaldorei, druide sans aucune hésitation possible. L'aura qu'il dégageait lui était bien trop familière pour ne pas en tirer de conclusions évidentes. Si il s'agissait bien de ce Vlazen, elle supposait alors qu'il était plus âgé et probablement rentré dans le cercle cénarien avant sa venue étant donné qu'elle connaissait majoritairement des membres arrivés après sa propre intégration. Son nom ne faisant pas écho dans sa mémoire, elle persista sur cette idée.

Ne souhaitant pas ennuyer le chevalier, elle préféra conserver ses hypothèses pour elle et écouter les informations qu'Elisabelle lui communiquait.

Le fait est, que je ne connais pas vraiment le fonctionnement du Cercle Cénarien. Ma propre vision militaire m'incite à penser qu'il y a une certaine forme de hiérarchie parmi les druides. Cependant, en intégrant les rangs de l'Ost Pourpre, quelque soit le rang que vous aviez dans votre... milieu, vous devrez forcément passer par le plus bas niveau dans notre ordre.


Elle ne pouvait en vouloir à la paladine de ne pas être au fait de la hiérarchie installée parmi les druides du cercle. Cette organisation était particulièrement confuse aux yeux des personnes n'en faisant pas partie, parfois même pour ses membres d'ailleurs ...

Notre hiérarchie peut paraître déroutante, inexistante pour certains. La nature très solitaire des druides ne permet pas de communiquer librement des faits et gestes de tous, sans compter les évènements concernant l'archidruide Fandral survenus durant le cataclysme qui n'ont en rien aidé à rétablir une cohésion au sein du cercle. Je vous épargnerai le cas de ceux qui ont décidé de parcourir le rêve d'émeraude. Pour faire simple, nous sommes davantage guidés que réellement dirigés par les membres les plus liés à la nature. Ces individus sont dotés de capacités surpassant les nôtres et utilisent leurs profondes affinités avec la biosphère pour régler les problèmes qu'elle subit régulièrement. Des expéditions menées par différents leaders reconnus sont alors envoyées dans les zones sensibles afin de les protéger et de les soigner si cela est nécessaire.
En dehors de ces missions, les relations entre les différents membres se traduisent par des liens tissés sur un respect mutuel et le désir de partager les connaissances acquises.


Elle écouta de nouveau la Draenei qui lui expliqua en détails la hiérarchie qui régnait dans l'Ost Pourpre. Le concept de grade n'était pas une surprise pour la druidesse qui avait fréquenté différents bataillons et régiments de l'Alliance.

Je n'ai jamais acquis un grade ou un statut particulier pendant mes années au service du cercle cénarien. Malgré certaines réticences de la part de quelques hommes de mon peuple à mes débuts, j'ai rapidement reçu le respect de mes pairs. Aussi, commencer à la racine de votre ordre ne me pose pas de problème, l'acquisition de grades ne fait pas partie de mes ambitions. Ce n'est pas que je n'y accorde pas d'importance, si je venais à en acquérir, j’exercerai ma tâche comme il se doit. Pour ce qui est de suivre les ordres de mes supérieurs, j'ai suffisamment travaillé en collaboration avec l'Alliance et d'autres structures strictement hiérarchisées pour savoir comment me comporter, n'ayez aucune crainte à ce sujet.

Mayaelle finissait sa phrase sur un ton légèrement plus strict qu'à son habitude. Elle souhaitait que l'individu multi-millénaire qui se tenait devant elle ne décèle aucune trace d'incertitude ou de peur. La druidesse avait eu peur à plusieurs reprises au cours de sa vie, mais pas aujourd'hui.
Face au sourire de la paladine, la Kaldorei baissa légèrement sa tête vers la table, fixant le reflet de ses yeux cristallins à la surface de l'eau qui restait au fond de son verre. Elle ferma les yeux quelques secondes pour finalement offrir un bref regard à Hägnar appuyé contre un mur tandis qu'elle relevait la tête. Enfin elle offrit tout l'intensité de son regard à la paladine et prononça en darnassien: "Tor ilisar'thera'nal" (Que nos ennemis prennent garde).
Avatar de l’utilisateur
Mayaelle
Écuyer
 
Messages: 194
Inscription: Mar 21 Juil, 2015 10:13 am

Re: Mayaelle Cherchebosquet

Messagepar Elisabelle » Mar 25 Aoû, 2015 6:00 pm

Quand on a une vie aussi longue que celle des Draeneis, il faut trouver un moyen de s'occuper. Et faire en sorte que ce moyen puisse durer longtemps. Très longtemps. Certains choisissaient la prière, d'autres la chasse, ou l'étude des civilisations. Elisabelle, elle, en plus de servir la Lumière, aimait apprendre. Connaître les races que son peuple devait côtoyer au fil de ses voyages lui paraissait une activité des plus saines et des plus intéressantes. Aussi, quand Mayaelle avait commencé à lui expliquer - rapidement - le mode de fonctionnement du Cercle Cénarien, elle avait écouté avec une attention redoublée. Elle avait masqué sa surprise devant la découverte d'un ordre sans organisation hiérarchique nette. Les Elfes de la Nuit étaient, après tout, des créatures déjà assez étranges. L'absence de structuration ne paraissait finalement pas si étonnante.

Son impression fut confirmée par la réponse qu'elle fit à sa propre explication des rangs et grades de l'Ost Pourpre. Elle hocha sobrement la tête et joignit les mains devant sa poitrine en fixant l'Elfe d'un œil critique. Son père aurait jugé une personne sans ambition de la plus basse des manières, mais ce n'était pas son cas. L'ambition, songea-t-elle par devers elle, était l'affaire de chacun.

La longévité de votre peuple, comme celle du mien, n'implique pas forcément la recherche d'une reconnaissance rapide de nos efforts et de notre implication. Néanmoins, au sein de cet ordre, la valeur est reconnue comme il se doit.

Elle se retint d'ajouter que l'inverse était également vrai. Au lieu de cela, elle attrapa sa tasse de thé et la vida presque entièrement. Elle sentit son estomac se contracter de faim et réalisa qu'elle n'avait pas terminé sa brioche. Repoussant l'idée de se jeter sur la nourriture, elle prit simplement une nouvelle bouchée et continua quelques secondes plus tard.

Donc, avez vous des questions? Dans le cas contraire, je m'occuperai de faire parvenir votre dossier aux officiers. S'il leur convient, vous serez convoquée pour un second entretien avec eux. Aussi, je vous demanderai une adresse ou au moins un endroit où l'on puisse vous contacter.

La chevalier lança un regard appuyé à Hagnar, toujours adossé dans son coin. Puisque l'entretien semblait toucher à sa fin, il faudrait raccompagner la candidate aux portes, après qu'elle eût posé ses éventuelles questions.
Fermez les yeux, voyez la Lumière.

Elisabelle de Lénault
Avatar de l’utilisateur
Elisabelle
Chevalier
 
Messages: 1756
Inscription: Sam 10 Nov, 2012 10:00 pm
Localisation: Aux créneaux

Précédente

Retourner vers Candidatures acceptées
Retourner vers Index du forum

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron