Retourner vers Candidatures acceptées

[Candidature acceptée] Apius Manilius

[Candidature acceptée] Apius Manilius

Messagepar Manilius » Sam 26 Juil, 2014 12:03 am

Le soleil était couchant. Cette journée au sein de la forêt d'Elwynn fut longue, comme celles qui l'ont précédé depuis l'arrivée du jeune Paladin dans la région de Hurlevent.

Attachant son cheval à la robuste barrière en bois, Manilius observa le bastion qui se présentait devant lui. Les informations que lui avait fourni frère Benjamin à la Cathédrale de la Lumière étaient bonnes.

D'après ces dires, cet endroit devrait être le siège d'un Ordre luttant contre le fléau.
Mais il n'y avait qu'une seule manière d'en avoir le coeur net: demander.

Observant l'entrée du Bastion Manilius remarqua plusieurs gardes postés devant l'entrée, dont un qui l'observai avec insistance.
Retirant son casque, afin de le porter sous son bras gauche, le jeune Paladin tacha de se tenir droit, et s'approcha calmement de l'entrée du Fortin. Arrivé à quelques pieds du soldat se tenant face à lui, le jeune Défenseur de la Lumière exécuta un salut Militaire réglementaire, avant de se présenter.

-Bonjour Monsieur, Paladin Apius Manilius.

Après s'être mis en position de repos, il repris la parole.

-Je suis ici afin de rencontrer un membre de l'Ordre appelé l'Ost Pourpre. Mes informations m'indiquent que leur siège se situe ici.

Il cessa de parler, afin d'attendre une réponse du soldat.
Souvenez-vous, nous sommes des paladins, notre idéal exclut la vengeance. Si la passion éveille en nous le goût du sang, nous nous ravalerons nous-même au rang des orcs.
Avatar de l’utilisateur
Manilius
 
Messages: 21
Inscription: Ven 25 Juil, 2014 11:01 pm
Localisation: En patrouille près de la Garnison.

Re: (Candidature) Apius Manilius

Messagepar Adjoint Rainer » Sam 26 Juil, 2014 10:36 am

Après une journée de chaleur torride, Rainer n'aspirait, ce soir, qu'à plonger dans la rivière voisine - un espoir qu'il mit rapidement de côté en se souvenant que, depuis l'installation de l'élevage porcin de Frerindis, il ne faisait plus bon profiter des eaux autrefois claires qui ceignaient, à l'ouest, le périmètre de la Garnison.

Alors qu'il réfléchissait à cet épineux problème, l'Adjoint vit approcher un homme de haute stature qui, renforcée par son équipement, lui donnait une allure martiale que sanctionna un salut impeccable. Toujours content d'accueillir un pair, le vétéran lui rendit son salut avant de répondre.

Bienvenue à la Garnison du Ruisseau de l'Ouest, Messire. Puis-je connaître les raisons de l'entretien que vous requérez ?
Avatar de l’utilisateur
Adjoint Rainer
 
Messages: 499
Inscription: Sam 17 Nov, 2007 6:59 pm

Re: (Candidature) Apius Manilius

Messagepar Manilius » Dim 27 Juil, 2014 4:44 am

Bienvenue à la Garnison du Ruisseau de l'Ouest, Messire. Puis-je connaître les raisons de l'entretien que vous requérez ?

Tout en restant face à son interlocuteur, tout en acquiesçant de la tête, le jeune Paladin lui répondit:

-Bien sur Monsieur. J'ai eu vent il y a peu de temps que votre Ordre luttait activement contre les Réprouvés. Disons que la lutte contre les Morts-Vivants est une seconde nature chez moi. Ayant depuis peu beaucoup de temps à mettre à profit, je souhaitai en profiter pour intégrer un groupe répondant à mes attentes.
Votre Ordre semble tout indiqué, et je souhaitai en avoir le coeur net en me rendant ici afin de m'entretenir avec l'un des vôtres Monsieur.


Il ne souhaitai pas étaler son expérience ni ses envies dès son arrivée ici.
Et il s'interrogeait sur le rôle de l'homme face à lui: était il un premier filtre à un possible recrutement? Etait il un membre actif de l'Ordre? Ou bien était il simplement chargé de la sécurité?

Manilius resta calmement face à l'homme, afin d'attendre sa réponse et peut être glaner quelques informations.
Souvenez-vous, nous sommes des paladins, notre idéal exclut la vengeance. Si la passion éveille en nous le goût du sang, nous nous ravalerons nous-même au rang des orcs.
Avatar de l’utilisateur
Manilius
 
Messages: 21
Inscription: Ven 25 Juil, 2014 11:01 pm
Localisation: En patrouille près de la Garnison.

Re: (Candidature) Apius Manilius

Messagepar Elisabelle » Dim 27 Juil, 2014 1:13 pm

La journée avait été chaude et longue. Elisabelle avait rarement été aussi indisposée par la chaleur et avait passé toute l'après midi dans sa chambre à rédiger un rapport sur son dernier entretien. Entrecoupée de nombreuses pauses pour boire et essuyer ses mains moites de sueur, la rédaction avait été longue et fastidieuse. Mais elle avait finalement achevé son rapport, sablé l'encre et cacheté le tout dans un rouleau à destination de la Connétable.

Pas mécontente d'elle, la paladine avait profité du rafraichissement de la soirée pour empoigner sa masse et son bouclier et rejoindre son chevalier à la salle d'entrainement. Récemment revenu d'une de ses vadrouilles, il avait insisté pour tenir cette séance d'entrainement au bouclier. Impatiente à l'idée de se mesurer une nouvelle fois au paladin, Elisabelle quitta la Tour de Garde en souriant. Elle n'alla pas bien loin cependant. A l'entrée du Bastion, outre l'Adjoint Rainer et les deux gardes en faction, se tenait un humain, jeune selon ce qu'elle pouvait en déterminer, et plutôt bien équipé. Intéressée, elle s'approcha, la main sur la masse au cas où. Elle fut rassurée par la mine avenante et - presque - souriante de Rainer.

"Bonsoir Rainer! Qu'est ce que vous avez là?"

"Bonsoir Dame Lénault. C'est un nouveau candidat qui demande à parler à un membre de l'Ost Pourpre."

"De Lénault, Rainer. De Lénault... Enfin... Bonsoir messire! Bienvenue au Bastion de la Garnison du Ruisseau de l'Ouest! Je suis Elisabelle de Lénault" Elle jeta un coup d'oeil amusé à l'adjoint qui affichait une mine un poil plus renfrognée que précédemment en insistant sur la prononciation du nom. "Vous venez pour vous engager? On ne prend pas n'importe qui vous savez? Pourquoi voulez vous nous rejoindre, exactement?"

Elle hésita à s'appuyer au muret qui encadrait le pont mais jugea que ce serait surement mal poli et n'en fit rien. Elle croisa les bras, afficha un sourire aimable et détailla l'armure du candidat en attendant sa réponse.
Fermez les yeux, voyez la Lumière.

Elisabelle de Lénault
Avatar de l’utilisateur
Elisabelle
Chevalier
 
Messages: 1756
Inscription: Sam 10 Nov, 2012 10:00 pm
Localisation: Aux créneaux

Re: (Candidature) Apius Manilius

Messagepar Manilius » Lun 28 Juil, 2014 8:11 pm

A peine eut il fini sa question que le Paladin entendit derriere lui des bruits de sabots venir dans leur direction.
Ne souhaitant pas manquer de respect au soldat face a lui, mais faisant cependant preuve d'une certaine curiosité, il jette un rapide coup d'oeil par dessus son épaule.

Il apercut une jeune draenei, visiblement lourdement équipée. Constatant que le garde face à lui la regardait arriver sans étonnement, il supposa qu'il la connaissait.
Arrivée à son niveau, elle s'adressa directementau garde.

"Bonsoir Rainer! Qu'est ce que vous avez là?"

"Bonsoir Dame Lénault. C'est un nouveau candidat qui demande à parler à un membre de l'Ost Pourpre."

"De Lénault, Rainer. De Lénault... Enfin... Bonsoir messire! Bienvenue au Bastion de la Garnison du Ruisseau de l'Ouest! Je suis Elisabelle de Lénault"


Du caractère cette jeune femme, se dit il, avant de se mettre au garde à vous.

-Bonsoir Madame, Paladin Apius Manilius.

Un "nouveau" candidat se remémorra t il en se mettant en position de repos. Il n'était visiblement pas le premier à leur montrer de l'interêt.

"Vous venez pour vous engager? On ne prend pas n'importe qui vous savez? Pourquoi voulez vous nous rejoindre, exactement?"

Il repondit a la jeune draenei en tachant de rester le plus neutre possible malgré l'aspect très informel de cet entretien, au pied du fortin.

-Tout à fait Madame, je souhaiterai rejoindre vos rangs. J'imagine bien évidemment que vous ne recrutez pas n'importe qui, sinon votre Ordre ne serait pas si prestigieux. Pour faire simple, j'ai cru comprendre que votre Ordre cherchait à repousser les Réprouvés hors des terres du Nord. J'ai combattu aux cotés de la croisade d'argent, et je cherche aujourd'hui à me mettre aux services d'une noble cause. Si je peux également défendre les Terres qui furent les notres, ce serait pour moi un véritable Honneur, Madame.

Manilius observa la jeune draenei, guettant une réaction, tout en restant en position de repos face à elle.
Souvenez-vous, nous sommes des paladins, notre idéal exclut la vengeance. Si la passion éveille en nous le goût du sang, nous nous ravalerons nous-même au rang des orcs.
Avatar de l’utilisateur
Manilius
 
Messages: 21
Inscription: Ven 25 Juil, 2014 11:01 pm
Localisation: En patrouille près de la Garnison.

Re: (Candidature) Apius Manilius

Messagepar Elisabelle » Lun 28 Juil, 2014 9:10 pm

Un paladin... Encore un paladin. Voilà qui ne plairait surement pas à Inwëh. Cette pensée fit sourire la draenei qui hocha la tête à l'humain pour marquer sa présentation. Son vocabulaire, sa prononciation et son maintien assurait de son éducation. Son âge, néanmoins, laissait Elisabelle plus ou moins perplexe. Il semblait bien jeune, sans poil au menton, pour avoir servi longtemps dans l'armée. Mettant sa réflexion de côté, elle s'attacha à sa dernière remarque.

"Vous êtes originaire de Lordaeron? Ou d'un des royaumes du Nord peut être... Vous avez vécu longtemps là bas? Non je dis ça parce que vous me semblez assez jeune, pour un humain."
Fermez les yeux, voyez la Lumière.

Elisabelle de Lénault
Avatar de l’utilisateur
Elisabelle
Chevalier
 
Messages: 1756
Inscription: Sam 10 Nov, 2012 10:00 pm
Localisation: Aux créneaux

Re: (Candidature) Apius Manilius

Messagepar Manilius » Mar 29 Juil, 2014 8:04 pm

"Vous êtes originaire de Lordaeron? Ou d'un des royaumes du Nord peut être... Vous avez vécu longtemps là bas? Non je dis ça parce que vous me semblez assez jeune, pour un humain."

Ce n'était pas la première fois que ce genre de remarque était faite au jeune Défenseur de le Lumière.
Il était certes jeune, mais depuis toujours il paraissait plus jeune que son age réel. Il tachait de combler ce handicap avec une attitude formelle et mature, qui refletait l'expérience qu'il avait dela guerre. Restant neutre, et imperturbable, il repondit à son interlocutrice.

-Effectivement, je suis originaire de Stratholme. J'était agé de 10 ans quand notre ville fut en partie détruite par le prince Arthas. Heureusement pour moi, mes parents ayant eu peur de l'avancée du fléau ont préférés m'envoyer chez mon oncle ici même, en Hurlevent. Eux ne s'en sont malheureusement pas sortis. J'ai passé ma jeunesse entre étude religieuse et maniement des armes. J'ai également combattu en Norfendre, et en Pandarie. Je suis revenu récemment afin de prendre du repos auprès de l'Abbaye du Comté-du-Nord.
Je suis désormais à la recherche d'un Ordre dans lequel m'investir et mettre mon expérience à profit.


Ces quelques phrases ranimèrent des souvenirs chargés d'émotions chez le Paladin, qui resta impassible malgré tout.
Souvenez-vous, nous sommes des paladins, notre idéal exclut la vengeance. Si la passion éveille en nous le goût du sang, nous nous ravalerons nous-même au rang des orcs.
Avatar de l’utilisateur
Manilius
 
Messages: 21
Inscription: Ven 25 Juil, 2014 11:01 pm
Localisation: En patrouille près de la Garnison.

Re: (Candidature) Apius Manilius

Messagepar Elisabelle » Mer 30 Juil, 2014 4:32 pm

Strathome. Elisabelle ne connaissait pas vraiment la ville. Elle avait vu les ruines lors de son passage dans le Nord quelques mois plus tôt, mais n'avait jamais eu la chance de la connaître avant la guerre. Elle connaissant néanmoins quelques personnes originaire de la même cité et hocha la tête. Elle allait s'enquérir de son expérience du combat quand le jeune homme enchaîna de lui-même. Ce garçon avait l'air bavard! Elle l'écouta donc jusqu'au bout, haussant les sourcils à la mention de la Pandarie et du Norfendre, sans toutefois l'interrompre. Quand il se tut, elle resta un moment silencieuse, détaillant le paladin.

"Je vois. Vous n'êtes pas le seul à avoir perdu votre foyer, quoique vous n'ayez pas vraiment grandi là bas, mais passons. Vous êtes donc paladin. C'est intéressant, je ne vous dirais pas le contraire, ayant moi même prononcé le Serment, comme beaucoup des nôtres. Qu'est ce qui vous a poussé à embrasser cette voie? On ne la prend jamais par hasard, même si nos raisons semblent au début... sans lien avec la Lumière. Était-ce dans l'idée de vous venger? Pour servir votre prochain?"

Elle laissa échapper un petit rire en se souvenant d'une autre raison, sans la proposer. Secouant la tête pour reprendre son sérieux, elle enchaîna presque immédiatement.

"Les études pour devenir un paladin digne de ce nom sont longues. D'après ce que vous dites, et malgré votre jeune age, vous avez déjà beaucoup voyagé. Le Norfendre, la Pandarie... Ces voyages ne sont pas anodins, non plus que les campagnes qui s'y sont déroulées. Sous quel mandat vous y êtes vous rendu? J'imagine que vous n'avez pas souscrit dans l'armée hurleventine, sinon vous seriez actuellement en train de faire le pied de grue devant Orgrimmar..."

La draenei se tut en voyant la mine légèrement déconfite du jeune homme. Cela ne faisait pas 10 minutes qu'il était devant le Bastion et voilà qu'il se trouvait littéralement bombardé de questions! Laissant le temps au paladin de répondre, elle replaça une mèche de cheveux échappée de sa queue, ajusta son casque sous son bras et recroisa les bras.
Fermez les yeux, voyez la Lumière.

Elisabelle de Lénault
Avatar de l’utilisateur
Elisabelle
Chevalier
 
Messages: 1756
Inscription: Sam 10 Nov, 2012 10:00 pm
Localisation: Aux créneaux

Re: (Candidature) Apius Manilius

Messagepar Manilius » Dim 03 Aoû, 2014 9:16 am

(HRP: Désolé, vacance oblige, je n'avais plus d'accès à Internet pendant quelques jours.)

"Je vois. Vous n'êtes pas le seul à avoir perdu votre foyer, quoique vous n'ayez pas vraiment grandi là bas, mais passons. Vous êtes donc paladin. C'est intéressant, je ne vous dirais pas le contraire, ayant moi même prononcé le Serment, comme beaucoup des nôtres. Qu'est ce qui vous a poussé à embrasser cette voie? On ne la prend jamais par hasard, même si nos raisons semblent au début... sans lien avec la Lumière. Était-ce dans l'idée de vous venger? Pour servir votre prochain?"

Le Jeune Paladin esquissa un sourire en voyant la jeune Draenei sourire, mais se ravisant immédiatement. Il devait rester neutre, et n'était pas là pour passer du temps à s'esclaffer.
Il allait répondre quand celle-ci repris la parole. Il écouta, impassible.

"Les études pour devenir un paladin digne de ce nom sont longues. D'après ce que vous dites, et malgré votre jeune age, vous avez déjà beaucoup voyagé. Le Norfendre, la Pandarie... Ces voyages ne sont pas anodins, non plus que les campagnes qui s'y sont déroulées. Sous quel mandat vous y êtes vous rendu? J'imagine que vous n'avez pas souscrit dans l'armée hurleventine, sinon vous seriez actuellement en train de faire le pied de grue devant Orgrimmar..."

Le Défenseur de la Lumière était un peu troublé. Mais il tacha de n'en rien laisser paraitre.
Les questions que lui posait la Jeune Paladin ne lui paraissaient pas autant surprenantes que la situation. La nuit commençait à tomber, et il passait un entretien, pour ne pas dire un interrogatoire au pied d'un bâtiment qui semblait être le leur. Cela était probablement son habitude à faire les choses de manière un peu trop formelles qui lui jouait des tours.
Il attendit une seconde, voir si la jeune femme reprendrait la parole, avant de lui répondre.

-Je tacherai de faire court, tout en restant complet dans mes réponses, afin de ne pas oublier les questions que vous me posez avant d'y répondre.

Il se tassa bien sur ses pieds, serra son poing droit qu'il avait dans le dos depuis le début, et commença un rapide monologue.

-Protéger le faible, faire régner la justice et vaincre le mal jusque dans les recoins les plus sombres de ce monde. Voilà ce pourquoi je suis devenu Paladin. La vengeance? Me laisser aveugler par la vengeance me ferait perdre toute objectivité. Je suis ce que je suis pour servir la Lumière, pas mes intérêts propres.


Il s'arrêta un court instant, se remémorant les questions, puis repris.

-Ces voyages ne sont effectivement pas anodins, et quelle que soit la raison pour laquelle on s'y engage, on y garde toujours une trace, quelque part à l'intérieur.
Je me suis engagé en Norfendre aux côtés de la Croisade d'Argent, sous les ordres du grand Tirion Fordring. Arthas devait être jugé, et le fléau repoussé.
Je ne suis pas sorti indemne de cette première campagne, et ai mis 2 longues années à me remettre totalement sur pied, ainsi qu'à retrouver mon niveau de combat.
2 longues années durant lesquelles j'assistai presque impuissant à l'ascension puis la défaite d'Aile de Mort.
Je fut hébergé par les Frères de la cathédrale de la Lumière d'Hurlevent pendant tout ce temps.
Ma foi et mon aptitude à défendre les autres étant revenus plus grands qu'auparavant, je pris l'initiative de ne pas rejoindre la Croisade Ecarlate, pour me battre aux côtés de ceux qui m'eurent protégé lorsque j'était faible: je me mis sous les ordres du Roi Wrynn jusqu'à mon retour il y a quelques semaines de cela.
Je suis depuis accueilli à l'Abbaye du Comté-du-Nord, où je prend un peu de repos.
Tout en cherchant une noble cause à rejoindre. J'espère avoir répondu à vos questions Madame.


Le jeune Humain avait vissé ses yeux dans ceux de la Jeune Draenei jusqu'à ce qu'il cesse de parler.
Il ne prononça plus un mot, attendant une réaction de la jeune Femme.
Souvenez-vous, nous sommes des paladins, notre idéal exclut la vengeance. Si la passion éveille en nous le goût du sang, nous nous ravalerons nous-même au rang des orcs.
Avatar de l’utilisateur
Manilius
 
Messages: 21
Inscription: Ven 25 Juil, 2014 11:01 pm
Localisation: En patrouille près de la Garnison.

Re: (Candidature) Apius Manilius

Messagepar Elisabelle » Dim 03 Aoû, 2014 10:18 am

"Protéger le faible, faire régner la justice et vaincre le mal jusque dans les recoins les plus sombres de ce monde. Voilà ce pourquoi je suis devenu Paladin."

Dès les premiers mots, Elisabelle ne put retenir son sourire. Bien sûr, il était jeune. Et malgré les voyages et les combats auxquels il aurait pu participé, son engagement était suffisamment récent pour qu'il garde les idées inculquées à l'école. Faisant un demi pas en arrière, elle s'adossa finalement au muret, tout en écoutant attentivement le récit de son parcours.

A chaque changement de lieu, elle hochait la tête, soit pour marquer sa connaissance, soit pour prendre note de son voyage. Lorsqu'il se tut, elle observa le visage du paladin, cherchant plus précisément son âge. Enfin, y renonçant, elle pencha la tête, toujours souriante.

"Donc, vous aimez voyager. C'est bien pour un soldat. Le Norfendre, puis à ce que j'ai compris, la Pandarie. C'est bien loin des combats que nous menons dans le Nord, qui ne sont pas les batailles rangées si chères au coeur du Roi Varian. Mais nous y reviendrons. Pour l'heure, j'ai l'impression que vous changez de maitre aussi souvent qu'un chien sauvage - sans vouloir vous offenser, bien sûr. Vous dites avoir fait la guerre en Norfendre, jusqu'à la défaite du Roi Liche. Puis, vous avez mis deux ans à vous en remettre... Deux années entières. Etait ce une blessure physique qui vous marquait à ce point? Ou les séquelles psychologiques des combats?"

Elle redressa la tête, fixant le paladin dans la yeux.

"Mais je m'égare. Je comprends votre retour à Hurlevent suite à la campagne de Norfendre. Par la suite, vous vous êtes engagé auprès du Roi. Et puis... vous décidez, comme ça, de quitter les rangs de l'armée pour vous joindre à l'Ost Pourpre. Excusez moi, mais ces sauts de puce sont un peu génantes, voyez vous? Qui nous dit que vous n'allez pas, dans un an, ou peut être deux, changer une fois encore d'allégeance? Nos conditions sont rudes. Les campagnes que nous menons sont difficiles tant physiquement que psychologiquement. Qu'est ce qui nous dit que vous n'allez pas jeter l'éponge, comme vous l'avez fait après le Norfendre et la Pandarie? Et sans attendre votre congé, apparemment..."

Son sourire, bien que toujours présent, n'était plus aussi large qu'au début. Et dans son regard, fixé à celui du jeune paladin, brulait une flamme qui aurait fait frémir même les vétérans les plus aguerris.
Fermez les yeux, voyez la Lumière.

Elisabelle de Lénault
Avatar de l’utilisateur
Elisabelle
Chevalier
 
Messages: 1756
Inscription: Sam 10 Nov, 2012 10:00 pm
Localisation: Aux créneaux

Re: (Candidature) Apius Manilius

Messagepar Manilius » Dim 03 Aoû, 2014 11:38 am

... Pour l'heure, j'ai l'impression que vous changez de maitre aussi souvent qu'un chien sauvage - sans vouloir vous offenser, bien sûr. ...

Le jeune humain fronça légèrement les sourcils. C'était il mal exprimé? Ou la jeune femme cherchait elle simplement à le déstabiliser? Il la laissa continuer sans l'interrompre.

...Etait ce une blessure physique qui vous marquait à ce point? Ou les séquelles psychologiques des combats?

La question resta dans un coin de la tête du Paladin qui écouta calmement la suite du discours de son interlocutrice.

... Excusez moi, mais ces sauts de puce sont un peu génantes, voyez vous? Qui nous dit que vous n'allez pas, dans un an, ou peut être deux, changer une fois encore d'allégeance? ...

Il était de plus en plus persuadé que la jeune femme cherchait à le déstabiliser. En tous cas, c'est ce qu'il semblait le plus vraisemblable, car sinon, était ce bien la place d'un Paladin que de douter de la sincérité et de l'implication d'un autre Paladin?
Il la laissa finir avant de lui répondre.

Qu'est ce qui nous dit que vous n'allez pas jeter l'éponge, comme vous l'avez fait après le Norfendre et la Pandarie? Et sans attendre votre congé, apparemment...

Le jeune Humain ne préféra pas retenir le ton méprisant de la Draenei. Jeter l'éponge? A quel moment avait il jeté l'éponge.
Il ne retint pas non plus son regard plein de satisfaction. Soit cette personne était une très bonne simulatrice, soit elle éprouvait un réel plaisir à se placer au dessus des autres.
Mais était ce bien là la place d'un Paladin?

Il écarta cette dernière pensée avant de répondre à cette nouvelle volée de questions.

-Pour ce qui en est de ces 2 années, comme je vous l'ai indiqué, il m'a fallu 2 ans pour me remettre d'une blessure, physique bien entendue, mais également pour retrouver mon niveau. Cela vous parait probablement long, mais j'estime que si j'ai failli perdre la vie une fois, je devrais être plus fort pour la prochaine épreuve. Au risque de mourir une fois pour toutes. J'ai donc, effectivement, pris ces 2 années pour retrouver un niveau me permettant de donner tout ce que je suis en mesure de donner.

Il attendit une réaction de son interlocutrice, qui n'arriva pas, puis poursuivi.

-Pour ce qui en est de mes sauts de puce de chien sauvage, comme vous le dites si fièrement, je pense n'avoir peut être pas utilisé les bons termes. La Croisade Ecarlate m'a formé, m'a appris à devenir le Paladin que je suis aujourd'hui. Et disons simplement que ma formation est arrivée à son terme suite à notre victoire en Norfendre. Mon choix s'est ensuite naturellement tourné vers ceux qui m'ont accueilli pendant ma période de remise sur pied. Comprenez moi bien, je n'ai pas prêté allégeance au Roi Wrynn ou à l'Armée de Hurlevent. J'ai souhaité, en mon nom propre, leur apporter mon aide pour la Campagne en Pandarie. Voilà chose faite, cette campagne étant terminée.
Est il juste de dire que quelqu'un jette l'éponge lorsqu'il atteint le but qu'il s'est fixé?


Il laissa un court silence lier la suite de sa réponse.

-Pour faire simple, et être sur que nous comprenions la même chose Madame, j'ai combattu Arthas aux côtés de la Croisade d'Argent, pour confirmer ma qualité de Paladin. J'ai combattu en Pandarie aux côtés du Roi Wrynn, pour le remercier de m'avoir accueilli et héberger. Mes dettes sont payées, mon devoir est fait. Aujourd'hui je suis libre de tout devoir, et souhaite me mettre au service de la noble cause qu'est la votre: bouter les réprouvés hors des Terres du Nord.
Si je me joint à votre Ordre, je ne jetterai l'éponge, ni ne vous quitterai tant que cet objectif ne sera pas atteint, comme je l'ai fait précédemment.
Et, je dois dire que si nous arrivons à récupérer Lordaeron, il sera toujours temps pour moi de prendre la décision qui s'imposera à ce moment.


Il cessa de parler, et maintenu un regard neutre mais fier. Il ne souhaitait pas être comparé à un lâche ou à un traitre. Et il espérait par dessus tout, ne jamais devoir en être un.
Souvenez-vous, nous sommes des paladins, notre idéal exclut la vengeance. Si la passion éveille en nous le goût du sang, nous nous ravalerons nous-même au rang des orcs.
Avatar de l’utilisateur
Manilius
 
Messages: 21
Inscription: Ven 25 Juil, 2014 11:01 pm
Localisation: En patrouille près de la Garnison.

Re: (Candidature) Apius Manilius

Messagepar Elisabelle » Dim 03 Aoû, 2014 12:34 pm

Elisabelle sourit. Ce paladin lui rappelait sa propre jeunesse, si loin en arrière. Cette manière de relever la tête après avoir été rabaissé, presque humilié et d'envoyer voler les convenances pour répondre avec verve la ramena dans l'Oshu'Gun. Quand elle se dressait face à ses instructeurs pour leur renvoyer leurs belles paroles dans les cornes. Ce souvenir la fit sourire plus largement encore.

"Eh bien, eh bien. Quelle sortie. Ne vous offusquez pas de mes questions, jeune homme, elles ne sont que le prélude à votre candidature. Vous comprendrez qu'un ordre comme le notre se doit de vérifier non seulement la valeur au combat mais aussi la moralité de ses membres. Nous ne sommes pas l'armée régulière."

Elle laissa échapper un petit rire joyeux et se décolla du muret en frappant dans ses mains.

"En ce qui concerne votre moralité, je pense que nous sommes fixés maintenant. Dites moi, quel genre d'arme maniez vous? L'épée? La masse? Utilisez vous un bouclier?"

Elle le jaugea un instant avec une petite flamme amusée dans le regard, puis hocha la tête, sa décision prise.

"Allons, nous allons voir ça en action! J'allais m'entrainer avec mon chevalier au maniement du bouclier. Si vous voulez bien me suivre, nous en profiterons pour tester votre connaissance des armes et de la Lumière."

D'un geste de la main, elle invita le paladin à la suivre à travers la cours vers une salle d'où s'échappaient des bruits de lutte. Tout en marchant, Elisabelle reprit la parole.

"En ce qui concerne les combats... Vous avez dû combattre le Fléau dans le Nord avec toutes les abominations que cela comporte. Et j'imagine que les Mogus et autres créatures exotiques de Pandarie n'ont plus de secret pour vous. Mais seriez vous prêt à combattre et détruire des Réprouvés? Leur condition en fait des cibles difficiles à abattre, puisque leur vie s'est déjà achevée. Il y a aussi le fait qu'à l'origine, ils étaient humains. Des membres de votre propre race, transformés en abominations certes, mais qui peut être avaient des liens de parenté avec vous. Pourriez vous, sans sourciller, obéir à un ordre qui vous amènerai à détruire ceux qui pourraient être votre famille?"

Elle s'arrêta à l'entrée de la salle d'arme, inscrivit son nom et celui du paladin sur un registre et pénétra dans l'armurerie. Là, elle se tourna vers le candidat et tendit la main.

"Je vais prendre vos armes. Pour l'entrainement, ou des tests, nous utilisons des armes d'entrainement uniquement. Pour éviter les blessures inutiles."

Elle se retint de jeter un coup d'oeil dans la salle d'arme où les bruits semblaient indiquer un combat particulièrement intense entre plusieurs adversaires.
Fermez les yeux, voyez la Lumière.

Elisabelle de Lénault
Avatar de l’utilisateur
Elisabelle
Chevalier
 
Messages: 1756
Inscription: Sam 10 Nov, 2012 10:00 pm
Localisation: Aux créneaux

Re: (Candidature) Apius Manilius

Messagepar Manilius » Dim 03 Aoû, 2014 2:02 pm

Manilius ne fut qu'en partie surpris de voir la jeune Draenei sourire avant de s'adresser à lui. L'expression de son visage changea aussi légèrement comme si elle lui paraissait plus ouverte.
Il compris rapidement qu'il ne s'était pas trompé et que cette attitude était plus une forme de test qu'un réel mépris de la part de la jeune femme.

"En ce qui concerne votre moralité, je pense que nous sommes fixés maintenant. Dites moi, quel genre d'arme maniez vous? L'épée? La masse? Utilisez vous un bouclier?"

Le jeune Humain répondit simplement en écartant son bras gauche, qui portait toujours son casque, laissant apparaitre une épée à une main dans son fourreau, lui même attaché à la ceinture du Paladin. Puis il fit un quart de tour sur lui même afin d'indiquer le bouclier qu'il portait dans son dos, avant de se remettre face à la Paladin.

"Allons, nous allons voir ça en action! J'allais m'entrainer avec mon chevalier au maniement du bouclier. Si vous voulez bien me suivre, nous en profiterons pour tester votre connaissance des armes et de la Lumière."

Acquiesçant de la tête, le Paladin suivi la jeune femme qui lui indiqua la marche à suivre. Traversant une cour, ils s'approchèrent d'un endroit d'où se laissaient entendre des bruits de combat.

"En ce qui concerne les combats... Vous avez dû combattre le Fléau dans le Nord avec toutes les abominations que cela comporte. Et j'imagine que les Mogus et autres créatures exotiques de Pandarie n'ont plus de secret pour vous. Mais seriez vous prêt à combattre et détruire des Réprouvés? Leur condition en fait des cibles difficiles à abattre, puisque leur vie s'est déjà achevée. Il y a aussi le fait qu'à l'origine, ils étaient humains. Des membres de votre propre race, transformés en abominations certes, mais qui peut être avaient des liens de parenté avec vous. Pourriez vous, sans sourciller, obéir à un ordre qui vous amènerai à détruire ceux qui pourraient être votre famille?"

Ces questions, bien évidemment, il se les était déjà posées. Comme tous les Paladins avant lui depuis l'arrivée du fléau, probablement. Il lui répondit sans hésiter.

-Qu'ils soient plus difficile à détruire, cela ne compte que trop peu. J'estime que tant qu'un ennemi n'a pas rendu son âme, un adversaire peut toujours m'ôter la vie. Je donne donc le maximum quoi qu'il arrive. Pour ce qui en est de ce qu'ils étaient auparavant, aujourd'hui ils ne le sont plus. Et même si ce qui leur est arrivé est regrettable, il ne faut pas qu'ils puissent engendrer de nouvelles morts. Et par respect pour ce qu'ils étaient avant, leur âme mérite d'être purifiée, et non torturée.
Je n'hésiterai donc pas, le moment venu.


Arrivés tous deux devant une salle, la jeune femme nota quelque chose sur ce qui semblait être un registre, puis souhaita récupérer les armes de Manilius. Il s'exécuta sans poser de questions, enfila son casque avant de sortir son épée de son fourreau, et lui tendit tout en détachant son bouclier de l'autre main, afin d'en faire de même.

Des bruits de combat assez prononcés semblaient provenir de la salle derrière eux, et le Paladin se demanda face à quel genre d'adversaire il allait se retrouver en la personne d'Elisabelle. Ils avaient certes reçu le même apprentissage martial, en tant que Paladin. Mais elle était à n'en pas douter plus expérimentée que lui. Le doute le traversa un instant, et il fit en sorte de ne pas se déconcentrer. Etre plus faible que son adversaire est une chose, se faire ridiculiser en est une autre.
Souvenez-vous, nous sommes des paladins, notre idéal exclut la vengeance. Si la passion éveille en nous le goût du sang, nous nous ravalerons nous-même au rang des orcs.
Avatar de l’utilisateur
Manilius
 
Messages: 21
Inscription: Ven 25 Juil, 2014 11:01 pm
Localisation: En patrouille près de la Garnison.

Re: (Candidature) Apius Manilius

Messagepar Elisabelle » Dim 03 Aoû, 2014 3:22 pm

Le paladin semblait bien sûr de lui lorsqu'il répondit à sa question. Elisabelle hocha la tête et murmura un petit "Ah... La jeunesse..." avant de déposer ses armes et celles de l'humain. Elle aperçut une lueur d'inquiétude dans le regard du candidat lorsqu'il entendit un bruit sourd dans la salle annexe - probablement un adversaire qui qui chutait et heurtait violemment le mur. Un sourire aux lèvres, presque impatiente de la suite, elle s'employa à trouver une arme et un bouclier corrects dans le fouillis d'armes en tout genre.

Une fois le paladin équipé convenablement, Elisabelle vérifia que son armure était bien fixée, de bonne qualité et suffisamment couvrante pour le protéger tout en n'étant pas trop lourde. Bref, les petits détails de l'avant-entrainement. Enfin, plus ou moins satisfaite du candidat, elle s'empara d'une masse et d'un bouclier sur un râtelier à part et fit signe à Manilius de la suivre.

Dans la salle d'arme, outre les quelques râteliers dressés dans un coin, on ne pouvait voir qu'un grand espace entouré d'une sorte de barrière en corde. A cette vue, la draenei hocha la tête: ainsi, on travaillerai les placements en zone réduite. Bien. Mais ce qui attirait le plus le regard ne pouvait être que les combattants au centre de la salle.

Un homme en armure blanche, une longue épée en main droite, un bouclier dans la gauche, casque rabattu faisait front à quatre gardes, eux aussi en armure. Ca et là, trois autres gardes gisaient au sol, inconscients ou gémissant, bientôt rejoins par un quatrième. Ne restaient, dans l'espace de combat, que le paladin - puisque paladin il était, vu son utilisation répétée de la Lumière - et trois gardes. Ceux ci se jetèrent ensemble sur leur adversaire, enchainant les attaques et les bottes... Pour finalement rejoindre leurs camarades au sol.

Toujours souriante, quoi que plus largement maintenant, Elisabelle s'avança dans la salle jusqu'aux limites de corde et salua militairement le paladin, resté seul debout au milieu.

"Beau combat, Monseigneur. On va devoir remplacer la garde de demain..."

Elle lui tendit une sorte de serviette pour qu'il essuie son front en sueur en faisant signe aux deux gardes assez vaillants pour se relever d’emmener leurs compagnons à l'infirmerie.

"Elis'! Te voilà enfin. Dépêche toi, ou tu finiras avec eux."

Avisant le candidat, le chevalier adressa un regard interrogateur à la draenei.

"Vous auriez plus de mal avec moi qu'avec eux! Voici Apius Manilius, un nouveau candidat. Il est paladin, et je me suis dit que puisque nous devions nous entrainer il serait intéressant de tester un peu ses compétences." Se tournant de moitié vers le candidat. "Jeune homme, je vous présente Ser Hadariel Saer. Chevalier de l'Ost Pourpre."

La main sur la masse à sa ceinture, elle attendit la réaction du candidat, apparemment moins certain de son état à la sortie de la salle.
Fermez les yeux, voyez la Lumière.

Elisabelle de Lénault
Avatar de l’utilisateur
Elisabelle
Chevalier
 
Messages: 1756
Inscription: Sam 10 Nov, 2012 10:00 pm
Localisation: Aux créneaux

Re: (Candidature) Apius Manilius

Messagepar Hadariel » Lun 04 Aoû, 2014 2:46 pm

Hadariel était au centre de la salle d'entrainement, il combattait des gardes en attendant son écuyère pour l’entraîner. Il mit rapidement au tapis ses adversaires. Quand il eu finit de reprendre son souffle il vit son écuyère arriver.

"Beau combat, Monseigneur. On va devoir remplacer la garde de demain..."

C'est alors qu'Elisabelle lui donna une serviette pour qu'il puisse s’essuyer le front, ce qu'il fit.

"Elis'! Te voilà enfin. Dépêche toi, ou tu finiras avec eux."

C'est alors qu'il remarqua l'homme à côté de son écuyère, son regard se durcit.

"Vous auriez plus de mal avec moi qu'avec eux! Voici Apius Manilius, un nouveau candidat. Il est paladin, et je me suis dit que puisque nous devions nous entrainer il serait intéressant de tester un peu ses compétences." Elle se tourna de moitié vers le candidat. "Jeune homme, je vous présente Ser Hadariel Saer. Chevalier de l'Ost Pourpre."

Hadariel regarda avec un grand sourire le candidat.

"C'est gentil de m'emmener de quoi m’entraîner Elis ! Je n'ai justement plus d’adversaires, ils sont, comment dire, hors combat..."

Hadariel montra les gardes amener hors du ring leurs camarades.

"Alors Apius Manilius, j'espère que mon écuyère ne vous a pas fait peur ou mal traité. Si c'est le cas dîtes le moi, sinon vous voulez rejoindre notre Ordre ? Et je vois que vous êtes en tenue ! Formidable ! Venez donc, on va voir ce que vous valez."

Hadariel invita Elisabelle et Manilius dans "l'arène". Trois paladin en armure lourde avec des bouclier, voilà un combat des plus intéressant.

"Manilius, donnez tout ce que vous avez, on reparlera de la candidature une fois que j'aurai vu vos aptitudes au combat."

Hadariel vit le jeune paladin déglutir et avoir un petit peur mais qui resta néanmoins très concentré.

"Elis', tu seras son frère d'arme pour le combat, on va faire du Deux contre un, tu es prête ?"

Son écuyère quand à elle était heureuse que le combat commence

"Et ben vam... Euh c'est partit !"

Hadariel chargea rapidement en direction de son écuyère et lui donna un coup de bouclier pour la renverser, elle para le coup avec son bouclier mais fut déstabilisée. Hadariel porta alors son attention vers le candidat et lui donna un coup d'épée qu'il para lui aussi. Il afficha alors un grand sourire.

"Bien ! Je sens qu'on va rire !"

Hadariel se remit en place en attendant l'attaque de l'un ou de l'autre.
« Les photos sont là, et il ne te reste plus qu’à les prendre. »

Robert Capa

Hadariel Saer
Avatar de l’utilisateur
Hadariel
Chevalier
 
Messages: 1341
Inscription: Mer 12 Jan, 2011 8:18 pm
Localisation: Dans la chapelle

Suivante

Retourner vers Candidatures acceptées
Retourner vers Index du forum

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron