Retourner vers Candidatures acceptées

[Candidature acceptée] Eleanore Hallen

[Candidature acceptée] Eleanore Hallen

Messagepar Eleanore » Mar 23 Sep, 2014 11:43 am

"Taméhel ! Rivia ! Venez prendre votre petit déjeuner ! Adélys, non, ne touche pas la casserole, c'est chaud chérie. Va donc t'asseoir.
Mais où est la gouvernante ? !"


La réponse lui vint au milieu d'un tonnerre de pas dévalant les escaliers qui menaient à l'arrière cuisine. Deux garçons d'une dizaine d'année déboulèrent dans la pièce en se chamaillant, suivis de près par une vieille femme aux cheveux grisonnant et au regard sévère. La gouvernante installa les enfants, vérifia leur tenue et s'en fut s'occuper du lait qui commençait à bouillir. Pendant ce temps, la trentenaire rousse qui avait appelé déposa une miche de pain frais sur la table et distribua un baiser sur chaque tête enfantine.

Après les dernières recommandations à la gouvernante, elle attrapa un manteau léger et sortit par la porte de derrière, menant directement aux écuries où un très jeune palefrenier l'attendait avec une jument. La femme sauta en selle, nullement gênée par les vêtements féminins qu'elle portait, qui s'avérèrent finalement être un pantalon si ample qu'on le confondait le plus souvent avec une jupe, associé à un bustier de soie qui enserrait sa taille et mettait ses formes en valeur, sans être vulgaire pour autant. Elle remercia le jeune garçon d'un mot et talonna sa monture qui partit au pas à travers les rues de Hurlevent. Elle n'aimait pas particulièrement la ville, aussi se hâta t elle de la traverser et, une fois parvenue aux portes, prit le trot en direction de Comté de l'Or. Alors qu'elle croisait une patrouille, elle consulta une montre à gousset ouvragée, secoua la tête incrédule et pressa un peu plus sa jument.

Eleanore Hallen n'était pourtant pas si pressée. Elle espérait seulement qu'en arrivant suffisamment tôt au bastion, elle pourrait croiser quelqu'un. Car c'était bien le Bastion de l'Ost Pourpre qu'elle cherchait à joindre. Depuis quelques mois, elle s'y rendait de temps à autres pour discuter avec ses membres, en apprendre un peu plus sur leurs activités et, surtout, découvrir les moyens de les rejoindre.

Ce moyen, elle l'avait appris quelques semaines auparavant, alors qu'elle passait fortuitement devant les murs de la Garnison du Ruisseau de l'Ouest. Elle s'était approchée pour saluer les rares personnes qu'elle y connaissait, et avait été rapidement invitée à entrer par le Chevalier Von Lutgardis. Et ils avaient discuté autour d'une tasse d'un excellent thé, des modalités de candidature et d'entrée dans l'ordre déjà renommé. C'est à ce moment qu'elle avait sérieusement envisagé son incorporation.

Elle y songeait encore lorsqu'elle approcha du haut bâtiment. Au bord du chemin de terre quittant la route, elle mit pied à terre et avança, sa monture à la bride, vers la garde en faction. Eleanore fut étonnée de ne pas trouver le sempiternel gardien du Bastion, sa moustache impeccable et son allure martiale étant pour elle une garantie que l'endroit était parfaitement gardé. Mais après tout, même le meilleur soldat des univers devait prendre un peu de repos de temps en temps. Elle chassa ses questions en arrivant devant le planton, un blondinet d'à peine 20 ans, les joues recouvertes du duvet des jeunes adultes qui ne le sont pas encore tout à fait, qu'elle salua aimablement, avec toute la finesse que son précepteur lui avait enseignée étant jeune.

"Bonjour, jeune homme. Pourriez vous me dire si un membre de l'Ost Pourpre est actuellement dans la Garnison ? J'aurai souhaité m'entretenir avec l'un d'eux."

Elle avait pris un ton courtois et laissait apparaître un sourire chaleureux dans l'espoir de mettre à l'aise le jeune garde qui semblait quelque peu remué, sûrement par une affaire interne à la garde.
Nous serons de glace face au feu de votre haine, ainsi nous noierons votre violence dans la passion de nos eaux.
Avatar de l’utilisateur
Eleanore
Sergent
 
Messages: 239
Inscription: Mar 23 Sep, 2014 11:38 am

Re: [Candidature] Eleanore Hallen

Messagepar Aurys » Sam 27 Sep, 2014 10:07 am

Et que leur voulez-vous, aux membres de l'Ost Pourpre ?

La voix qui apostropha ainsi la visiteuse s'était élevée de son dos. Surgissant des abords du sentier, une silhouette athéltique, bien qu'un peu maigre, était apparue devant la Garnison. A sa tenue, et aux tâches qui la maculaient, on devinait aisément que la femme - car c''était une femme - revenait de la forêt, où elle avait dû passer quelques heures de la journée, à en juger par l'odeur de sous-bois qui émanait d'elle.

La femme se planta devant Eleanore, les bras croisés.

C'est pour une réclamation, ou pour une offre de services ?
Image
Avatar de l’utilisateur
Aurys
Connétable
 
Messages: 8292
Inscription: Lun 01 Oct, 2007 10:34 pm

Re: [Candidature] Eleanore Hallen

Messagepar Eleanore » Sam 27 Sep, 2014 4:06 pm

La femme était arrivée sans bruit. Ou peut être Eleanore n'était elle pas aussi sur ses gardes qu'à la maison. Quoi qu'il en fut, elle sursauta légèrement et se retourna d'un bloc. Elle se trouva devant une femme menue, athlétique mais manifestement sûre d'elle. Surprise, la mage resta un instant interdite, puis reprit contenance et s'inclina.

"Dame de Nor Laedro. Je ne pensais pas vous rencontrer ici, du moins pas dans ces conditions. C'est un plaisir de vous rencontrer."

Elle hésita un court instant, puis décida de répondre à la question. Après tout, elle se trouvait face à la meilleure personne pour présenter sa demande. Elle agrémenta sa réponse d'un sourire aimable.

"C'est effectivement pour une proposition de services. Mes services, pour être exacte."

Elle préféra ne pas tourner autour du pot plus longtemps et annonça d'un air aussi sérieux que possible.

"Je souhaite rejoindre les rangs de votre ordre, ma Dame."
Nous serons de glace face au feu de votre haine, ainsi nous noierons votre violence dans la passion de nos eaux.
Avatar de l’utilisateur
Eleanore
Sergent
 
Messages: 239
Inscription: Mar 23 Sep, 2014 11:38 am

Re: [Candidature] Eleanore Hallen

Messagepar Aurys » Mer 01 Oct, 2014 11:04 am

Aurys plissa les yeux. Il lui fallut quelques instants pour remettre la personne qui lui faisait face.

Dame Hallen ! Bien sûr ! Veuillez excuser mon apparence, je reviens d'une partie de chasse qui aurait pu mal tourner. Un gigantesque sanglier nous échappe depuis plusieurs jours. Nous pensions l'avoir coincé, mais il est parvenu à s'enfuir après avoir effrayé mon cheval. Mon écuyère est partie le retrouver. Quant à moi, j'ai dû rentrée à pied.

Peu gênée malgré tout par son état, comme cela aurait pu être le cas un an auparavant, la Connétable passa devant Eleanore en l'incitant à la suivre.

Je ne vais cependant pas vous affliger ce spectacle durant notre entretien, fit-elle tandis que les deux femmes pénétraient dans la Garnison. Car oui, je vais m'occuper de vous. Cela me dérouillera quelque peu.

Les couloirs de la Garnison étaient spartiates, comme à l'accoutumée. Aurys introduisit Eleanore dans son bureau, lui proposant de s'assoir. Dans un coin, deux scribes semblaient plancher sur quelque copie importante.

Je reviens sous peu, le temps de me changer. Veuillez m'excuser.
Image
Avatar de l’utilisateur
Aurys
Connétable
 
Messages: 8292
Inscription: Lun 01 Oct, 2007 10:34 pm

Re: [Candidature] Eleanore Hallen

Messagepar Eleanore » Mer 01 Oct, 2014 11:22 am

Eleanore n'était pas la personne la plus marquante qui fut. Loin s'en fallait. Elle ne s'offusqua donc pas du temps de réaction de la militaire, considérant qu'en outre, elle ne s'était même pas présentée elle même, ce dont elle se morigéna intérieurement. Elle hocha la tête à l'explication de la Connétable sur sa tenue et lui emboîta le pas vers l'intérieur du bastion.

"Ne vous excusez pas, l'activité est responsable de la tenue, elle n'a rien d'indécent. Seuls les oisifs restent irréprochables. Et la chasse au sanglier est quelque chose de particulièrement dangereux, me semble-t-il. J'espère que votre monture n'a rien. Non plus que votre écuyère."

Son intérêt, non feint, fut soudain attiré par la pièce où elle fut introduite. Impressionnée malgré elle par l'ambiance du lieu, Eleanore remercia son interlocutrice, approuva d'un signe de tête sa déclaration et prit place sur une des chaises installées devant le bureau.

Dans le silence du bureau, seul le grattement des plumes sur les parchemins des scribes se faisait entendre. La magicienne observa discrètement la décoration en s'efforçant de vider son esprit de toute interrogations, rituel auquel elle s'astreignait chaque fois que la nervosité menaçait de la conquérir. Elle n'avait pas le droit à l'erreur aujourd'hui, et puisque la dirigeante de l'Ost Pourpre prenait de son temps pour la recevoir, elle allait devoir montrer le meilleur d'elle même.

Enfin, après un temps qu'Eleanore n'aurait pu quantifier, la porte s'ouvrit à nouveau. Par réflexe, elle se leva pour accueillir la Connétable, complètement changée. La boule d'angoisse qu'elle avait réussi quelques minutes plus tôt à repousser était revenue. Elle s'efforça de la contenir en souriant, les mains croisées devant elle.

"Je vous remercie de prendre le temps de me recevoir, ma Dame. Votre emploi du temps doit être chargé."
Nous serons de glace face au feu de votre haine, ainsi nous noierons votre violence dans la passion de nos eaux.
Avatar de l’utilisateur
Eleanore
Sergent
 
Messages: 239
Inscription: Mar 23 Sep, 2014 11:38 am

Re: [Candidature] Eleanore Hallen

Messagepar Aurys » Sam 04 Oct, 2014 10:54 am

Aurys avait passé une tenue plus convenable au regard des circonstances, tout en restant délibérément pratique. C'est que, en dépit de l'avancée de la saison, les températures restaient élevées, même au sein de la Garnison dont les murs conservaient généralement la chaleur. Et la Connétable n'avait pas de rendez-vous particulier aujourd'hui.

Elle passa devant Eleanore et lui fit signe de venir s'assoir devant le bureau qu'elle occupait. Avant de s'assoir elle-même, la Connétable échangea quelques mots avec un scribe qui venait de lui chuchoter quelque chose à l'oreille, laissant la candidate un instant dans le silence. Puis, elle sembla se rappeler de sa présence, et lui offrit un visage amène.

Pouvons-nous vous servir un rafraichissement ? Un thé, peut-être ?
Après cela vous pourrez nous expliquer pour quelle raison vous êtes ici, la tête pleine d'ambitions guerrières, alors que nous nous croisons régulièrement depuis un certain temps déjà. D'où vous vient cette subite envie de porter l'habit pourpre ?
Image
Avatar de l’utilisateur
Aurys
Connétable
 
Messages: 8292
Inscription: Lun 01 Oct, 2007 10:34 pm

Re: [Candidature] Eleanore Hallen

Messagepar Eleanore » Sam 04 Oct, 2014 1:45 pm

La tenue de la Connétable était à la fois élégante et pratique. Eleanore l'apprécia d'un coup d'oeil et d'un sourire, retrouvant ses réflexes de couturière. A l'invitation, elle reprit place sur une chaise et attendit patiemment que les affaires courantes soient réglées, montrant ce qu'il fallait d'intérêt pour ne pas paraître impolie, mais sans se placer en curieuse invétérée.

"Si vous avez du thé, j'en prendrai avec plaisir. Merci."

Elle vit un jeune garçon - sûrement un jeune en formation - partir en courant sur le signe de la militaire. Lorsque la porte se fut refermée sur le page, la mage reprit la parole, son sourire évanoui pour redevenir sérieuse.

"L'envie de porter l'habit pourpre n'est pas récente, Madame. A dire vrai, je songe à rejoindre votre ordre depuis plusieurs mois. Un peu plus d'un an pour être exacte. Les circonstances - la disparition inexpliquée de vos hommes et ma propre vie personnelle - ont fait que j'ai été contrainte de repousser la tentation."

Elle s'interrompit au retour du garçon qui apportait un plateau bien chargé d'une théière fumante, deux tasses et une coupelle remplies de petits biscuits appétissants. Elle le remercia avec un sourire et prit la tasse qui lui était tendue. Elle en but une gorgée, appréciant la saveur piquante des feuilles infusées, puis, quand le page se fut effacé dans un coin du bureau, reprit la parole.

"J'ai trois enfants que j'ai dû élever seule, avec leur gouvernante, bien sûr. Leur père a perdu la vie sur le champ de bataille, aussi ai-je dû placer leur éducation avant tout autre chose. Aujourd'hui, ils sont tous les trois placés auprès de maîtres qui leur apprendront un métier. Je suis donc, en partie, dégagée de mes obligations envers eux."

Elle reprit une gorgée de thé, se demandant fugitivement si le fait d'avoir des enfants pourrait constituer un obstacle. Elle préféra mettre la question de côté, songeant qu'elle y aurait probablement très bientôt une réponse.

"Vous parlez d'ambitions guerrières. Je suis navrée de devoir vous contredire. Mon ambition n'est pas de partir uniquement au combat. En tant que veuve de soldat et affiliée au Kirin Tor, j'aurai eu une place dans l'armée de Hurlevent, sans même avoir à la réclamer trop haut. Ce que je souhaite, Madame, c'est agir pour ma terre, celle de mes ancêtres et celle de mes enfants. Je suis née à Gilnéas, j'ai grandi à Stratholme, que j'ai quitté pour suivre mon époux à Hurlevent. Malgré la dizaine d'années que j'ai passées ici, je ne me sens nullement concernée par les affaires de cette cité. Mon sang est du nord. Et il appelle à y retourner."

Elle reprit son souffle, étonnée elle même d'avoir tant parler. Elle, d'habitude si réservée, ne se retenait plus lorsqu'il s'agissait de parler de l'ancien empire. La tasse entre les mains, le thé refroidissant un peu trop vite au contact de ses paumes, elle fixa la Connétable dans les yeux, attendant la réaction de la militaire à sa tirade.
Nous serons de glace face au feu de votre haine, ainsi nous noierons votre violence dans la passion de nos eaux.
Avatar de l’utilisateur
Eleanore
Sergent
 
Messages: 239
Inscription: Mar 23 Sep, 2014 11:38 am

Re: [Candidature] Eleanore Hallen

Messagepar Aurys » Mer 08 Oct, 2014 4:43 pm

Aurys écouta longuement, sans même prendre de notes. Son regard se balançait entre le regard ferme de la gilnéenne et sa gestuelle, censée accompagner son monologue. Fichue habitude, qu'elle avait prise, de décortiquer tous ces petits gestes, ces mimiques, ces intonations pour les mettre en adéquation - ou non - avec le discours qui lui était tenu. Manifestement, son invitée avait besoin de parler, et n'en avait pas l'habitude. Il faut dire que le statut de veuve ne devait prêter qu'à peu d'occasions d'interactions sociales au-delà des échanges, bien rythmés, avec les enfants et leurs précepteurs.

Eleanore avait achevé depuis quelques instants quand Aurys prit la parole.

J'entends. Un désir légitime, un sang qui bat dans vos veines, aspirant à un juste retour chez soi. Tout ceci, je le comprends.
Toutefois, fit la Connétable en laissant trainer la dernière syllabe quelques secondes de plus que nécessaire, votre cas est atypique. Vous avez une position, des enfants et, excusez-moi de le dire aussi abruptement, un certain âge. Ne pensez-vous pas qu'il vous sera difficile d'accepter d'endosser tout ce qui a trait à la vie militaire ? Les corvées, la discipline, les tâches subalternes, les ordres qui tombent du ciel, la promiscuité d'une chambre partagée avec une personne d'un autre rang social que le vôtre ? Qu'en penseront vos enfants en sachant que la mère qui les a habitués à une certaine prestance est contrainte de se réveiller au son du clairon aux premières lueurs de l'aube pour participer aux tâches les plus viles, avant de prendre un poste de surveillant devant la Garnison au même titre que d'anciens garçons de ferme ou de vieux soldats qui n'ont jamais lu le moindre ouvrage ?

Le supporterez-vous ?
Image
Avatar de l’utilisateur
Aurys
Connétable
 
Messages: 8292
Inscription: Lun 01 Oct, 2007 10:34 pm

Re: [Candidature] Eleanore Hallen

Messagepar Eleanore » Mer 08 Oct, 2014 5:43 pm

Le thé, à présent était parfaitement froid. La peur et le stress avait toujours fait remonter ses talents latents, notamment ses affinités avec la glace. Au fur et à mesure que la Connétable évoquait les éléments atypiques de son parcours, l'air de la pièce s'était rafraîchi. Oh il ne faisait pas vraiment froid, non, mais la température avait chuté de manière relativement perceptible.

Eleanore, elle, ne s'en rendit pas compte, trop absorbée qu'elle était dans l'écoute de son interlocutrice. Elle hocha la tête à la mention du juste de retour au foyer, mais ne put retenir un froncement de sourcil en entendant parler de son age avancé. Elle ne dit rien, cependant, attendant que la Connétable achève son discours.

"Vous parlez de corvée, de discipline, d'ordres. Comment croyez vous que j'ai élevé mes trois enfants ? Je ne me levais pas chaque jours en milieu de matinée, laissant le travail à leur gouvernante, Madame. La journée commence – commençait – dès avant le lever du soleil en hiver pour entamer la préparation du petit déjeuner."

Au regard mi-étonné, mi-sceptique de la supérieure de l'ordre, elle préféra s'expliquer avant de poursuivre. La fixant dans les yeux, le regard fier, souhaitant montrer par là qu'elle n'avait aucune honte à avouer ce qu'elle s'apprêtait à dire, elle lâcha d'un ton à la fois doux et ferme.

"Je n'ai pas beaucoup de moyens. J'ai beau recevoir chaque moi la rente de mon époux, et les quelques bénéfices que je tire des vêtements que je confectionne pour le Kirin Tor, je n'ai jamais eu de quoi engager des domestiques en nombre ou des precepteurs pour chacun de mes enfants. Je n'ai qu'une gouvernante, une femme qui m'a suivie depuis Stratholme et qui ne demande rien en retour de ses services que le coucher et le couvert."

Voilà, c'était dit. Elle avait, autrefois, connu le luxe et l'opulence, chez son oncle. Mais cette période était révolue, et elle avait accoutumé, à présent, de ne prendre que deux repas par jour, laissant à ses enfants la viande de midi.

"Vous comprendrez donc, qu'en matière de travail, je ne suis pas de ces femmes ignorantes qui ne font que broder et boire du thé. Je reconnais ne jamais avoir eu à vivre une promiscuité aussi poussée que celle des rangs militaires. Mais il n'est rien à quoi on ne s'habitue un jour, n'est ce pas ?"

Elle tenta de réchauffer l'atmosphère – dans les deux sens du terme – par un sourire engageant.

"Concernant la réaction de mes enfants, je suis persuadée qu'ils comprendront et apprécieront l'engagement de leur mère dans une cause juste. Cela ne peut que leur montrer le chemin à suivre pour une vie honnête et utile : l’abnégation, le don de soi, la rigueur et... Ma foi, suivre son instinct, parfois. Vous savez, je ne les ai pas placés selon un rang quelconque que je crois devoir leur imposer. Ma fille ainée est apprentie chez un alchimiste à Comté du Lac, l'un de mes fils est entré dans une compagnie de ménestrels itinérants et son jumeaux vient de rejoindre l'école militaire de Hurlevent. Ce ne sont pas là des métiers que l'on enseigne aux jeunes nobliaux de ce royaume."

Là encore, le ton fier perçait. Elle n'était pas orgueilleuse, mais ses enfants l'avaient toujours remplie d'une fierté certaine – comme toutes les mères, à n'en pas douter. Elle se permit toutefois d'ajouter un dernier mot, en reposant la tasse froide et en prenant un biscuit.

"Et je n'ai que 31 ans. Ce n'est pas si vieux que cela, me semble t il."
Nous serons de glace face au feu de votre haine, ainsi nous noierons votre violence dans la passion de nos eaux.
Avatar de l’utilisateur
Eleanore
Sergent
 
Messages: 239
Inscription: Mar 23 Sep, 2014 11:38 am

Re: [Candidature] Eleanore Hallen

Messagepar Aurys » Jeu 09 Oct, 2014 10:07 am

Aurys sourit intérieurement. La candidate avait été piquée au vif, et l'aiguillon l'avait faite se dresser d'un coup pour se justifier. Un caractère plus bouillant que prévu, donc, moins calme en tout cas. La Connétable se félicita d'avoir su le déceler en amont.

Comprenez, fit-elle habilement, que je ne souhaite pas vous mettre dans l'embarras. Mon objet était surtout de prévenir un possible désenchantement devant le caractère ingrat de certaines tâches à accomplir. Nombreux sont ceux qui tentent de nous rejoindre, le cœur gonflé d'illusions romantiques. La réalité se charge souvent de les décevoir.

Aurys ne s'appesantit pas plus longuement sur le sujet, et repartit aussitôt à l'offensive.

Toutefois, je m'interroge sur le rôle de votre famille. Je suppose que vous comprenez que vous pourriez disparaitre du jour au lendemain. Et je ne parle même pas du risque lié à d'éventuelles pressions pesant sur vos enfants, qui vous conduiraient éventuellement à devoir choisir entre leurs vies et votre allégeance. Avez-vous pensé à ces hypothèses ?
Image
Avatar de l’utilisateur
Aurys
Connétable
 
Messages: 8292
Inscription: Lun 01 Oct, 2007 10:34 pm

Re: [Candidature] Eleanore Hallen

Messagepar Eleanore » Jeu 09 Oct, 2014 5:47 pm

Le biscuit était succulent. Malgré ses talents de cuisinière, jamais elle n'avait été capable de créer pareille merveille. Eleanore faillit même en perdre le fil de la discussion, mais y revint bien vite en entendant la Connétable reprendre la parole. Elle avala rapidement la bouchée qu'elle avait prise, manquant s'étouffer en entendant la remarque sur des illusions romantiques. La colère commença de brûler dans ses yeux, seul signe apparent, pour un œil averti, de son sentiment. Se moquait-on d'elle ? Elle ne montra rien, cependant de son humeur, ayant appris la patience auprès des ses trois petits monstres.

Malgré tout, une onde d'angoisse lui étreignit le ventre lorsque la femme face à elle évoqua un possible décès, ou pire encore, des menaces contre ses enfants. Là encore, elle masqua ses émotions, ne laissant fuser qu'une vague de froid autour d'elle.

"J'entends vos paroles, Madame. Elles sont justes, angoissantes pour tout un chacun, mais justes. J'imagine que vous avez dû faire face à la perte de plusieurs de vos hommes, au cours de ces années. Ca ne doit être facile pour personne. Je crains la mort, bien sûr. Surtout lorsqu'on sait qu'elle n'est peut être pas synonyme de repos. En revanche, je crois qu'on risque tout autant de perdre la vie sur un champ de bataille que dans une ville comme Hurlevent. Chaque jour, des gens se font renverser par des chariots, attaqués dans les ruelles sombres, tombent malades... C'est une fatalité, on ne peut échapper à la mort. Mais on peut prendre ses précautions pour la retenir aussi longtemps que possible."

Eleanore reprit son souffle. Bien sûr qu'elle avait peur de la mort. Elle avait perdu son mari, ne savait rien de l'issue qu'avaient connus sa mère ou ses cousins. Mais au cours de ses années de veuvage, elle avait compris que se morfondre dans la peur d'un avenir incertain ne la ferait pas avancer. Alors elle avait repoussé l'angoisse et décidé de ne plus y porter attention.

Elle faillit reprendre une bouchée de biscuit, pour se détendre un peu, mais préféra poursuivre, tant que le fer de sa résolution était chaud.

"Vous évoquez des pressions, des menaces qui pourraient être proférées à l'encontre de mes enfants. Je vous avoue que... Je n'y avais pas songé."

Elle prit quelques instants de réflexion, remerciant intérieurement la Connétable de ne pas briser son mutisme. Enfin, comme parvenue à une conclusion qui devrait convenir, elle hocha la tête et releva le yeux jusqu'alors plongés dans le vague.

"Vous avez raison. C'est une situation difficile à vivre. Je n'ai jamais été contrainte à ce genre de menaces, je n'y ai même jamais songé. J'espère ne jamais en être victime, comme tout le monde. J'ose cependant imaginer que, si j'ai le privilège d'intégrer vos rangs, et que par malheur je devais me retrouver dans cette situation, il serait possible de trouver une certaine compréhension et de l'aide de la part des autres membres de l'Ost Pourpre."

Toujours cette pointe d'angoisse qui fouaillait ses entrailles. Elle n'avait même plus envie de re-goûter à ce gâteau. Et pourtant, elle ne montrait que calme et assurance. Seuls ses yeux trahissaient ses émotions.
Nous serons de glace face au feu de votre haine, ainsi nous noierons votre violence dans la passion de nos eaux.
Avatar de l’utilisateur
Eleanore
Sergent
 
Messages: 239
Inscription: Mar 23 Sep, 2014 11:38 am

Re: [Candidature] Eleanore Hallen

Messagepar Aurys » Mar 21 Oct, 2014 10:38 am

La Connétable laissa le temps à Eleanore de choisir ses réponses. Manifestement, cet entretien permettait à la veuve de s'interroger sur des sujets qui ne l'avaient qu'à peine effleurée jusqu'à présent.

Je vous pose la question, car le cas s'est déjà présenté. Malheureusement, le réflexe premier de ceux qui sont face à une telle situation et d'essayer de la régler par eux-mêmes, ce qui conduit soit à la trahison, soit à l'échec. Qu'il soit bien entendu que, si vous vous trouviez confrontée à un tel dilemme, vous viendrez aussitôt m'avertir, moi ou mes officiers, afin de trouver une solution. Evidemment, il est souhaitable de prendre d'emblée quelques mesures de précaution, en avertissant vos enfants et les personnes qui s'occupent d'eux des risques qui pourraient peser sur eux, afin d'aiguiser leur méfiance.

Aurys grignota un biscuit du bout du bec. Son appétit n'était jamais vraiment revenu, après les longs mois de privation qu'elle avait connus au Norfendre, mais elle se forçait pour reprendre un peu de poids.

Nous n'avons pas encore abordé certains aspects concrets de votre candidature, notamment ce que vous pourriez amener à l'Ost Pourpre. Prenez un instant pour imaginer cette scène : vous voilà non loin d'Andorhal. Il pleut, à tel point que les sentiers se sont transformés en boue. Autour de vous, le chaos : les catapultes et balistes ennemies déchargent leurs munitions sur la zone que vos camarades essaient de franchir tant bien que mal en tenant de surmonter les barricades mises en place par les réprouvés. L'humidité, la fatigue, la peur s'entremêlent, mais il faut avancer. Qu'êtes-vous capable de faire, en cet instant, pour soutenir vos frères d'armes ?
Image
Avatar de l’utilisateur
Aurys
Connétable
 
Messages: 8292
Inscription: Lun 01 Oct, 2007 10:34 pm

Re: [Candidature] Eleanore Hallen

Messagepar Eleanore » Mar 21 Oct, 2014 3:14 pm

Profitant de ce que la Connétable parlait, Eleanore reprit une bouchée d'un gâteau. Ils décidément excellents. Elle hocha la tête à la remarque d'Aurys et confirma d'une voix calme.

"Bien sûr, s'il devait arriver que je rencontre ce genre de soucis, vous ou un officier en seriez les premiers avertis. De même que mes enfants et leurs maîtres seraient prévenus de la potentialité d'un tel risque."

Elle regarda la femme mordre du bout des lèvres dans un biscuit. Elle ne semblait guère attirée par la nourriture, pourtant succulente. Enfin, vint la question de ses talents. Que savait elle faire? Comment aiderait elle ses compagnons dans une situation concrète? Elle écouta attentivement la description de la scène, s'imprégnant de sa réalité, imaginant ce qu'elle ressentirait et ferait en une telle occasion.

"Peut être le savez vous déjà, je suis magicienne. Pas tout à fait arcaniste, mais je maîtrise quelques sortilèges de cette école. J'ai beaucoup plus d'affinité et de facilité avec la magie du givre. C'est, plus ou moins, de la manipulation de particules arcaniques à un stade différent de celui des purs arcanistes, mais je vous ferai grâce des détails techniques qui nous sont enseignés dans notre première année."

Elle gratifia la Connétable d'un sourire, certaine que l'ennui d'une discussion sur la magie ne serait pas du goût de la militaire. Elle enchaina sur la situation qui lui avait été exposée.

"Considérant mes connaissances et mes capacités, je pense que, dans la situation que vous m'exposez, j'agirai de sorte à limiter ou inhiber la puissance de frappe des machines de guerre des Réprouvés. Pour cela, le gel est appréciable, notamment en cas de pluie ou de zône humide. Voyez vous, l'eau gelée prend plus de place que l'eau libre. Une catapulte, construite certainement en bois, serait imbibée d'eau. Geler cette eau reviendrait à faire éclater le bois sous la pression, et donc détruire la structure."

Elle réfléchit un instant puis hocha la tête pour reprendre sa réponse.

"Une telle manoeuvre demande de l'énergie, surtout si les machines sont éloignées, mais c'est faisable. Je pourrai, en outre, agir contre les Réprouvés eux mêmes. Sans pour autant être certaine de les réduire à l'état de véritables cadavres, je serai à même de les ralentir, ou de gêner leurs mouvements."

Elle baissa un instant les yeux, songeant à un sort qu'elle n'avait pas lancé depuis longtemps. Avant d'avoir ses enfants, c'est dire. Mais dans la circonstance, il lui paraissait intéressant.

"Il existe également un sortilège, assez puissant, qui pourrait être utile. J'avoue ne pas l'avoir pratiqué depuis quelques années, n'en ayant pas eu le besoin. Mais il permet de dégager une zone relativement grande, notamment en longueur. Dans la situation que vous proposez, une orbe gelée avançant au devant des soldats de l'Ost Pourpre, fournirait un passage un peu plus sûr."
Nous serons de glace face au feu de votre haine, ainsi nous noierons votre violence dans la passion de nos eaux.
Avatar de l’utilisateur
Eleanore
Sergent
 
Messages: 239
Inscription: Mar 23 Sep, 2014 11:38 am

Re: [Candidature] Eleanore Hallen

Messagepar Aurys » Sam 08 Nov, 2014 1:57 pm

La Connétable prit note assidûment de ces réponses, qui démontraient à l'évidence que la candidate avait quelque conception de la façon dont un jeteur de sorts pouvait se révéler utile sur le champ de bataille.

Ne souhaitant pas prolonger davantage un échange qui lui avait déjà apporté l'essentiel de ce qu'elle souhaitait savoir, elle se redressa doucement, incitant son interlocuteur à faire de même.

Je vous remercie pour vos réponses. J'y vois déjà un peu plus clair. Je vais à présent échanger avec mes officiers pour évaluer l'intérêt de votre candidature. Pouvez-vous nous laisser votre adresse en ville ? Nous vous enverrons un message pour vous inviter à revenir ici pour un ultime entretien, sans doute avec les autres officiers.
Image
Avatar de l’utilisateur
Aurys
Connétable
 
Messages: 8292
Inscription: Lun 01 Oct, 2007 10:34 pm

Re: [Candidature] Eleanore Hallen

Messagepar Eleanore » Sam 08 Nov, 2014 8:35 pm

La concentration d'Eleanore était à son comble alors qu'elle s'imaginait sur le champ de bataille. Elle avait déjà parcouru quelques uns d'entre eux, toujours à l'arrière, certes, mais elle avait vu la fureur des combats et expira lentement pour ramener les battements de son coeur à une vitesse convenable.

La Connétable écoutait ses réponses avec beaucoup d'attention, ce qui poussa la mage à ajouter sa dernière remarque. Elle n'avait pas pensé à ce sort depuis des années, mais les circonstances le lui avait remis en mémoire. Elle achevait sa tirade que la militaire se levait, l'invitant à l'imiter. Soucieuse de ne pas la déranger plus longtemps, Eleanore se mit debout rapidement et inclina la tête aux remerciements.

"Je vous remercie de m'avoir reçue, Madame, et d'avoir pris de votre temps pour cela. Je laisserai bien entendu mon adresse à l'un de vos hommes, je ne voudrais pas vous ennuyer avec ceci. Je ferais en sorte d'être présente pour n'importe quel jour à la convenance des officiers."

Alors qu'Aurys la raccompagnait à sa porte, elle s'inclina et prit congé en la remerciant une fois encore pour le thé et les gateaux. Un page la ramena à la porte, lui rendit ses affaires et retourna rapidement à ses occupations.

Eleanore, elle, reprit la route de Hurlevent, songeuse. Son bonheur serait peut être bientôt complet. Elle rentra au petit trot, soucieuse de retrouver son foyer pour annoncer à ses enfants les nouvelles de la matinée avant de les conduire chacun vers leur maitre pour le début de leur nouvelle vie.
Nous serons de glace face au feu de votre haine, ainsi nous noierons votre violence dans la passion de nos eaux.
Avatar de l’utilisateur
Eleanore
Sergent
 
Messages: 239
Inscription: Mar 23 Sep, 2014 11:38 am


Retourner vers Candidatures acceptées
Retourner vers Index du forum

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron