Retourner vers Aux Portes du Bastion

[Candidature] Grinteeth Ramsay

Vous y êtes accueilli par l'Adjoint Rainer, qui vous demande votre laisser-passer d'une façon quelque peu tatillonne.

[Candidature] Grinteeth Ramsay

Messagepar Grinteeth » Mar 14 Juil, 2015 3:36 am

Se fiant autant à son flair qu'à son platonique amour des traits d'esprits, Grinteeth rentra lentement dans la taverne de l'Agneau assassiné. En effet, la vue du panneau lui avait donné une envie de viande telle qu'il en avait parfois. Une de ces envies affolantes, déroutantes, et parfois... submergeantes. A cette heure tardive de la nuit, c'était l'un des seuls établissements encore ouverts, et après cette escapade nocturne, il ressentait le besoin de revenir à la civilisation.

Son arrivée ne manqua pas d'attirer les regards des quelques clients, jusque-là trop occupés à contempler leurs chopes vides et leurs ventres gras. Nous étions dans le Quartier des Mages, et ni sa robe ni son bâton ne pouvaient donc être la cause d'une entrée si solennelle. Bien qu'un léger crachin avait commencé à en effacer les traces, les pâles bougies disposées dans la salle donnaient en spectacle les traces de boue et de sang séché arborant ses vêtements comme sa peau.

"Bonsoir. Tavernier, pourrai-je humblement vous demander un repas chaud, par cette nuit glaciale ?" lança-t-il au maître des lieux, hypnotisé quant-à-lui par la propreté de ses couverts. Ce dernier leva enfin les yeux et fit de son mieux pour masquer son étonnement, à la vue de ce petit homme sans prétentions, couvert de bleus, de cicatrices et autres sources de fascination. "O-Oui, j-je vous amène ça tout de suite... Monsieur." Grinteeth remarqua sa gêne mais ne lui en tint pas rigueur. Cela n'était pas sa première fringale tardive et il avait pris conscience de la bizarrerie qu'il inspirait dans ces moments.

Pendant ce temps, un groupe de malotrus riait de plus en plus fort, et finissait par partager sa conversation avec le reste de la clientèle : "Ahah ! Z'imaginez pas ! Ça devrait être interdit, ces bestioles-là. On devrait se plaindre à Sylvanas ! Depuis qu'elle a eu la délicate attention d'attaquer leur Mur, on est infestés ! Comme du chiendent, j'vous dis !" s'exclama un premier amateur de géopolitique. Suite à quoi, un second reprit : "Tu parles, c'est qu'une bande de dégénérés à qui il a poussé une barbe. On pourra jamais leur faire confiance, à ces gens-là." termina-t-il avant de ramener la conversation à un niveau sonore normal.

Alors que le tavernier finissait de préparer le repas du nouvel arrivant, tout en pensant machinalement à ses comptes du mois en cours, Grinteeth patientait, l'oreille vagabonde. Il n'avait pu s'empêcher d'entendre le discours des braillards et choisit, pour leur bien, de ne pas s'en mêler. L'odeur du bœuf mariné atteignait ses narines, faisant frissonner sa moustache rousse fournie. Il salivait déjà abondamment lorsqu'on lui apporta finalement son plat. Il allait attaquer celui-ci lorsque le groupe d'ivrognes plus ou moins imbibés décida de se lever tout d'un seul homme et se dirigea vers la sortie. Malheureusement, l'un d'entre-eux (le plus grand, vraisemblablement le plus fort) fit une grave erreur de calcul concernant la jambe qu'il devait mettre devant l'autre et s'effondra dans un bruit sourd sur le plancher poussiéreux de l'établissement.

"...Ahahahah !" ne put se contenir Grinteeth, libérant un rire épais et sonore. Le groupe d'importuns eut vite vent de la moquerie et se retourna, le regard mauvais. Alors que le grand bêta en chef se relevait péniblement, il suivit ses compagnons dans le geste. Grinteeth était prisonnier d'un fou rire et ne semblait pas inquiet une seule seconde, voyant le groupe d'hommes mal habillés approcher sa table, l'air menaçant. "Qu'est-ce t'as, minus ? Tu trouves ça drôle ? T'as besoin qu'on te rappelle qui c'est qui décide quand tu peux rire ?"

Le repas encore intact et brûlant dans son assiette, et le tavernier effrayé par l'impact de ce qui allait survenir sur ses comptes, Grinteeth finit par se calmer, essuyant les larmes qui coulaient le long de ses yeux. "Oh, mon bon ami, il semblerait que vous soyez aussi équilibré que vos opinions politiques ! Ayez l'esprit un peu plus ouvert. Je suis beaucoup plus petit que vous, mais sait-on jamais, je pourrais vous surprendre." répliqua-t-il avec un sourire carnassier aux lèvres, attitude étrange pour ses assaillants.

"Pfff ! On fait le malin, hein ?. Je vais te donner une bonne leçon, et tu vas te souvenir de moi, j'te le garantis. Et puis quoi encore, la politique. J'sais ce que je dis. Grisetête est un vieil entêté bon à rien. Le seul qui aurait pu nous débarrasser de l'infestation de Worgens, c'est Godfrey. Mais lui, il a préféré passer l'arme à gauche que de devenir une abomination !" rétorqua la brute, caressant son poing de façon malsaine.

Instantanément, le sourire latent disparut des lèvres du petit homme pour laisser place à une mine grave et terne. De légers spasmes commençait à saisir ses mains et ses bras. Aussi, lorsqu'il reprit son discours, sa voix devenait de plus en plus grave, profonde, presque... animale : "Piètre choix d'idole que voilà. Avant de passer aux choses sérieuses, accordez moi une tirade, je vous en serai gré (ses ongles commençaient à noircir, à s’allonger, et ses cheveux devenaient sombres). Voyez-vous, j'ai été de par le monde. J'ai vu des hommes prier des Démons que vos cauchemars ne sauraient contenir (sa peau devient peu à peu plus grise, sa pilosité et sa taille augmentent considérablement). J'ai vu des hordes devenir folles devant le récit d'une âme torturée. J'ai vu de faux dieux tomber pendant que nous en inventions de nouveaux. J'ai vu des traîtres devenir Rois et des moins que rien en rester là. J'ai vu des légions d'envahisseurs retourner à la terre (ses yeux prennent un éclat jaune brillant, il est devenu Worgen). J'ai vu tellement de choses... Jamais je ne suis resté passif. Et je ne vous laisserai pas insulter mes racines pour donner de la reconnaissance à un traître, à un agent des Réprouvés !"

Un grognement d'outre-tombe retentit dans la taverne. Quelque chaises cassées plus tard, et une fois l'endroit désert, Grinteeth souffla. Il sortit quelques pièces de sa bourse et les déposa sur le comptoir. Avant de se rassoir, il écarta les couverts rutilants que lui avait prêté le tenancier. Terrifié par ce à quoi il venait d'assister, ce dernier ne pipait mot. Devant sa mine interrogative, Grinteeth illustra son propos en plongeant ses griffes et ses dents dans la pièce de bœuf encore chaude qui l'attendait. Ranimer ses démons c'était un risque à prendre, le faire lorsqu'il avait faim, une sentence immédiate.

_____________________________________________________________________________________


Quelques heures passèrent avant que le soleil ne se montre et que Grinteeth, Worgen ayant mangé à sa fin, ne sorte du Quartier des Mages. Il aimait traîner au bord de l'eau. Cela lui rappelait l'époque d'avant. Celle où ses parents et lui longeaient les canaux de Gilnéas. Ils étaient humains. Tout allait bien. C'était un autre temps qu'il n'avait plus l'espoir de retrouver. Lui autrefois si pur, désormais manipulateur de magie de l'ombre. Les circonstances qui l'avaient mené à cet instant précis semblaient être un trou d'air dans le grand dessein de l'Univers.

Une affiche ayant subi les caprices du temps se tenait là, comme par la volonté du moment. Nonchalant, il la lut. Quelques jours plus tard, après réflexion, il monta son destrier flamboyant et prit la direction de la Garnison du Ruisseau de l'Ouest en début d'après-midi. Arrivé au croisement, il tira sur les rênes de sa monture, qui se cabra, laissant échapper quelques flammes.

"Mes respects, Adjoint Rainer. Je suis Grinteeth Ramsay, et je viens répondre à l'appel de l'Ost Pourpre. Auriez-vous l'amabilité de m'indiquer la personne à qui je dois m'adresser ?" Il descendit de sa monture qui s'évapora aussitôt, et donna toute son attention à l'Adjoint.
Grinteeth
 
Messages: 7
Inscription: Mar 14 Juil, 2015 12:18 am

Re: [Candidature] Grinteeth Ramsay

Messagepar Merrlyn de Hurlevent » Mer 15 Juil, 2015 1:55 pm

Plume en main, Merrlyn écrivait sur le parchemin devant lui un article concernant la première bataille de Shattrath. Ayant subitement besoin d’une référence, le vieux mage posa sa plume et feuilleta le traité de stratégie qui était à côté de lui. Après quelques minutes à fouiller cet ouvrage qui avait vu de meilleurs jours, il se rendit à l’évidence : son plan annoté de Shattrath était resté dans sa chambre. C’est donc un peu contrarié qu’il abandonna son labeur et sortit du bastion, en quête de sa carte.
A sa sortie, il vit qu'un inconnu venait d’arriver devant le bastion.

"Mes respects, Adjoint Rainer. Je suis Grinteeth Ramsay, et je viens répondre à l'appel de l'Ost Pourpre. Auriez-vous l'amabilité de m'indiquer la personne à qui je dois m'adresser ?"

Merrlyn s’arrêta pour détailler le dénommé Ramsay quelques instants, avant de le rejoindre et s’adresser à lui de sa voix grave et monocorde coutumière.

« Messire Ramsay, je suis Merrlyn de Hurlevent, page de l’Ost pourpre. »

« Si vous voulez bien me suivre. » dit-il en montrant l’entrée du bastion.

Le mage s’arrêta à la herse, et se retourna vers l’aspirant.

« Avant que nous poursuivions, je dois m’assurer que vous n’entriez pas armé dans le fort. »

Une fois cette précaution observée, les deux hommes s’engagèrent dans le bastion, et prirent la direction de la salle commune. Arrivé, Merrlyn montra une chaise à son invité. En s’asseyant il poursuivit :

« Il m’a semblé comprendre que vous souhaitiez nous rejoindre ? »

Après l’obtention d’une approbation, Merrlyn reprit.

« Je vais donc commencer par vous poser quelques questions afin de mieux vous connaître. Je ferais remonter vos réponses à mes supérieurs, qui ensuite prendront ces éléments en compte pour leur décision finale. »

Merrlyn prit un bout de parchemin vierge dans le traité de stratégie reposant sur la table, ainsi que la plume posée à côté. Après quelques instants passés à gratter le parchemin, il reprit :


« Bien. Messire Ramsay, pourquoi souhaitez vous nous rejoindre et que pensez vous apporter à l’Ost Pourpre ? »
"Apprends tout ce qui est nécessaire afin que ta vie soit plus heureuse, mais ne néglige pas la santé de ton corps. Pour cela, essaie de trouver le juste milieu. Le juste milieu est à entendre comme ce qui ne te cause pas de douleur."
- Pythagore.
Avatar de l’utilisateur
Merrlyn de Hurlevent
Chevalier
 
Messages: 478
Inscription: Jeu 04 Sep, 2014 7:36 pm

Re: [Candidature] Grinteeth Ramsay

Messagepar Grinteeth » Mer 15 Juil, 2015 5:21 pm

L'adjoint n'avait pas eu le temps de lui répondre que déjà un homme se présentait à Grinteeth. Sa voix à l'accord grave lui rappelait qu'il pénétrait bel et bien sur un territoire militaire.

« Messire Ramsay, je suis Merrlyn de Hurlevent, page de l’Ost pourpre. »


"C'est un plaisir de vous rencontrer, Sir Merrlyn."

« Si vous voulez bien me suivre. » dit le page en montrant l’entrée du bastion.

"Bien entendu." répondit poliment le démoniste.Il adressa un signe de tête respectueux à l'adjoint Rainer avant de lentement s'engager sur le chemin menant à l'entrée. L'homme s'arrêta près de l'entrée et se retourna.

« Avant que nous poursuivions, je dois m’assurer que vous n’entriez pas armé dans le fort. » précisa-t-il. Cela n'étonna pas Grinteeth. Après tout, n'importe quel hurluberlu pourrait déchaîner les flammes infernales une fois passé le pas de la porte. Il déposa son bâton aux émanations mauves sur un râtelier prévu à cet effet avant de suivre l'homme qui semblait bien connaître les lieux.

Arrivé dans une grande pièce dont le rôle était à débattre, l'hôte montra une chaise et s'assit pour reprendre : « Il m’a semblé comprendre que vous souhaitiez nous rejoindre ? » Suite à quoi le Worgen lui donna un acquiescement appuyé.

« Je vais donc commencer par vous poser quelques questions afin de mieux vous connaître. Je ferai remonter vos réponses à mes supérieurs, qui ensuite prendront ces éléments en compte pour leur décision finale. » Grinteeth traita l'information, qui ne pouvait être plus simple, et tenta d'éloigner la voix intérieure qui lui ordonnait alors de rejoindre la cuisine non lointaine, de laquelle une odeur alléchante émanait.

"Très bien, je me plierai à vos exigences et répondrai à vos questions." finit-il par dire, couvrant son monologue interne et le bruit du parchemin commençant à être attaqué par la plume du scribe. Après quelques instants :

« Bien. Messire Ramsay, pourquoi souhaitez vous nous rejoindre et que pensez vous apporter à l’Ost Pourpre ? »

"C'est une vaste question que voilà, et dont la formulation simple ne rendra pas ma tâche facile. Mais tentons de l'exprimer." répliqua-t-il avant d'essayer de mettre en mots le sentiment qui l'habitait depuis quelques jours maintenant. "Voilà désormais des années que j'erre dans la douleur et le deuil. Des années où l'obscurité de mes pensées ne m'ont pas laissé me relever. Une obscurité ou je me balançais entre l'inaction et la rage, ne servant aucune cause si ce n'est celle de l'existence." Il réalisa qu'il s'égarait, ce qui n'était pas inhabituel, pour quelqu'un qui aimait autant parler et qui avait peu d'occasions de le faire.

"Récemment, j'ai refais surface. J'ai redécouvert la force qui m'habite, et je l'ai contrôlée, domptée. J'ai décidé de faire fi de la vengeance égoïste qui menaçait de m'emporter, pour mettre cette force au service d'une cause juste. D'une cause plus grande que vous et moi, d'une cause qui me rendra la paix que je cherche depuis si longtemps. Et je suis convaincu que cette cause est celle de l'Ost Pourpre. Pourquoi ? Hé bien, parce que seule cette organisation semble posséder l'organisation et la détermination nécessaire pour rendre aux Réprouvés la monnaie de leur pièce." Il réalisait la bizarrerie de cette dernière expression mais voulait exprimer sa haine des pions de Sylvanas sans donner trop libre cours à sa verve.

"Pour ce qui est de ce que j'apporte à votre organisation, c'est plus simple. Mes connaissances, mon obéissance, mes pouvoirs ainsi qu'une indéfectible passion pour l'expulsion de morts-vivants. Tout cela en échange de la permission que vous m'accorderiez de participer à une entreprise de cette envergure." termina-t-il, ne voulant pas faire couler son hôte sous des pages de parchemin.
Grinteeth
 
Messages: 7
Inscription: Mar 14 Juil, 2015 12:18 am

Re: [Candidature] Grinteeth Ramsay

Messagepar Merrlyn de Hurlevent » Dim 26 Juil, 2015 10:01 pm

[HRP] Mille excuses pour le délai, il me semblait avoir posté ma réponse il y a longtemps. J'ignore ce qu'il s'est passé mais j'ai perdu la réponse que j'avais fait le 16 juillet. [/HRP]

Ayant prit bonne note de tout ce qui venait d'être dit, Merrlyn s'enfonca un peu sur sa chaise, les mains jointes devant lui, réflechissant quelques instants.

"Avant de poursuivre, voudriez vous quelque chose à boire ou à manger ? Cela pourrait durer un moment, et je sais par expérience que parler donne soif."

Une fois cette précaution observée, il poursuivit son interrogatoire.

"Même si cela n'est probablement pas facile a évoquer, j'aimerais plus d'informations sur certains éléments de votre récit. Vous évoquez un désir de vengeance, de la douleur, un deuil. Vous souhaitez combattre les Réprouvés pour cette raison. Que vous est-il arrivé exactement ?"

Le vétéran se rendait bien compte du caractère personnel de la question. Se livrer à un parfait inconnu n'était pas chose aisée, et réclamait un certain degré de confiance. Mais à ses yeux, ce saut de foi lui semblait important de la part du candidat.

Prenant en note tout ce qui était dit, Merrlyn continua a questionner le gilnéen.


"Vous avez évoqué plus tôt vos pouvoirs. Pourriez vous m'en dire plus à ce sujet ?"

Le vieil homme attendait la réponse à cette question tout particulièrement. En tant que mage, il était sensible à l'aura magique de ses interlocuteurs, et savait qu'il avait en face de lui quelqu'un pratiquant la magie des Ombres. Et malheureusement, sa tolérance envers ce qu'il considérait être une mauvaise utilisation de la magie était extrêmement limitée, même si depuis son entrée dans l'Ost Pourpre Merrlyn avait apprit à assouplir sa position à ce sujet ...
"Apprends tout ce qui est nécessaire afin que ta vie soit plus heureuse, mais ne néglige pas la santé de ton corps. Pour cela, essaie de trouver le juste milieu. Le juste milieu est à entendre comme ce qui ne te cause pas de douleur."
- Pythagore.
Avatar de l’utilisateur
Merrlyn de Hurlevent
Chevalier
 
Messages: 478
Inscription: Jeu 04 Sep, 2014 7:36 pm

Re: [Candidature] Grinteeth Ramsay

Messagepar Grinteeth » Lun 27 Juil, 2015 1:21 am

[HRP] Ce n'est rien. J'ai pensé que le délai était dû aux vacances. Ces choses-là arrivent. Merci de la réponse, quoi qu'il en soit. [/HRP]

Le mage se mit à l'aise au fond de sa chaise et prit un instant pour réfléchir.

"Avant de poursuivre, voudriez vous quelque chose à boire ou à manger ? Cela pourrait durer un moment, et je sais par expérience que parler donne soif."

Grinteeth sembla ne pas réagir à la remarque. Un observateur très attentionné aurait pu dénoter un tic nerveux sur son visage, lorsque le page lui proposa à manger. Le reste de sa réaction fut plutôt une escarmouche inattendue entre sa faim et son sérieux, finalement emportée par la raison.

"N-Non... je vous remercie. J'ai pris soin de déjeuner avant de venir." répondit-il péniblement.

Pas le moins du monde interloqué, son interlocuteur poursuivit.

"Même si cela n'est probablement pas facile a évoquer, j'aimerais plus d'informations sur certains éléments de votre récit. Vous évoquez un désir de vengeance, de la douleur, un deuil. Vous souhaitez combattre les Réprouvés pour cette raison. Que vous est-il arrivé exactement ?"

Le démoniste grinça quelque peu des dents devant ce discours. Livrer ses plus noirs moments sur un plateau n'était pas au programme. Il savait néanmoins qu'un refus de répondre serait certainement rédhibitoire, et tenait à la décision qu'il avait prise.

"Il me peine de le dire, Messire Merrlyn, mais je pense que vous m'avez mal compris. Je vais tenter de vous raconter l'histoire qui est la mienne, cela en vous épargnant ce qui n'est pas en rapport avec notre entretien." répliqua le gilnéen, la voix pleine de respect, quoique teintée d'amertume. Il prit une immense respiration avant de prendre à nouveau la parole.

"Avez-vous connu le deuil, Messire ?" Il ne laissa pas le temps au mage de répondre et enchaîna aussitôt : "Un militaire de votre âge, de votre stature, je ne peux que supposer la positive. Si c'est le cas, j'en suis désolé. Mais si c'est le cas, je pense que vous me comprendrez, lorsque je vous dis que le Cataclysme fut pour Azeroth une égratignure en comparaison de ce que le deuil de ma famille entière fut pour moi." Il prit un instant pour contenir la douleur lancinante qui embrasait son ventre, ainsi que la rage qui embuait son cœur.

"Je ne pense pas donc avoir à vous expliquer la douleur. Ce que je peux vous expliquer c'est comment nous, êtres imparfaits, avons tendance à devenir des hérauts de la Vengeance lorsque cette douleur-là nous affaiblit. Nous cédons à nos émotions, et c'est ce que je fis, les premières années. Mais c'est aujourd'hui, si je puis dire, un autre homme qui vient à vous." Il posa sa main sur la table, laissant apparaître des griffes aiguisées, ayant servi récemment. Il bataillait pour ne pas marquer le bois, les émotions étant à nouveau envahissantes.

"J'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur, mais je ne peux me résoudre à vous raconter mon malheur... exactement. Ce que je peux vous dévoiler, c'est que le Seigneur Godfrey de Gilnéas en est à la racine. Après avoir trahi le Roi Grisetête et avoir choisi la mort plutôt que d'affronter son jugement, il a été réanimé par les sbires de Sylvanas. Sous ses ordres, il a brûlé la ville de Bois-du-Bûcher, parmi d'autres horreurs, avant d'être traître dans la non-mort également et de rejoindre Ombrecroc. Le temps soigne nos plaies, et notamment les plus invisibles. Mon désir de vengeance s'est éteint, comme un feu qu'on oublierait d'alimenter, le jour où Godfrey a été tué pour de bon." Grinteeth espérait que son explication fut assez claire, car troublé par ces souvenirs mortifiants, il n'en menait pas large.

"Mais voyez-vous, ne plus être animé d'une rage aveugle ne signifie par avoir pardonné pour autant. Sylvanas s'est fait un ennemi supplémentaire lorsqu'elle a décidé de ramener ce gilnéen à la vie. Elle s'est fait un ennemi à vie lorsque les flammes ont réduit en cendres l'espoir des réfugiés gilnéens qui se trouvaient à Bois-du-Bûcher. J’œuvre ainsi dans l'espoir que plus jamais une âme n'ait à subir ce que j'ai subi, et ce par la faute de cette harpie, ou de ses laquais." Il pensait avoir fait le tour de la question, et ne souhaitait pas vraiment s'étendre sur le sujet.

"Vous avez évoqué plus tôt vos pouvoirs. Pourriez vous m'en dire plus à ce sujet ?"

Grinteeth sembla noter une pointe tantôt de curiosité, tantôt de dégoût, mais peut-être rêvait-il. Il était encore sous le coup de l'émotion. Il ferma les yeux et prêta attention à l'aura magique que dégageait son vis-à-vis. Il ne portait pas cette noirceur caractéristique de ceux de sa caste, mais un pouvoir plus blanc, ou bleu peut-être. Il n'avait jamais su décrire ce genre de ressentis, et n'avais eu personne pour le lui apprendre.

"A l'époque des évènements dont nous venons de parler, je ne possédais pas encore ce pouvoir. Je ne connaissais même pas l'existence d'une telle magie. Lorsque Godfrey a décidé de trahir le Roi, les miens et moi furent parmi ses premiers prisonniers. Nous nous chargions de raisonner les gilnéens, de les amener au camp de Godfrey, qui les considérait alors comme des malades qu'il fallait traiter, du moins c'est ce que nous croyions..." Son regard était fixe, fuyant, alors qu'il revoyait défiler devant lui les dizaines de blessés qu'il avait sans le savoir envoyé à la mort.

"Je fus laissé pour mort, et c'est dans cette situation que j'ai demandé... que j'ai supplié quelqu'un, quiconque, de me donner la force de survivre, pour retrouver ma famille. Une voix, une seule, a répondu à mon appel. Elle était grave et envahissante, elle emplit mon esprit et me libéra de mes liens. Vous êtes, me semble-t-il, assez versé dans les arts de la magie pour savoir qu'il y a toujours un prix à ce genre de pouvoir. Que voulait cette entité ? Un massacre. Et vous le confesse, c'est ce que je lui ai donné : un Massacre." Honteux et démoli au rappel de ses actes indignes, perpétrés dans des moments de faiblesse, Grinteeth regardait le sol.

"Je n'en suis pas fier. Mais comme je vous l'ai dit précédemment, c'est une rage aveugle qui prit le contrôle de cet être que je ne suis plus aujourd'hui. Et jamais plus je ne pourrais perdre ce que j'ai perdu alors. Après les faits, je me sentais immonde, souillé par un pouvoir que je ne comprenais pas et qui tâchait jusqu'à mon âme. Ce n'est qu'avec les années, et l'expérience, que j'ai appris à canaliser ce pouvoir, à le modeler, à le faire obéir." Juste après ce dernier mot, Grinteeth dut se concentrer pour rester dans la conversation et ne pas céder aux voix belliqueuses qui résonnaient dans son esprit, ne voulant pas d'un maître.

Se rappelant le ton de la question, il continua : "Vous ne seriez pas la première personne qui fronce les sourcils devant une telle magie. Mais les Réprouvés auront-ils les mêmes réserves ? Nous savons que non. Aussi, d'un point de vue purement stratégique, je pense qu'il est primordial de saisir les pouvoirs de l'ennemi pour mieux les utiliser contre lui, ou même nous en protéger."

Grinteeth termina son discours, un peu esseulé, réalisant qu'il en avait probablement dit trop, ou pas assez. Il espérait, comme il avait pu espérer par le passé, que cette fois, il aurait droit à la compassion, ou au peu d'empathie qu'on pourrait lui donner.
Grinteeth
 
Messages: 7
Inscription: Mar 14 Juil, 2015 12:18 am

Re: [Candidature] Grinteeth Ramsay

Messagepar Merrlyn de Hurlevent » Lun 27 Juil, 2015 2:54 am

Merrlyn, d'ordinaire si insensible, si impassible, si fermé, caché derrière le masque du vieux vétéran, était intérieurement ébranlé par le récit du gilnéen; celui-ci lui rappelant ô que trop certains des plus noirs chapitres de son existence, au point même de faire transparaître une pointe d'émotion dans ses yeux. Ce qui rendit son émoi évident aux yeux de son interlocuteur fut qu'au fil du funeste récit la vivacité avec laquelle la plume courait sur le parchemin diminua au point de s'arrêter.

Après quelques instants d'un lourd silence, le vieux mage posa sa plume et regarda le Gilnéen droit dans les yeux, sur le point de dire à quel point il
comprenait son discours.

"Vos réponses me conviennent, messire Ramsay." dit-il d'une voix qui se voulait stoïque.

Merrlyn, toujours secoué par la quantité effroyables de lourd souvenirs que Ramsay avait exhumé en lui, rangea lentement son nécessaire à écriture et s'empara du parchemin sur lequel l'entretient était consigné.

"Cependant comme je l'ai expliqué plus tôt, il n'est pas de mon ressort de statuer sur votre candidature. Je vais transmettre ceci à un officier. Si vous voulez bien patienter ..." continua-t-il d'un ton qui n'avait toujours pas retrouvé son stoïcisme usuel.

C'est presque en titubant que le vétéran se mit en quête d'un officier, laissant le gilnéen au lourd passé dans la salle commune. En fait de se mettre en quête d'un officier, Merrlyn laissait ses pas le guider, perdu dans ses pensées dans lesquelles se mêlaient les souvenirs de discussions animés avec son frère sur la nature de la magie, mais aussi le poids de la culpabilité toujours aussi lourd de sa participation au massacre de Stratholme ...
Le trouble du vieux mage était encore augmenté par la manière dont Ramsay lui rappelait son défunt frère. Du moins l'être qu'il était avant de se damner définitivement en rejoignant, puis en mourant au nom du Marteau du Crépuscule.
Après un temps qui lui parut interminable, Merrlyn toujours pensif, finit par tomber sur un des officiers qu'il cherchait. Littéralement.
"Apprends tout ce qui est nécessaire afin que ta vie soit plus heureuse, mais ne néglige pas la santé de ton corps. Pour cela, essaie de trouver le juste milieu. Le juste milieu est à entendre comme ce qui ne te cause pas de douleur."
- Pythagore.
Avatar de l’utilisateur
Merrlyn de Hurlevent
Chevalier
 
Messages: 478
Inscription: Jeu 04 Sep, 2014 7:36 pm

Re: [Candidature] Grinteeth Ramsay

Messagepar Kothran » Mer 29 Juil, 2015 5:30 am

Kothran s'était levé tard contrairement à son habitude. Le trajet depuis Fort Verminaard avait été éprouvant et le retour à la réalité aussi. Ce matin, Kothran ira peut être passer un peu de temps dans la salle d'arme. C'est dingue comme quelques pierres posées de façon plus ou moins ordonnée pouvait autant manquer.

En tout cas, c'était beaucoup moins effrayant que de rentrer dans une maison vide, sans vraiment l'être. Des gosses pleins de questions, une cornue qui a tout autant de questions. Un bloc de magma en guise de compagne et surtout, aucune réponse acceptable a fournir.

La salle d'arme était parfaite, à bien y réfléchir.

Le Lieutenant Merath heurta une chose sans trop broncher. A moins que ce soit la chose qui lui est rentré dedans ? Impossible à dire, seul le bruit provenant de la collision entre le plancher et le corps de Merrlyn réussit à sortir Kothran de sa songerie. Mais que faisait un page à errer dans les couloirs à une heure pareille ?

- Et bien ? Faites un peu attention où vous marchez ! Vous auriez pu vous faire mal.

Le quintal du Lieutenant n'avait pas bougé.
"Hum... va pour 6...
Disons plutôt 7 !"
Ragthar et Kothran, en plein débat philosophique
Avatar de l’utilisateur
Kothran
Lieutenant
 
Messages: 1987
Inscription: Jeu 15 Jan, 2009 10:29 pm
Localisation: Hurlevent

Re: [Candidature] Grinteeth Ramsay

Messagepar Merrlyn de Hurlevent » Mer 29 Juil, 2015 1:38 pm

La chute avait au moins eu pour effet bénéfique de faire sortir Merrlyn de sa songerie, et l'avait ramené de manière un peu brusque à la réalité : dans sa rêverie il avait heurté le lieutenant-instructeur.

"Et bien ? Faites un peu attention où vous marchez ! Vous auriez pu vous faire mal."

"Excusez moi, mon lieutenant. J'avais l'esprit ailleurs." dit-il en se revelant.

Merrlyn allait poursuivre sa route quand subitement il se souvint de ce qu'il cherchait.

"D'ailleurs lieutenant, il y a un postulant dans la salle commune. Je l'ai accueilli et questionné. Il s'appelle Grinteeth Ramsay."

Le mage tendit une main vide devant Kothran, avant de s'apercevoir qu'il n'avait plus rien dans sa main. Merrlyn alla ramasser le parchemin qui avait volé quelques pas plus loin.


"Si vous avez le temps d'aller le voir, voici le contenu de l'entretien que j'ai eu avec lui." poursuit-il en tendant le parchemin à Kothran.
"Apprends tout ce qui est nécessaire afin que ta vie soit plus heureuse, mais ne néglige pas la santé de ton corps. Pour cela, essaie de trouver le juste milieu. Le juste milieu est à entendre comme ce qui ne te cause pas de douleur."
- Pythagore.
Avatar de l’utilisateur
Merrlyn de Hurlevent
Chevalier
 
Messages: 478
Inscription: Jeu 04 Sep, 2014 7:36 pm

Re: [Candidature] Grinteeth Ramsay

Messagepar Kothran » Jeu 30 Juil, 2015 8:36 pm

Kothran récupéra le bout de papier sans grande conviction. Soit. La salle d'arme attendra. Il regarda Merrlyn désespéré. Pourquoi lui ? M'enfin, c'était son boulot et il allait le faire. Aussi peu motivé qu'il était.

- Bon bon, j'ai compris. Je m'occupe de ça. Allez donc vous reposer, vous n'avait pas l'air en forme.


Un peu ironique pour quelqu'un qui sort de captivité. Le Lieutenant eu un frisson qui ne pouvait pas être passée inaperçue, avant de continuer vers la salle comunne sans se préoccuper de la réponse du mage.

Tandis qu'il lisait entre les lignes du parchemins, Kothran se dit que finalement la salle d'arme ne serait pas si loin que ça. Descendant les marches de la garnison qui donnaient sur le réfectoire, une voix autoritaire s'éleva dans les airs.

- Vous ! Suivez moi. Nous allons nous mettre dans un endroit plus calme. Passez devant, c'est au bout du couloir à droite. Puis tout droit, vous ne pouvez pas rater cette immense porte.


Armé de sa dague, Kothran se dirigeait dangereusement vers Ramsay.
Dernière édition par Kothran le Lun 03 Aoû, 2015 10:57 am, édité 1 fois.
"Hum... va pour 6...
Disons plutôt 7 !"
Ragthar et Kothran, en plein débat philosophique
Avatar de l’utilisateur
Kothran
Lieutenant
 
Messages: 1987
Inscription: Jeu 15 Jan, 2009 10:29 pm
Localisation: Hurlevent

Re: [Candidature] Grinteeth Ramsay

Messagepar Grinteeth » Sam 01 Aoû, 2015 5:22 pm

[HRP] Bonjour ! Merci tout d'abord pour vos réponses. Je signale que je serai absent pour une dizaine de jours à partir du 5 Août. [/HRP]

Le mage s'en était allé depuis un moment. La pièce semblait vide de sens et l'air assez lourd. Grinteeth tourna la tête en réaction à un choc dont le bruit était étouffé, un peu plus loin. Toujours assis, il prenait son mal en patience. Des pas lourds descendirent finalement l'escalier donnant sur la pièce. Une voix puissante se fit entendre, autoritaire voire... véhémente ?

"Vous ! Suivez moi. Nous allons nous mettre dans un endroit plus calme. Passez devant, c'est au bout du couloir à droite. Puis tout droit, vous ne pouvez pas rater cette immense porte."


Grinteeth put rapidement mettre un visage sur cette voix poignante. Sans trop savoir pourquoi, le worgen trouvait son détenteur fatigué. Mais il n'était pas là pour ça, et le ton ne portait certainement pas à débat. C'était la première personne de l'Ost Pourpre à lui parler de cette manière directe et sans-façons dont les militaires ont le secret, paraît-il. Bien que plus massif qu'un homme dans sa stature, Grinteeth sut par la démarche de l'individu que celui-ci faisait parti des coriaces. Aussi, il se leva, et adoptant une posture appropriée, acquiesça de la tête. Il trouvait la transition étrange entre le mage proposant des biscuits et le gradé braillant, mais fit un effort d'adaptation.

Il se tourna vers ledit couloir et hésita un moment en se rappelant que l'individu lui avait, en quelques secondes, demandé de le suivre, puis de passer devant. Il prit la décision d'obéir au dernier ordre. Il restait silencieux mais sentait comme un regard, une menace pesante qui se braquait sur lui. Quel étrange énergumène.

Il arriva finalement au fond du couloir ou reposait sur la droite l'immense porte qu'il n'aurait en effet pu rater. N'osant l'ouvrir de peur de se faire réprimander, il choisit d'attendre que son hôte arrive à son niveau, le regard vide.
Grinteeth
 
Messages: 7
Inscription: Mar 14 Juil, 2015 12:18 am

Re: [Candidature] Grinteeth Ramsay

Messagepar Kothran » Lun 03 Aoû, 2015 2:08 pm

Kothran ne lacha aucun mot durant le trajet.

Il était derrière le worgen à une distance confortable et le suivait, sa respiration lourde résonnant dans l'étroit couloir. Quand son invité s'arrêta, il ne fit même pas mine de l'imiter et ouvrit la porte d'un puissant coup de pied.

Il commenta l'attitude de Ramsay d'un ton cassant :

- Vous attendez quoi ? Qu'il neige dans le bastion ? Dépêchez.


Commençant à s'équiper en piochant à droite à gauche sur les râteliers et les présentoirs dont il avait l'habitude, le Lieutenant Instructeur occupait beaucoup d'espace autour de lui. Dans la salle, aucune arme réelle n'était présente, il n'y avait que du matériel d'entrainement - et donc non létal. Cependant, les armures étaient bien réelles et parfois même conçues pour être alourdies, de façon à habituer son porteur à avoir moins de liberté qu'en situation de combat.

Le choix était vaste et un néophyte se serait rapidement perdu mais Kothran lui, connaissait chaque recoin, chaque lance, chaque lame, chaque pourpoint - toute la pièce en somme - comme sa poche.

- On va faire simple : vous vous équipez du matériel que vous souhaitez et nous allons voir si vous savez danser.

Cette fois, le ton de Kothran était bien plus posée. Presque comme s'il avait vraiment envie que Ramsay se sente à l'aise face à un tel choix. On pouvait déjà apercevoir que le Lieutenant était parti pour se protéger lourdement, bien qu'il lui fallut un bon moment pour s'équiper de la tête aux pieds. Par contre, il ne choisi qu'un bouclier pour seule arme.

- Nous commencerons quand vous le voudrez. Je vous offre l'initiative.
"Hum... va pour 6...
Disons plutôt 7 !"
Ragthar et Kothran, en plein débat philosophique
Avatar de l’utilisateur
Kothran
Lieutenant
 
Messages: 1987
Inscription: Jeu 15 Jan, 2009 10:29 pm
Localisation: Hurlevent

Re: [Candidature] Grinteeth Ramsay

Messagepar Grinteeth » Lun 03 Aoû, 2015 6:14 pm

Grinteeth sortit de sa torpeur au moment où l'homme déchira le silence d'un coup de pied dans la porte, qui s'ouvrit sans trop opposer de résistance. Hargneusement, il remarqua : "Vous attendez quoi ? Qu'il neige dans le bastion ? Dépêchez."

Il se retint de sourire face à ce ton, qui l'aurait mis dans un tout autre état face à un réel adversaire. Le gradé commença à évoluer dans cette pièce, qu'il semblait traiter comme son terrain de jeu. Une salle d'entraînement bien fournie avec armes non aiguisées et armures grossières se présentait finalement aux yeux du worgen. Contemplant les râteliers, Grinteeth ne savait trop quoi dire lorsque celui qui ne s'était pas encore présenté lui dit : "On va faire simple : vous vous équipez du matériel que vous souhaitez et nous allons voir si vous savez danser."

Le ton était plus calme, mais Grinteeth ne savait si il fallait voir cela comme un calme avant la tempête. L'homme enfila une lourde armure, prit un bouclier avant de continuer.

"Nous commencerons quand vous le voudrez. Je vous offre l'initiative." L'idée de se battre contre un adversaire factice ne plaisait pas du tout à Grinteeth. Lui qui avait connu le combat, ne comprenait pas où venait en venir cet homme, et ce qu'il cherchait à prouver. Une question assez évidente lui taraudait l'esprit : qu'en était-il de la magie ? Il ne voulait pas désobéir aux règles qu'on ne lui avait pas expliquées. Mais si cela était fait pour voir de quoi il était fait, il devrait peut-être l'utiliser. Tandis que son esprit vagabondait à ces futurs probables, une voix bestiale retentit dans celui-ci. Elle lui rappelait qu'il n'aurait peut-être pas besoin de magie, après tout.

"Je ne sais trop quoi en penser, mais c'est vous le chef." rétorqua le démoniste, sentant le combat l'appeler.

Il déposa sa robe dans le coin de la pièce. Sa musculature animale ainsi que les nombreuses cicatrices recouvrant son corps furent ainsi dévoilés. Une idée germant, il se mit en position de façon à voir l'entrée. Il balança ensuite ses bras, ouvrant rageusement ses pattes, affichant ses immenses griffes. Il restait un peu de bois sur l'une d'elles, emprunté à la table de la salle précédente. Il émit un grognement avant de se mettre sur ses appuis et de commencer à foncer sur son adversaire provisoire, toutes dents dehors.
Grinteeth
 
Messages: 7
Inscription: Mar 14 Juil, 2015 12:18 am

Re: [Candidature] Grinteeth Ramsay

Messagepar Kothran » Mar 04 Aoû, 2015 12:42 pm

La bête s'était enfin montrée. Kothran ne put réprimer un sourire de satisfaction. Tout se déroulait comme prévu. Il resta impassible pendant la charge du Worgen, prenant le soin d'observer tous les mouvements de son adversaire. Étrangement, il se concentra plus sur les cicatrices de Ramsay - qui ne lui rappelaient que trop bien les siennes - que sur ses griffes.

Gardant son calme jusqu'au bout, la boite de conserve qu'on aurait pu croire immobile esquiva son adversaire à la dernière seconde. La vélocité de Kothran pouvait sembler étonnante mais elle n'était due qu'aux heures d'entrainement intensives qu'avait suivi le guerrier.

Profitant du flanc mis à nu de Ramsay, Kothran lui porta un coup de bouclier qui aurait pu tuer un être humain moyen sur l'instant. Prenant une grande inspiration, le Lieutenant Merath espérait vraiment ne pas avoir mis hors combat son invité, bien qu'il se doutait qu'une créature de cette taille pouvait encaisser un coup pareil.

Kothran n'était pas un adversaire factice. Loin de là.
"Hum... va pour 6...
Disons plutôt 7 !"
Ragthar et Kothran, en plein débat philosophique
Avatar de l’utilisateur
Kothran
Lieutenant
 
Messages: 1987
Inscription: Jeu 15 Jan, 2009 10:29 pm
Localisation: Hurlevent

Re: [Candidature] Grinteeth Ramsay

Messagepar Grinteeth » Mar 04 Aoû, 2015 5:37 pm

[HRP] Factice ne sous entendait en aucun cas que le niveau de l'adversaire était bas :) Simplement que ces deux personnages n'ont concrètement aucune raison de s'affronter, ils ne sont pas ennemis. Je pars en vacances demain, je tenterai de répondre mais je ne promets rien. Merci ! [/HRP]

L'homme en armure avait esquivé la charge de la bête, et lui avait assené un puissant coup de bouclier, ce qui coupa la respiration du Worgen. Il fut surpris, car il ne put se souvenir de la dernière personne à avoir réussi une telle prouesse. Violemment projeté vers le mur, il mit en application ses préparatifs : une main tendue vers l'entrée, une vers le mur qu'il allait bientôt heurter.

Un observateur avisé aurait pu, pendant un court instant, apercevoir la flamme verdâtre qui s'était allumée dans ses yeux, propre aux démonistes utilisant leurs tours. Là où un instant plus tôt se trouvait le mur, se tenait maintenant une sorte de portail couleur obsidienne. Là où un instant plus tôt se trouvait l'entrée, une faille du même acabit, de laquelle sortit un Worgen enragé.

Au moment où ces cicatrices de réalité se refermaient, Grinteeth évalua la situation : une charge directe n'aurait pas d'effet contre un adversaire aussi rapide et entraîné. Il s'était interdit d'utiliser les sorts trop périlleux à l'égard de son adversaire comme du bâtiment, n'oubliant pas la situation.

Ceci dit, l'animal en lui était d'humeur joueuse, et il commençait déjà à avoir quelques idées pour la suite des évènements. Avisant son adversaire bien protégé derrière son armure, il ouvrit une patte et commença à incanter quelque chose, sans aller au bout du sort. Rien de bien méchant. C'est juste que l'armure semblait si lourde... Si encombrante. Il s'était promis de rien brûler mais rien n'avait été dit à propos de chaleur. Une fois son adversaire sous le coup d'une chaleur que Grinteeth aurait qualifiée de difficilement supportable, il courut ventre à terre vers le mur et l'utilisa comme plateforme pour sauter sur son adversaire.
Grinteeth
 
Messages: 7
Inscription: Mar 14 Juil, 2015 12:18 am

Re: [Candidature] Grinteeth Ramsay

Messagepar Kothran » Dim 16 Aoû, 2015 5:23 pm

[HRP: Oui oui, on s'est bien compris ! Ce que je voulais dire c'est que Kothran ne jouait pas. Le combat est bel et bien réel même s'il est insensé ! [/HRP]

- Alors. Je ne t'ai pas trop fait mal j'espère ? Je ne voudrais pas que tu abandonne de sitôt !


Kothran fut coupé net. Le souffre. Cette ôdeur, Kothran ne la connaissait que trop bien. Augustus avait largement usé d'artifices démoniaque en présence de son Lieutenant pour que ce dernier n'apprenne pas à en distinguer les effets secondaires. Ce que disais la fiche de renseignement était donc vrai. Ce qui impliquait que le candidat avait joué franc jeu et qu'il ne se cachait pas ses pouvoirs. La suite du test allait pouvoir commencer.

- C'est tout ce que tu peux faire ? Je suis déçu, moi qui m'attendait à ce que tu me rende la monnaie de ma pièce !


Puis, vînt la chaleur, la même qui avait mise à mal Kothran lors de sa traversée du désert avec Hadjirah et Lomah. Ce qu'il n'aimait pas ça. Le froid, ça passe avec une bonne couette. Mais avec le chaud, il était difficile d'enlever des épaisseurs.

Encore un sort, pensa le Lieutenant, il se met à bonne distance et lance des sorts, je vais avoir du mal à l'att...

L'ombre qui était en train de s'abattre sur lui, lui fit réaliser que non, Grinteeth n'avait pas souhaité rester à l'écart. Difficile de bouger, la tête tourne et il fait trop chaud pour tenter quelque chose d'acrobatique. Kothran leva son bouclier et se mit à genou. Le choc allait être rude.
Dernière édition par Kothran le Lun 24 Aoû, 2015 5:22 pm, édité 1 fois.
"Hum... va pour 6...
Disons plutôt 7 !"
Ragthar et Kothran, en plein débat philosophique
Avatar de l’utilisateur
Kothran
Lieutenant
 
Messages: 1987
Inscription: Jeu 15 Jan, 2009 10:29 pm
Localisation: Hurlevent

Suivante

Retourner vers Aux Portes du Bastion
Retourner vers Index du forum

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron