Retourner vers Aux Portes du Bastion

candidature d'Anyrä

Vous y êtes accueilli par l'Adjoint Rainer, qui vous demande votre laisser-passer d'une façon quelque peu tatillonne.

candidature d'Anyrä

Messagepar Anyrä » Sam 19 Déc, 2015 5:44 pm

La pluie et la brume, elles semblaient faire partie intégrante de ce pays, autrefois si fier. Cela faisait maintenant 4 heures que le soleil avait déserté l'horizon, les ténèbres donnait un aspect particulièrement lugubre aux ruines avoisinantes. Depuis le sommet du mur, Anyrä observait ce qu'il restait de sa patrie. Devant cette vaste étendue désolée, l'archimage ressentit frisson glacé lui parcourir l'échine. Cela faisait plusieurs années que le royaume de Gilnéas était tombé. Il y avait tant de morts, tant de dévastations... . Anyrä sera les poings et une gerbe de flammes menaçantes commença à l'envelopper.

"Si seulement j'avais été là...si seulement j'avais pu leur venir en aide..."

Ces questions, elle se les répétait sans cesse à chaque fois que son regard se posait sur son pays natal. Durant l'assaut des réprouvés et de la Reine Banshee en personne, elle était en Norfendre, parmi ses pairs dans la cité de Dalaran. Elle se revoyait dans les vastes bibliothèques, plongée dans ses recherches, lorsque l'on vint lui apprendre la terrible nouvelle. Il y avait tout d'abord eut l'arrivée de la malédiction de Worg, une magie sombre changeant quiconque y succombait en une bête assoiffée de sang et de mort. Cette situation, bien qu'inquiétante, semblait pouvoir être maîtrisée, de moins suffisamment longtemps pour parvenir à une solution. Puis vinrent les non-morts, les défenses affaiblies du royaume ne purent empêcher leur avancée. En l'espace de seulement quelques jours, le pays était totalement ravagé, entre les worgens incapables de canaliser leur agressivité et la peste réprouvée balayant tout sur son passage.

Anyrä baissa les yeux et observa la capitale. Ses rues complètement désertes, seuls les ossements et les ruines des habitations apportaient la preuve qu'autrefois une civilisation y prospérait. Auparavant, Anyrä ne se préoccupait nullement des réprouvés, les laissant survivre, si l'on pouvait dire cela pour des non-morts, au sein du dédale sous-terrain qu'était la Fossoyeuse. Aujourd'hui, elle ne ressentait que dégoût et mépris pour ces êtres abjects, et en particulier envers leur maîtresse, la Banshee Sylvanas.

Sylvanas...ce seul nom parvenait à exprimer un sentiment de haine et de colère incontrôlables chez l'archimage. les plantes autour d'elles mourraient comme si elles étaient restées des jours sous le plus ardent des soleils, les dalles de pierres gelaient, comme si un hiver particulièrement tenace n'avait pas quitté ce lieu depuis plusieurs années.

Aussi vite qu'il était apparut, cette émanation incontrôlable de magie disparut, la fureur faisant place à un vide insoutenable dans le cœur de la magicienne. Il était temps pour elle de partir, Anyrä descendit du mur en un battement de cil, usant de la magie pour se matérialiser là où bon lui semblait.


***environ 20 minutes plus tard, non loin de la grand place de la cité déserte***

Anyrä était perdue dans ses pensées et ses souvenirs, alors qu'elle prenait l'angle d'une ruelle, son corps se raidit subitement. Ils étaient là, des mort vivants. La magicienne cru tout d'abord que les créatures étaient totalement dépourvues de chaire, puis elle remarqua une fine pellicule translucide recouvrant certaines zone du corps. Ajoutez à cela des orbites vides et béantes, des mâchoires dotées de canines longues comme un doigt et des crânes si blancs que l'on pourrait croire que quelqu'un les avait enduits de cire chaude avec de les laisser sécher et le tableau d'horreur était complet. Les réprouvés fixaient l'intruse, la mâchoire pendant mollement sur le côté, ils commencèrent à avancer vers elles tel des marionnettes guidées par quelque main invisible.

La surprise qui avait tout d'abord paralysé la magicienne fit place à une colère sourde allant crescendo. Anyrä fixa le groupe de non morts du regard et laissa libre court à sa fureur; elle leva la main droite vers eux, pointa un doigt et prononça un unique mot de pouvoir. L'endroit où s'étaient tenus une dizaine de réprouvés seulement quelques instants plus tôt était à présent baigné de flammes ardentes. La chaleur que ces flammes générait était effrayante et leur intensité menaçait d'embraser la cité toute entière. Pourtant, la seule chose que voyait l'archimage était les visages de ceux qu'elle n'avait pu sauver : son frère, Adrig, sa nièce de 7 ans, Kaldis...et tant d'autres. Retrouvant ses esprit, Anyrä fit un geste de dégoût avec sa main, comme elle l'aurait fait pour chasser un insecte nuisible; les flammes moururent instantanément. Du groupe de mort vivants, il ne restait désormais plus rien, si ce n'était un infime tas de cendre dont les vents avaient déjà entamé la dispersion.


*** Quelques instants avant l'aube, à l'extérieur de la cité***

Anyrä était venu se recueillir sur les tombes de son frère et de sa nièce. Des tombes vides, symboliques, les corps n'ayant jamais été retrouvés. Anyrä se souvenait, elle se remémorait les dernières paroles de son frère...

"Laisser les terres de Lordaeron entre les mains de ces abominations est tout bonnement une décision inacceptable, ces choses abjectes souillent les terres les plus sacrés de l'ordre de la main d'argent ! Ces héros qui ont consacré leur vie à nous protéger de l'obscurité. Autrefois c'était une terre riche, pleine de vie...un royaume de lumière. Mais regarde aujourd'hui, cette terre souillée est en proie à la corruption et aux ténèbres. Nous ne pouvons accepter cela plus longtemps, il faut agir".

"Et que feras-tu donc frère ? Tu n'es ni soldat ni citoyen du royaume que tu évoques. De plus, le roi Grisetête ne se lancera pas dans une croisade contre les réprouvés, la horde interviendrait pour protéger son point d'ancrage sur le continent."

"Si nous ne faisons rien, ils envahiront Gilnéas à son tour, nous ne pouvons rester là à attendre que les légions réprouvées se massent de l'autre côté du mur d'enceinte ! D'autres l'ont compris eux aussi, il y a un ordre militaire qui combat la menace mort-vivante depuis quelques temps déjà"

"De quel ordre parles-tu ?"
"Il se nomme l'Ost Pourpre. Ils ont l'intention de nettoyer Lordaeron de la présence de ces monstres, et je compte bien les rejoindre pour les y aider !"

Devant l'air déterminé de son frère, Anyrä lâcha un soupir d'exaspération : "Pense à ton enfant, qu'adviendra-t-il de Khaldis s'il t'arrivait quelque chose ? Elle a déjà perdu sa mère, ne prends pas de risques qui pourraient la priver de son père."

Adrig s'était calmé mais son expression demeurrait résolue, il ne ploierait pas si facilement. Anyrä le serra dans ses bras et lui dit : " Je pars demain pour Dalaran, poursuivre ma formation. Nous reparlerons de tout ça à mon retour. Adrig, je t'en prie, ne fais rien de stupide, Khaldis et toi êtes ma seule famille."


***Maintenant***

Des larmes coulèrent sur le visage d'Anyrä, un mélange de tristesse et de colère la tenaillant jusqu'au plus profond de son être. Les visages des membres de sa famille s'imposèrent dans son esprit, des visages froids, sans vie. D'un air résolu, Anyrä se tourna vers la mer, les premiers rayons du soleil éclairant faiblement l'horizon. L'archimage tira sa dague, la pausa sur la paume de sa main droite et entailla la chaire. De nouvelles larmes, aussi rouges que le soleil naissant, perlèrent sur l'herbe à proximité des pierres tombales. Anyrä fixait l'horizon et le soleil naissant inonder le ciel de sa lumière.

"A compter de ce jour...je vis...pour la vengeance"



***5 jours plus tard, devant la Garnison du Ruisseau de l'Ouest***

Anyrä s'était arrêtée, non loin devant elle, elle apercevait le silhouette du bâtiment faisant office de siège de cette organisation militaire. Elle regarda le soleil disparaître, emportant avec lui ses doutes, ses regrets et son passé. Il était temps. La magicienne sortit de l'ombre et se présenta devant l'entrée...
DEVOIR ET HONNEUR
Avatar de l’utilisateur
Anyrä
 
Messages: 4
Inscription: Mer 16 Déc, 2015 10:20 pm
Localisation: Caen, Basse Normandie

Re: candidature d'Anyrä

Messagepar Balduin » Lun 21 Déc, 2015 12:11 pm

Quelques instants plus tôt, l'ensemble de la garnison festoyait du repas qui lui était fourni par les mains expertes de la Cuisinière en chef Maegane bien qu'elle n'ait jamais accepté de concocter les recettes minérales dont Balduin raffolait. Mais bon, il faut savoir se contenter des choses que l'on nous donne.
A la fin du repas, le Paladin attendit comme à son habitude que tout le monde retourne à leur chambre afin qu'il puisse adresser une courte prière à la chapelle de la garnison. Après tout il n'a jamais apprécié être vu en train de prier la Lumière.

Une fois sa tâche terminée, il était temps pour Balduin de rejoindre sa chambrée afin d'aider son colocataire à nettoyer les quelques plumes qui jonchaient le sol de par sa forme de sélénien.
Cependant, alors qu'il franchissait le seuil de la garnison, le paladin vit une forme se dessiner dans les ombres et immédiatement il posa sa main sur le manche de son marteau, prêt à dégainer.
La forme commença alors à avoir des traits plus précis ce qui permit à Balduin de voir les traits d'une femme.
Il décida de l'interpeller à travers l'obscurité:

Hola ma p'tite dame, veuillez vous identifier et avancer afin que je puisse vous discerner de l'obscurité !

Avant que l'inconnu s'exécutait il enchaîna.

Et bienvenue à la Garnison de l'Ost Pourpre ! Balduin Dorenn Écuyer de l'ordre, qu'est-ce que je peux bien faire pour vous en cette soirée ma p'tite dame ?

Le paladin affichait un sourire candide qui se dessinait dans ses bacchantes et attendit les réponses aux questions qu'il demandait.
Avatar de l’utilisateur
Balduin
Sergent
 
Messages: 391
Inscription: Sam 28 Mar, 2015 12:50 am

Re: candidature d'Anyrä

Messagepar Anyrä » Lun 21 Déc, 2015 4:43 pm

Anyrä, le visage en partie dissimulé par un sortilège d'illusions s'avança et jaugea son interlocuteur; pas de première jeunesse, l'air un peu rustre, mais dont le regard laissait transparaître une détermination certaine. Elle répondit alors :

Bonsoir messire, je me nomme Anyrä, maîtresse des arts sombres, je suis venu m'entretenir avec vous et votre ordre.

La magicienne leva la main et commença à psalmodier des mots de pouvoir à voix basse, une lumière argentée enveloppa ses mains et se propagea alors devant elle. Lorsqu'elle se tut, la lumière devint des plus intenses et, une fraction de secondes plus tard, disparut, faisant place à une silhouette entravée par des liens de magie pure. Éthérée, vaguement humanoïde, avec une paire d'ailes translucides semblant faites de lumière sombre. Quiconque ayant combattu le fléau ou ayant entendu les récits des survivants l'ayant fait, la reconnaîtrait pour ce qu'elle était : une Valkyr, un être versé dans l'art de la nécromancie, capable de réanimer les cadavres et leur faire don de la non-mort. Cette créature semblait épuisée, comme drainée de sa substance, le sortilège d'emprisonnement y étant pour beaucoup. Un sourire en coin, la magicienne poursuivit :

Je suis originaire de Gilnéas et suis venu m'entretenir à propos de l'avenir des anciens royaumes humains du Nord...
DEVOIR ET HONNEUR
Avatar de l’utilisateur
Anyrä
 
Messages: 4
Inscription: Mer 16 Déc, 2015 10:20 pm
Localisation: Caen, Basse Normandie

Re: candidature d'Anyrä

Messagepar Balduin » Jeu 24 Déc, 2015 2:28 pm

A la vue de la créature, le sang du Paladin ne fit qu'un quart de tour pour bouillonner de colère. Hâtivement, il dégaina son marteau qui s'enveloppa d'une épaisse aura de lumière et le pointa sur le nouveau duo.
Comment pouvait-on se prétendre capable de capturer une de ces ignominies sans être une sommité dans la manipulation des arcanes, cela ne pouvait être qu'un piège produit par la dame Noire se dit Balduin.

Brandissant toujours son marteau, il cracha ces quelques mots :

«Qui êtes vous réellement ?! Je ne m'amuserai pas à répéter cette question donc armez vous de votre vérité ou vous en paierez les conséquences . »

Au même moment l'écuyer entendit des bruits de pas dans les environs, il se devait de continuer à rester vigilant, après tout il peut être probable que cette personne ne soit pas venu seule. 
Avatar de l’utilisateur
Balduin
Sergent
 
Messages: 391
Inscription: Sam 28 Mar, 2015 12:50 am

Re: candidature d'Anyrä

Messagepar Anyrä » Ven 25 Déc, 2015 2:18 am

Gardant son calme et un visage indéchiffrable, Anyrä répondit à la réplique musclée de son interlocuteur :

"N'ayez crainte, je ne suis pas votre ennemie, au contraire. Quant à cette créature (la magicienne regarda la valkyr avec dédain), elle est inoffensive, j'ai bloqué ses pouvoirs ainsi que sa capacité à communiquer avec les siens. J'ai essayé de la faire parler, mais en vain"

La magicienne tourna son regard vers le paladin et lui tendit un objet. D'un aspect des plus simple, une pierre cristalline taillée en losange, d'une teinte composée d'un dégradé de bleu.

"Peut-être réussirez-vous là où j'ai échoué ? (tournant à nouveau son regard vers sa captive) Quant à sa capture, disons pour faire simple que ma formation a été...particulière, ce qui m'a permis d'acquérir certaines capacités. Mais rassurez-vous, je ne suis en aucune façon versée dans une quelconque forme de magie noire, au contraire."

Anyrä lança le cristal au paladin et poursuivit :

"Comme je vous l'ai dit, je suis originaire de Gilnéas, c'est suite aux atrocités qui s'y sont déroulées que je suis venue vous trouver...ainsi que pour honorer un promesse..."

Entendant alors des bruits de pas se rapprocher, l'archimage demeura immobile, fixant celui qui lui faisait face et le laissant décider de la suite des événements.
DEVOIR ET HONNEUR
Avatar de l’utilisateur
Anyrä
 
Messages: 4
Inscription: Mer 16 Déc, 2015 10:20 pm
Localisation: Caen, Basse Normandie

Re: candidature d'Anyrä

Messagepar Balduin » Jeu 31 Déc, 2015 12:39 am

Balduin attrapa la sphère de sa main libre, y déposa un vif regard puis la tendit de nouveau à l'étrangère avec un semblant de dégoût.

« Si vous venez comme vous le dîtes en tant qu'ami et bien rappelez cette créature impie. Quelques instants de plus à ma vue et croyez moi que de votre captive il n'en restera que ses chaînes. »

Le ciel sombre s’amoncela de nuages grisâtres qui entamèrent leurs lourds chants plaintifs entraînant a crescendo une pluie diluvienne.
Les gouttes claquaient contre l'armure de plaque du paladin. Il se devait de prendre une décision, cette femme était-elle la pour se jouer de sa confiance ou bien venait-elle entrer patte blanche.

Pendant sa réflexion l'étrangère se vanta de ses capacités qui n'étaient non du à la magie noire mais à un entraînement spécial. Le paladin ne pouvait se fier à cette justification, la manipulation des arcanes était un sujet bien trop flou pour ce dernier.

Vint ensuite le sujet de ses origines, Gilnéas. Le Paladin ne savait que trop bien les malheurs qui s'y sont produits là bas tout comme ce qu'il s'était passé à Stratholme. Elle évoqua par la suite une sorte de promesse, ce qui vint bien sûr titiller la curiosité de l'écuyer.

Cependant Balduin jugea bon de patienter jusqu'à ce qu'elle réponde à sa demande ou non avant d'aller plus loin.
Avatar de l’utilisateur
Balduin
Sergent
 
Messages: 391
Inscription: Sam 28 Mar, 2015 12:50 am

Re: candidature d'Anyrä

Messagepar Anyrä » Jeu 31 Déc, 2015 1:23 am

Face à la réaction hostile du paladin envers sa prisonnière, anyrä plissa les yeux et acquiesça :

"Soit, veuillez me pardonner pour ce désagrément..."

Faisant face à la créature, la magicienne commença à psalmodier à voix basse. Aussitôt, un manteau de lumière bleutée se mit mit à nimber la valkyr, devenant plus intense à mesure que le rythme des paroles de la lanceuse de sorts s'amplifiait. Lorsqu'elle se tut, le voile disparut, emportant la sinistre créature avec lui. Se tournant face au paladin, anyrä plongea son regard dans le sien :

"Je me présente à vous car je souhaite vous rejoindre. Je vous mentirais si je vous disais être motivée par les mêmes idéaux que les votre, mais nous avons néanmoins des objectifs en commun...(ses yeux s'étrécirent dangereusement et s'illuminèrent d'une faible lumière bleue)...bouter les réprouvés hors de nos anciennes terres, ainsi qu'accorder à Sylvanas (anyrä de put réprimer un frisson de colère en prononçant ce nom, qui était comme une souillure dans sa bouche) le châtiment qui lui est dévolu. Je saurai me rendre utile, croyez-le; je fut la disciple d'un être particulièrement versé dans l'art de la magie, Anastériän, ami d'Elunarën et allié de la Volée Emeraude, une organisation ayant déjà côtoyé la votre par le passé si je ne me trompe. C'est lui qui c'est occupé de ma formation au sein du Kirin Tor. Aujourd'hui, j'accepte, si l'occasion m'en est donnée, d'offrir mes service et mon engagement à votre ordre afin de réaliser ce à quoi nous aspirons" (se murmurant à soi-même : "et trouver la paix...").

Anyrä tourna son regard vers les ténèbres envahissant le ciel, à mesure que la fureur de se dernier s'amplifiait, faisant écho à ce mélange de tristesse et de colère qu'elle ressentait en se remémorant son passé à Gilnéas.
DEVOIR ET HONNEUR
Avatar de l’utilisateur
Anyrä
 
Messages: 4
Inscription: Mer 16 Déc, 2015 10:20 pm
Localisation: Caen, Basse Normandie

Re: candidature d'Anyrä

Messagepar Balduin » Sam 02 Jan, 2016 12:50 am

[Hrp]

Je t'ai envoyé un petit message privé, si tu peux le lire avant que l'on reprenne l'entretien ça serait fort bien !

[/hrp]
Avatar de l’utilisateur
Balduin
Sergent
 
Messages: 391
Inscription: Sam 28 Mar, 2015 12:50 am


Retourner vers Aux Portes du Bastion
Retourner vers Index du forum

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron