Retourner vers Aux Portes du Bastion

[CANDIDATURE] CHILDERIQUE TERRENEUVE

Vous y êtes accueilli par l'Adjoint Rainer, qui vous demande votre laisser-passer d'une façon quelque peu tatillonne.

[CANDIDATURE] CHILDERIQUE TERRENEUVE

Messagepar Childérique » Mer 17 Aoû, 2016 11:22 pm

"Cela faisait trois longs mois que le siège de Lordaeron duré. Le soleil commencé a se levé.
Childérique, aidé par son brave écuyer, enfile ce qui fut la plus belle armure jamais forgée par les nains de Forgefer mais abimé par les multiples batailles qui l'on menées, lui et son armée, au portes de la capitale réprouvée.

-Prévenez tous mes lieutenants, nous lancerons l'attaque à l'aube.

Il sent une nouvelle fois cette boule qui lui tiraille le ventre, comme avant chaque combat, il songe aux hommes qui avait péris, et qui allait périr pour qu'à nouveau les cloches de Lordaeron sonnent dans les Royaumes du Nord.

- Que l'on m'apporte mon cheval!

Enfin la bataille de sa vie aller débuter, il touchait son but ultime du bout des doigts. il s'avançe, sur son étalon d'un blanc pur, devant ses troupes et se tourna vers elles, dos a l'armée réprouvée. Il se racle la gorge et commence son discours qu'il prépare depuis la première fois qu'il a touché une épée.

-Chevaliers, venu des quatres coins d'Azeroth, aujourd'hui est le début d'une nouvelle page dans l'histoire !
Aujourd'hui nous allons vaincre les derniers réprouvés retranchés dans nos terres, dans notre ville, sur notre trône ! Aujourd'hui nous allons venger nos ancêtres lâchement exterminé par cette pourriture.

Les hommes hurlent durant la brève pause marquée par Childérique.

-Aujourd'hui, je veux entendre les cloches sonnées, aujourd'hui je veux que les bardes chantent la plus belle victoire, depuis la mort du Roi Liche, remporté par les forces de l'Alliance, Aujourd'hui je veux voir l'herbe rouge de notre sang, car ainsi les réprouvés auront de quoi boire dans leurs tombes, L'heure de votre gloire est arrivée, je suis fier de chacun d'entre vous, je suis fier de levé une dernière fois mon arme et crié une dernière fois.

Les hommes, impatient tirent leurs épées de leurs fourreaux.

-POUR LORDAERON !


Son cheval s'élança, Childérique est le premier a percuté les rangs ennemis, il sent son corps souffrir sous les coups, son sang coulé, mais il continue, un... dix... puis cent... et la voila, chevauchant son cheval, ou ce qu'il en reste..

-Sylvanas !

Il s'apprête a lancé sa lance sur la réprouvée quand il entend une voix forte mais familière s'élevé "

-Childérique ! Penses-tu que les vaches nous servent leur lait sur un plateau ?!

Cette réplique, Childérique l'entendait tous les matins...

-J'arrive père ! Juste un instant.

Childérique se leve, loin des combats dont il rêve si souvent, devant cette affiche qu'il avait récupérait par hasard dans la forêt, on pouvait y lire "L'OST POURPRE A BESOIN DE VOUS !"
Childérique est un jeune humain né dans une ferme proche de l'abbaye de Comté du Nord. Il est physiquement communs pour un humain grand, robuste, bruns, mais ses traits montrent une origine proche des anciens Royaumes du Nord d'où vient sa famille, qui a fui la menace réprouvée.
Il sort de sa chambre, décidé à prendre son destin en main.
Son père, un homme marqué par le dur labeur de sa ferme, voyant son fils arrivé les étoiles dans les yeux lui posa une question, récurrente ces derniers temps.

-Tu as encore rêvé de conquête à ce que je vois ? Ecoute j'ai longtemps réfléchi a ta demande quand tu a trouvé ce papier dans la forêt, je pense que ton destin est la bas. Je t'ai gardé quelques pièces, va mon fils honore nos ancêtres.

-Mais père comment ferai vous sans moi à la ferme ? Je ne peut pas vous laisser seul vous me l'avais répété sans cesse. Qui plus est il ne voudront jamais de moi, je suis qu'un fermier...

-Qu'un fermier ? D'après toi, qui nourrit tous ces chevaliers ? D'après toi, qui le fournit les chevaux ? Il n'y a pas de petit métier dans la guerre ! Si tu ne sait pas te battre, si tu ne peux être utile lors des combats alors soit le avant pour préparer la victoire, et pour la ferme je me débrouillerai. Ta place n'est pas ici, mais près de tes ancêtres, à Lordaeron ! Tu es prêt mon fils, j'ai toujours su qu'un membre de notre famille prendrait les armes pour nous vengés, tous ces rêves, c'est un signe, tu est celui qui rendra a notre famille ces terres d'antan. Va mon fils et puisse tu abattre un millier de réprouvé pour moi.

-Bien père, j'honorerai notre famille et l'espoir que vous portez en moi.

C'est en cette belle matinée que Childérique, les maigres économies de son père en poche, pris le chemin de la Garnison du Ruisseau de l'Ouest.
Une fois sur place il rencontre un homme en armure, muni d'une belle moustache dont il semble fier.
Childérique s'incline.

-Sir, je viens m'engager dans l'Ost Pourpre.
Childérique
 
Messages: 11
Inscription: Mar 16 Aoû, 2016 11:53 pm

Re: [CANDIDATURE] CHILDERIQUE TERRENEUVE

Messagepar Adjoint Rainer » Ven 19 Aoû, 2016 10:45 am

Le soleil était doux, ce matin, et Rainer jouissait de cette générosité pour réchauffer lentement ses vieux os. Une goutte de sérénité dans un océan de nervosité : depuis que l'invasion de la Légion avait débuté, la Garnison n'était plus que fer et acier. La forge fonctionnait à plein régime, et la discipline s'était hissée d'un cran. Nul ne savait quand l'Ost partirait, mais il partirait, c'était certain.

Aussi, l'arrivée de bon matin de ce que l'Adjoint ne pouvait désigner autrement que par le terme gentiment méprisant de péquenaud fut-il de nature à l'agacer.

Evaluant sans ménagement l'importun, il lustra sa moustache légendaire tout en le prenant de haut.

Ecoute, mon gars. Tu es au bon endroit, mais je ne sais pas si c'est une bonne idée d'y venir. Tu as quoi, comme expérience militaire ? Tu sais comment c'est, la vie sur le front ? Tu veux vraiment abandonner les tiens pour autant de souffrance ?
Avatar de l’utilisateur
Adjoint Rainer
 
Messages: 499
Inscription: Sam 17 Nov, 2007 6:59 pm

Re: [CANDIDATURE] CHILDERIQUE TERRENEUVE

Messagepar Childérique » Ven 19 Aoû, 2016 2:13 pm

Childérique sent le regard méprisant de l'adjoint le regarder de haut en bas, qui plus est, le ton donné dans les questions posées par l'homme veut clairement lui rappeler son statut social. Mais il a l'habitude de ces personnes "bien nés" comme le dit son père, il ne se laisse pas impressionner.

Une bonne idée d'être ici ? qui est assez fou pour dire que tuer et mourir pour sa cause est une bonne idée..
Je n'ai pas d'expérience militaire, mais trouvez moi un homme ou une femme qui est né l'épée à la main, tous soldat à un jour appris à se battre, apprenez moi à lever un bouclier et je prendrai des coups pour votre cause, apprenez moi a tenir une épée, et je tuerai vos ennemis, nos ennemis. Mon père m'a appris le respect et l'obéissance, je suis prêt a servir.

Childérique observe les réactions de l'adjoint, il sent le stress et l'adrénaline monter en lui au fur et a mesure des réponses qu'il donne.

Pour ce que je sais de la vie au front, je suis comme ceux qui n'y sont jamais aller, ignorant à ce sujet. Mais comment pourrais-je savoir ce qui s'y passe ? soit y on meurt soit on en parle pas. Le seul moyen de connaître la vie au front c'est d'y aller et le seul moyen d'y aller c'est de s'engager.
Et non je ne suis pas prêt à souffrir, mais à mourir oui.

Childérique se tait, prend une posture plus droite, simulant maladroitement un salut militaire.

Oui, je suis prêt à apprendre.

Sur ces paroles Childérique s'incline a nouveau.

Sir, je me suis trompé, je ne suis pas ici pour m'engager, je viens pour mourir pour l'Ost Pourpre.
Childérique
 
Messages: 11
Inscription: Mar 16 Aoû, 2016 11:53 pm

Re: [CANDIDATURE] CHILDERIQUE TERRENEUVE

Messagepar Adjoint Rainer » Sam 20 Aoû, 2016 7:15 am

Rainer ricana dans sa moustache.

C'est à la portée du premier venu de mourir. Cela ne vous rend pas utile pour autant.

Le vétéran soupira. En quelques décennies, il avait enterré plus que son lot de jeunes gens exaltés, de camarades valeureux fauchés sans préavis.
Il n'y avait pas de raison que ça s'arrête.

Je vais voir ce que je peux faire pour toi. Attends ici.

Et Rainer de pénétrer dans la Garnison, à la recherche d'une personne susceptible d'accueillir le fermier.
Avatar de l’utilisateur
Adjoint Rainer
 
Messages: 499
Inscription: Sam 17 Nov, 2007 6:59 pm

Re: [CANDIDATURE] CHILDERIQUE TERRENEUVE

Messagepar Childérique » Sam 20 Aoû, 2016 2:21 pm

Childérique voit que l'adjoint le méprise fortement, mais il se dit qu'il n'est pas le premier à avoir subi cette épreuve et que ce n'est pas maintenant qu'il abandonnera, "je ne retournerai pas à la ferme" pense t'il.

Voyant l'adjoint rentrer dans la garnison, Childérique patiente en observant les alentours. Le Soleil est de plus en plus haut dans le ciel et ses rayons baignent la forêt d'une douce chaleur. Une belle matinée pour démarrer une nouvelle vie.
Childérique
 
Messages: 11
Inscription: Mar 16 Aoû, 2016 11:53 pm

Re: [CANDIDATURE] CHILDERIQUE TERRENEUVE

Messagepar Eleanore » Sam 20 Aoû, 2016 7:13 pm

Rainer avait toujours été un homme de parole. Lorsqu'il avait dit qu'il irait chercher quelqu'un il n'avait pas menti. Et quoi de mieux pour trouver quelqu'un que d'aller dans la grande salle? Une fois n'est pas coutume, Eleanore y était, un livre à la main, une tasse de thé encore fumant devant elle. Elle leva le regard devant l'adjoint et accepta de bonne grâce de le suivre. Il y avait finalement longtemps qu'elle n'avait pas croisé d'autres personnes que les légendes couchés sur ses parchemins.

A l'entrée, elle eut la surprise de voir un tout jeune garçon, débraillé, selon ses critères, mais pas mal nourri. Il avait dans les yeux la fougue de la jeunesse, qui lui tira un sourire bienveillant.

Bonjour mon garçon, je suis Eleanore Hallen, écuyère de l'Ost Pourpre. Notre bon Rainer m'a avertie que tu souhaites entrer dans nos rangs. Pourrais tu te présenter plus avant?

Droite mais aimable, froide sans être hautaine, l'écuyère attendit patiemment que le garçon se présente. La politesse, il n'y avait que ça de vrai, dans ce monde en friche.
Nous serons de glace face au feu de votre haine, ainsi nous noierons votre violence dans la passion de nos eaux.
Avatar de l’utilisateur
Eleanore
Sergent
 
Messages: 239
Inscription: Mar 23 Sep, 2014 11:38 am

Re: [CANDIDATURE] CHILDERIQUE TERRENEUVE

Messagepar Childérique » Sam 20 Aoû, 2016 7:32 pm

Childérique est surpris de voir arrivé une femme, lui qui s'attendais a voir un autre homme, encore plus sévère que l'adjoint. Il s'incline devant la nouvelle venue.

Bonjour Madame, je me nomme Childérique Terreneuve, fils de Thélémil Terreneuve. Je suis né dans les Comtés du Nord, cependant ma famille est originaire de la région de Lordaeron mais a du fuir devant les réprouvés. Je viens à vous pour m'engager à vos côtés, j'ai trouvé une de vos affiches dans la forêt et je me suis de suite senti concerné par votre cause. Le sang qui coule dans mes veines me pousse a venger mes ancêtres. Je suis prêt à apprendre les rudiments de la vie de soldat et à donner ma vie pour votre ordre.

Childérique se tait, il observe les réactions de la femme et attends d'autre questions. Il sait que sa jeunesse et ses origines sont des défauts, mais il fera tout pour pouvoir se battre.
Childérique
 
Messages: 11
Inscription: Mar 16 Aoû, 2016 11:53 pm

Re: [CANDIDATURE] CHILDERIQUE TERRENEUVE

Messagepar Eleanore » Dim 21 Aoû, 2016 12:54 am

Le ton était calme et respectueux. Tout ce qu'on pouvait espérer d'un garçon bien élevé. Le sourire d'Eleanore s'agrandit et elle alla même jusqu'à hocher la tête avec satisfaction. La main sur son livre, calé contre son coude, elle observa un moment le candidat tout en l'écoutant se présenter.

Bienvenue à la Garnison du Ruisseau de l'Ouest, Childérique. Terreneuve, c'est un nom de paysan, n'est ce pas? C'est plus ou moins ainsi que l'on nommait les familles de serfs dans le Nord, à mon époque. Non que ce soit un reproche, loin de là. Sans les paysans, les riches et les soldats n'auraient pas de quoi vivre. Un fait que l'on oublie trop souvent, hélas.

Elle l'observa encore un instant, croisa le regard impassible de Rainer, puis reprit, toujours sur le ton aimable qui la caractérisait depuis de si longues années.

Habituellement, nous faisons entrer les candidats pour les interroger sur leurs motivations et autres questions de ce type. Mais le temps, ce matin, me paraît bien plus propice à une petite promenade dans le domaine. Qu'en dis tu?

Sans véritablement attendre la réponse, et surtout sans regarder l'adjoint qui semblait horrifié à l'idée qu'une écuyère déroge aux règles si longuement établies, elle commença à descendre l'allée menant au Bastion. Tout en marchant, elle remarqua un petit oiseau jaune qui voletait autour du bâtiment. L'été... Une bien belle saison, s'il n'y faisait pas si chaud.

Donc, tu souhaites intégrer les rangs d'un ordre militaire. Soit. C'est un métier comme un autre. Pas plus honorable, ni moins gratifiant que celui de fermier. A t'entendre, ta principale motivation serait de venger des ancêtres que tu n'as pas connus, morts sur une terre où tu n'es jamais allé, pour une cause dont l'origine démarre bien avant ta naissance. Remarquons que c'est une bien piètre motivation, n'est ce pas?

Toujours souriante, un ton plus froid peut être, mais aucune hauteur dans son attitude. Elle s'adressait à un enfant comme une mère à son fils. Ils contournèrent le Bastion, toujours suivis par ce petit oiseau jaune, et se trouvèrent devant le potager, bien gardé par des barrières de bois dur.

Quels sont tes mots, déjà? Je suis prêt à apprendre les rudiments de la vie de soldat et à donner ma vie pour votre ordre.
Il en faudra plus que quelques rudiments, j'en ai peur, pour être utile ici. Quant à donner ta vie pour notre ordre...


D'un geste vif, elle tira une lame fine et longue de son pantalon ample semblable à une jupe. Eleanore se téléporta de quelques centimètres en arrière et posa la pointe de l'épée entre les omoplates du garçon.

Si je te disais que la survis de notre ordre dépendait, dans l'immédiat, de ta mort, que ferais tu? Accepterais tu sans sourciller qu'une inconnue plante une épée étrangère dans ton corps? Ou te battrais tu jusqu'à, éventuellement, mourir au combat? Quel serait ton choix, Childerique Terreneuve, de Comté du Nord?

Le sourire avait disparu. Ses yeux, gris et froids reflétaient la détermination que le Lieutenant Instructeur avait réussi - après bien des heures - à lui inculquer. L'ordre lui même l'avait changée, elle souhaitait maintenant voir si cet enfant serait capable de s'adapter à cette vie. Et à ses conséquences.
Nous serons de glace face au feu de votre haine, ainsi nous noierons votre violence dans la passion de nos eaux.
Avatar de l’utilisateur
Eleanore
Sergent
 
Messages: 239
Inscription: Mar 23 Sep, 2014 11:38 am

Re: [CANDIDATURE] CHILDERIQUE TERRENEUVE

Messagepar Childérique » Dim 21 Aoû, 2016 1:47 am

Childérique apprécie ce qui, pour lui, est une éloge a ses origines paysannes. Combien lui auraient cracher sur le visage en le voyant arrivé..

En effet ma famille a longtemps servi Lordaeron en lui fournissant du lait et de la viande. Aujourd'hui elle le fait pour Hurlevent.

Childérique est déçu par la proposition de promenade, il aurait aimé voir de l'intérieur la garnison, seul endroit inconnu qu'il n'a pas exploré dans la forêt.
Il suit la femme qui n'a manifestement pas attendue de réponse de sa part. Puis viens les questions sur sa motivation, il sent le ton de l'écuyère se refroidir, "une bien piètre motivation" ?

Vous savez, beaucoup de personne vous répondrez qu'elles auraient aimer avoir la chance de pouvoir combattre les réprouvés. Mais c'est idiot et inconscient. Moi, je remercie mes ancêtres d'avoir fuis, d'avoir pu me donner la vie dans un lieu où je pourrai grandir sainement et à l'abri. Mon père m'a raconter les horreurs qui se passent là bas. Me battre pour une cause qui m'est inconnue ? Non elle ne l'est pas, je sens mes veines se gonfler rien qu'a entendre les mots "réprouvé" ou "guerre", je ne sais pas si les esprits existent, certainement, mais mes ancêtres sont à mes côtés, ils crient vengeance. Mon père m'a appris une chose, c'est que la vie d'un homme ne vaut rien, il peut être riche ou puissant, quand il meurt tout s'arrête. il n'y a qu'une chose qui lui reste, c'est la famille et son honneur, je ne me battrai pas pour moi, mais pour l'honneur bafoué de ma famille qui à longtemps servi un royaume et qui compte à nouveau le faire.

Childérique avait souvent fui les discours de son père et se rendait enfin compte de la force de ses paroles.

Childérique vit l'oiseau jaune, comme on en voyait souvent au début de l'été, un oiseau de bonne augure qui était signe de beau temps et de belles récoltes. Puis il vit le potager, il songe que se serait surement sa place, après tout il ne savait rien faire de mieux pour le moment.
Puis la mage disparaît et il sent une lame froide entre ses omoplates, il avait appris durant plusieurs bousculades entre ivrogne à la taverne que le moindre faut mouvement peut lui causer une sévère blessure, il reste statique, quoi qu'il tente il ne pourra rien faire.

Si la survit de l'ordre dépend de ma vie, j'aurai une mort bien glorieuse pour un jeune fermier.
Et je pense que mourir d'un inconnu est préférable que d'être trahi par un ami.

Childérique rit doucement mais nerveusement, qui sait...

Oui, si je dois mourir alors je le ferai. Mais il faudra faire couler la dernière goutte de mon sang avant que je m'écroule.

Il regarde alors cet oiseau jaune en espérant qu'il soit à nouveau de bonne augure...
Childérique
 
Messages: 11
Inscription: Mar 16 Aoû, 2016 11:53 pm

Re: [CANDIDATURE] CHILDERIQUE TERRENEUVE

Messagepar Eleanore » Mer 24 Aoû, 2016 3:40 pm

Une mort glorieuse. Le terme fit presque rire Eleanore. Fait bien rare pour être signalé. Non, aucune mort n'est glorieuse, c'est juste la fin d'une vie. Point. Quant à la trahison, la mage partageait le point de vue du garçon. Elle retira sa rapière d'un geste souple et la replaça dans son étui, contre sa jambe, totalement dissimulé par son ample pantalon semblable à une jupe.

Bonne réaction, jeune homme. C'est plus ou moins ce que j'attendais. Tu aurais pu essayer de te battre un peu plus, mais passons. Tu apprendras.
Allons, la chaleur commence à monter, et je n'aime pas particulièrement avoir chaud. Rentrons, nous parlerons mieux autour d'un verre de limonade.


Cette fois, elle attendit que le garçon fasse un geste avant de partir. Autant voir de suite si ses manières étaient aussi bonnes qu'elles semblaient l'être depuis le début.
Nous serons de glace face au feu de votre haine, ainsi nous noierons votre violence dans la passion de nos eaux.
Avatar de l’utilisateur
Eleanore
Sergent
 
Messages: 239
Inscription: Mar 23 Sep, 2014 11:38 am

Re: [CANDIDATURE] CHILDERIQUE TERRENEUVE

Messagepar Childérique » Mer 24 Aoû, 2016 6:27 pm

Quand la femme retira son épée, Childérique se sent soulagé, il n'avait pas peur de se battre mais il craignait d'en sortir gravement blessé du combat.
Childérique ne craint pas le chaud, il est habitué mais il accepte avec plaisir la proposition de l'écuyère d'aller dans la garnison. Il s'incline en guise d'acquiescement et attends que la femme prenne les devant.

Je vous suis Madame.

Puis il regarde l'oiseau jaune s'envoler, l'augure, encore une fois, fut bonne.
Childérique
 
Messages: 11
Inscription: Mar 16 Aoû, 2016 11:53 pm

Re: [CANDIDATURE] CHILDERIQUE TERRENEUVE

Messagepar Lishaasi » Mar 04 Oct, 2016 2:18 pm

Alors que la mage et l'homme qui la suivait entraient dans le bastion, un léger bruit de sabots résonna sur le dallage. Au détour d'un couloir, une jeune draenei apparut, plutôt petite pour sa race, athlétique, et souriante. A la vue de la femme, ses yeux se mirent à pétiller, et c'est d'un ton enjoué qu'elle dit :
- Ah, il m'avait bien semblé sentir un courant d'air froid ! Eleanore, je vous cherchais. J'ai croisé m'sire Raghtar il y a pas cinq minutes, et il m'a dit avoir besoin de vous pour un truc d'héritage. Enfin, d'Héritage. Vous voyez, quoi. En tout cas, il avait l'air de trouver ça urgent, je sais que c'est un nain qui a plein de bonnes manières, mais je ne voudrais pas qu'il se mette à rager !
Son sourire dévoilait toutes ses dents, mais ne montrait aucune ironie. Elle se tourna alors vers l'homme au côté de la mage.
- Bonjour, monsieur. Je suis désolée de vous arracher à votre guide, mais son chef la demande, et vous savez comment sont les chefs, hein ?

Eleanore fit alors un petit résumé rapide de l'entretien avant de s'éclipser poliment vers son devoir, laissant la draenei reprendre le flambeau. Celle-ci s'adressa alors au jeune homme avec son indéfectible sourire.
- Hé bien, prêt à se battre jusqu'à la mort pour l'honneur de sa famille. C'est pas rien. Mais c'est vrai que quitte à se battre et mourir, autant le faire bien. Allez, allons en discuter autour d'un en-cas, ça sera plus agréable. Au fait, je m'appelle Lishaasi et je suis écuyère. Suivez-moi, Childérique.
Sur ces paroles, elle reprit la marche vers la salle commune où elle espérait trouver des restes de petit déjeuner sur les tables, afin de tenir sa promesse d'un en-cas.
Avatar de l’utilisateur
Lishaasi
Écuyer
 
Messages: 90
Inscription: Mar 03 Juin, 2014 11:42 am


Retourner vers Aux Portes du Bastion
Retourner vers Index du forum

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron